Lundi 4 Avril 2022

Temps

Temps du carême

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 141 (140)

L’offrande du soir

1
Seigneur, je t’appelle : accours vers moi !
 
Écoute mon appel quand je crie vers toi !
2
Que ma prière devant toi s’élève comme un encens,
 
et mes mains, comme l’offrande du soir.

3
Mets une garde à mes lèvres, Seigneur,
 
veille au seuil de ma bouche.
4
Ne laisse pas mon cœur pencher vers le mal
 
ni devenir complice des hommes malfaisants.

 
Jamais je ne goûterai leurs plaisirs :
5
que le juste me reprenne et me corrige avec bonté.
 
Que leurs parfums, ni leurs poisons, ne touchent ma tête !
 
Ils font du mal : je me tiens en prière.

6
Voici leurs juges précipités contre le roc,
 
eux qui prenaient plaisir à m’entendre dire :
7
« Comme un sol qu’on retourne et défonce,
 
nos os sont dispersés à la gueule des enfers ! »

8
Je regarde vers toi, Seigneur, mon Maître ;
 
tu es mon refuge : épargne ma vie !
9
Garde-moi du filet qui m’est tendu,
 
des embûches qu’ont dressées les malfaisants.

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 24, v. 26-36

26
Quand on vous dira : "Regardez, le Messie est dans le désert !", n'y allez pas. Quand on vous dira : "Regardez, il se cache ici !", ne le croyez pas.
27
En effet le Fils de l'homme viendra comme l'éclair qui brille d'un bout du ciel à l'autre.
28
Là où il y aura le cadavre, les charognards se rassembleront.
29
Ces jours-là, les gens souffriront beaucoup, et, tout de suite après, le soleil ne brillera plus, la lune ne donnera plus de lumière. Les étoiles tomberont du ciel et les puissances du ciel trambleront.
30
Alors, dans le ciel, on verra le signe qui annonce le Fils de l'homme. Et tous les peuples de la terre crieront et pleureront. Ils verront le Fils de l'homme arriver sur les nuages du ciel, avec toute sa puissance et toute sa gloire.
31
La grande trompette sonnera. Et le Fils de l'homme enverra ses anges, et ils rassembleront ceux qu'il a choisis, des quatre coins de la terre, d'un bout du monde à l'autre. "
32
Comprenez bien la comparaison avec le figuier. Quand les branches deviennent tendres, quand ses feuilles poussent, vous le savez, la nouvelle saison est bientôt là.
33
De la même façon, quand vous verrez tout cela, vous devez le savoir : le Fils de l'homme sera bientôt là. Il est à votre porte.
34
Je vous le dis, c'est la vérité : quand cela arrivera, les gens d'aujourd'hui ne seront pas tous morts.
35
Le ciel et la terre disparaîtront, mes paroles ne disparaîtront jamais."
36
Mais le jour et l'heure où ces choses arriveront, personne ne les connaît : ni les anges auprès de Dieu, ni le Fils. Le Père est seul à les connaître.

Commentaire

Des signes cosmiques

Oui, il reviendra et cela nous le savons, mais la question que nous pouvons nous poser est de savoir comment il reviendra. Et surtout comment nous nous en apercevrons. L’évangéliste nous livre ici un passage avec toute une série de clichés empruntés à l’apocalyptique juive traditionnelle afin de mettre en exergue qu’il n’y aura plus de doute possible sur la venue du Fils de l’homme : il reviendra, avec fracas, dans toute sa gloire et sa puissance, et alors nos yeux s’ouvriront et nous comprendrons sans doute possible la fidélité et la grandeur de Dieu pour chacune de ses créatures. Dès à présent, nous pouvons nous préparer à accueillir ce jour nouveau, dans la joie et l’humilité, dans l’attente, dans la vigilance et surtout dans la fidélité à l’enseignement que le Christ nous a laissé. La venue du Fils de l’homme sera accompagnée du rassemblement de ses élus ; alors, à nous qui traversons des épreuves et des moments de doute, le Seigneur nous donne aujourd’hui l’assurance que nous ne sommes pas seuls, ni même abandonnés, et que le moment viendra où, tous, nous serons rassemblés dans son royaume de paix.

Sujets de prière

Oraison

Dieu grand et saint,
Seigneur immortel,
le retour de ton Christ est promis,
nous l’attendons avec joie,
et crainte aussi.
Que notre espérance soit
comblée par ton amour,
aujourd’hui et pour les siècles des siècles.

Cantique 47-03 (du recueil Alléluia)

Dans toutes nos détresses