mardi 04 avril 2017

Temps

Temps du carême

Semaine

Mardi de la cinquième semaine

Complément

Psaume

Psaume 31, 2-9

En tes mains je remets mon esprit

 
2
En toi, Seigneur, j’ai mon refuge ;
 
 
garde-moi d’être humilié pour toujours.

 
          ~

 
 
Dans ta justice, libère-moi ;
 
3
écoute, et viens me délivrer.
 
 
Sois le rocher qui m’abrite,
 
 
la maison fortifiée qui me sauve.

 
4
Ma forteresse et mon roc, c’est toi :
 
 
pour l’honneur de ton nom,
 
 
 tu me guides et me conduis.
 
5
Tu m’arraches au filet qu’ils m’ont tendu ;
 
 
oui, c’est toi mon abri.

 
6
En tes mains je remets mon esprit ;
 
 
tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.
 
7
Je hais les adorateurs de faux dieux,
 
 
et moi, je suis sûr du Seigneur.

 
8
Ton amour me fait danser de joie :
 
 
tu vois ma misère et tu sais ma détresse.
 
9
Tu ne m’as pas livré aux mains de l’ennemi ;
 
 
devant moi, tu as ouvert un passage.

 
          ~

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 24, v. 37-44

37
Quand le Fils de l'homme viendra, il se passera la même chose qu'au temps de Noé.
38
ce moment-là, avant la grande inondation, les gens mangeaient, buvaient. Ils se mariaient ou donnaient leurs filles en mariage. Puis Noé est entré dans le bateau.
39
Les gens n'ont rien compris, jusqu'au moment où la grande inondation est venue et les a tous emportés. Quand le Fils de l'homme viendra, ce sera la même chose.
40
Alors deux hommes seront dans leur champ, on prendra l'un et on laissera l'autre.
41
Deux femmes travailleront à écraser du grain, on prendra l'une et on laissera l'autre.
42
Restez donc éveillés : vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra.
43
Comprenez ceci : le maître de maison ne sait pas à quelle heure de la nuit le voleur va venir. Sinon, il resterait éveillé et il ne laisserait pas le voleur entrer chez lui.
44
C'est pourquoi, vous aussi, soyez prêts. En effet, le Fils de l'homme viendra, mais vous ne savez pas à quel moment. "

Commentaire

Veillez, paisiblement !

Toujours à cette question initiale des disciples sur le quand et le comment de la fin et de l’avènement du Christ, voici pour réponse une foison d’idées, d’images et de paraboles … qui nous plongent dans le mystère le plus total.
J’en retiens pourtant deux idées forces : les signes sont là et il faut veiller.
Il y a des signes, des événements significatifs suffisants dans notre actualité, et pourtant, comme pour les disciples, nous n’aurons pas plus de précisions sur le temps où cela se passera. Mais pourquoi tant de mystère ? Ne serait-ce pas pour porter l’attention sur un autre plan que celui de la fin des temps, plus immédiatement sur celui de notre vie contemporaine avec toute l’humanité ?
Le chapitre 25 va étoffer cette hypothèse. C’est bien maintenant que le jugement se produit, déjà maintenant, comme le laisse entendre Jean dans son évangile.
Il y a ce figuier qui donne des signes d’été avec sa récolte (le paysan ne se demande pas quel jour il récoltera). Mais aussi l’autre figuier, stérile quant à lui…
Les disciples sont renvoyés à leur propre existence. Comme nous ! Il est donc indiqué de vivre paisiblement. Mais aussi de veiller en gardant l’adéquation de notre existence à la bonne nouvelle, sans nous décourager, sans cesser de persévérer, malgré les événements.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
au jour que tu as fixé,
ton Fils viendra dans sa gloire.
Fais-nous la grâce d’être de ceux qui veillent,
de ceux qui te confessent en parole et en acte.
Ainsi nous serons pour le monde
un reflet de ta présence.
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.