mardi 31 octobre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 106 (105), 17-31

Avec nos pères, nous avons péché

 
17
La terre s’ouvre : elle avale Datan,
 
 
elle recouvre la bande d’Abiron ;
 
18
un feu détruit cette bande,
 
 
les flammes dévorent ces méchants.

 
19
À l’Horeb ils fabriquent un veau,
 
 
ils adorent un objet en métal :
 
20
ils échangeaient ce qui était leur gloire
 
 
pour l’image d’un taureau, d’un ruminant.

 
21
Ils oublient le Dieu qui les sauve,
 
 
qui a fait des prodiges en Égypte,
 
22
des miracles au pays de Cham,
 
 
des actions terrifiantes sur la mer Rouge.

 
23
Dieu a décidé de les détruire.
 
 
C’est alors que Moïse, son élu,
 
 
surgit sur la brèche, devant lui,
 
 
pour empêcher que sa fureur les extermine.

 
          ~

 
24
Ils dédaignent une terre savoureuse,
 
 
ne voulant pas croire à sa parole ;
 
25
ils récriminent sous leurs tentes
 
 
sans écouter la voix du Seigneur.

 
26
Dieu lève la main contre eux,
 
 
jurant de les perdre au désert,
 
27
de perdre leurs descendants chez les païens,
 
 
de les éparpiller sur la terre.

 
28
Ils se donnent au Baal de Pégor,
 
 
ils communient aux repas des morts ;
 
29
ils irritent Dieu par toutes ces pratiques :
 
 
un désastre s’abat sur eux.

 
30
Mais Pinhas s’est levé en vengeur,
 
 
et le désastre s’arrête :
 
31
son action est tenue pour juste
 
 
d’âge en âge et pour toujours.

Lectures du jour

Évangile selon Luc, Chap. 12, v. 35-48-----------------------------------------35« Restez en vêtements de travail et gardez vos lampes allumées ! 36Soyez comme des gens qui attendent leur maître au retour d'un mariage. Et, quand il arrivera et frappera, les serviteurs lui ouvriront la porte. 37Ils sont heureux, ces serviteurs, si, en arrivant, le maître les trouve éveillés ! Oui, je vous le dis, c'est la vérité, il mettra son vêtement de travail, il fera asseoir ses serviteurs pour le repas et il passera pour leur servir à manger. 38Si le maître revient à minuit, ou plus tard encore, et s'il trouve ses serviteurs éveillés, alors ils sont heureux ! 39« Comprenez ceci : le maître de maison ne sait pas à quelle heure le voleur va venir. Sinon, il ne laisserait pas le voleur entrer chez lui. 40Vous aussi, soyez prêts. En effet, le Fils de l'homme viendra, mais vous ne savez pas à quel moment. » 41Alors Pierre dit à Jésus : « Seigneur, est-ce que tu racontes cette histoire pour nous seulement, ou pour tout le monde ? » 42Le Seigneur lui répond : « Le serviteur fidèle et intelligent, qui est-il ? C'est celui auquel le maître a dit : “Je te confie ce travail : donne à manger aux gens qui sont à mon service, au bon moment.” 43Il est heureux, ce serviteur, si son maître, à son retour, le trouve en train de faire ce travail ! 44Vraiment, je vous le dis, le maître lui confiera toutes ses richesses. 45Mais supposons ceci : le serviteur se dit : “Mon maître ne revient pas vite ! ” Et il se met à frapper les autres serviteurs et les servantes. Il mange, il boit, il devient ivre. 46Alors le maître viendra un jour où son serviteur ne l'attend pas, et à une heure qu'il ne connaît pas. Il chassera ce serviteur et il le traitera comme on traite ceux qui ne sont pas fidèles. 47« Ce serviteur sait ce que son maître veut, mais il ne prépare rien et il ne fait pas ce que son maître veut. C'est pourquoi on lui donnera beaucoup de coups. 48Mais si un serviteur ne sait pas ce que son maître veut et s'il agit mal, on lui donnera peu de coups. Si on donne beaucoup de choses à quelqu'un, on lui demandera aussi beaucoup. Si on confie beaucoup de choses à quelqu'un, on lui demandera encore plus. »

Commentaire

Les veilleurs

L’évangéliste Luc nous donne plusieurs paraboles sur la vigilance, l’importance de veiller activement, alors que le maître est parti.
Nous voici devant le mystère du Dieu absent. Il est parti. En fait, depuis la Genèse, après sa promenade du soir dans le jardin et sa rencontre avec Adam et Eve qui viennent de manger le fruit défendu, c’est comme si Dieu s’était retiré de la vue des humains. Dieu se veut absent pour que l’homme puisse accéder à la responsabilité. Non pas à l’autonomie ni à l’indépendance totale, non pas livré à tous ses caprices. Mais l’homme responsable de sa vocation propre, responsable du bien des autres, pour que ce Dieu absent soit toujours attendu comme celui qui va venir. L’homme est veilleur de ce Dieu invisible et pourtant proche.
Veiller toute la nuit, veiller toute sa vie. C’est aussi la vocation de la Fraternité spirituelle des Veilleurs, Tiers-Ordre protestant créé il y a bientôt un siècle par Wilfred Monod et son fils Théodore. Liée au protestantisme social, cette fraternité est bien dans la ligne du texte d’aujourd’hui : veiller et agir, attendre et être actif, prier et être relié à tous les disciples.
Nous non plus, aujourd’hui, ne pouvons pas ignorer cette immense espérance : Dieu absent va (re)venir, et nous l’attendons activement, comme de bons serviteurs. Il est celui qui est, qui était… et qui vient !

Sujets de prière

Oraison

Seigneur, notre Dieu, fais-nous la grâce d’être toujours vigilants, attentifs à la venue de ton Fils, afin qu’au jour où il paraîtra dans sa gloire, il ne nous trouve pas endormis dans nos péchés, mais veillant comme les serviteurs dans l’attente de leur maître. Qu’en nous réjouissant dans l’espérance de son retour, nous soyons aussi zélés à son service, assumant notre tâche avec patience. Exauce-nous pour l’amour de son nom.

 

A l’occasion du Jubilé de la Réformation Dieu tout-puissant, tu conduis ton Eglise et tu ne l’abondonnes pas à elle-même: il y a cinq cents ans, par la prédication des Réformateurs, tu as fait briller, en des temps troublés, la lumière de ton Evangile; fais-nous la grâce de connaître, nous aussi, la force vivifiante de ta Parole et de proclamer joyeusement et fidèlement le salut que tu as préparé pour tous ceux qui croient, par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.

Cantique 44-07 (du recueil Alléluia)

Tu me veux à ton service