Jeudi 31 Janvier 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 97 (96)

Le Très-Haut sur toute la terre

 
1
Le Seigneur est roi ! Exulte la terre !
 
 
Joie pour les îles sans nombre !

 
2
Ténèbre et nuée l’entourent,
 
 
justice et droit sont l’appui de son trône.
 
3
Devant lui s’avance un feu
 
 
qui consume alentour ses ennemis.

 
4
Quand ses éclairs illuminèrent le monde,
 
 
la terre le vit et s’affola ;
 
5
les montagnes fondaient comme cire devant le Seigneur,
 
 
devant le Maître de toute la terre.

 
6
Les cieux ont proclamé sa justice,
 
 
et tous les peuples ont vu sa gloire.
 
7
Honte aux serviteurs d’idoles qui se vantent de vanités !
 
 
À genoux devant lui, tous les dieux !

 
          ~

 
8
Pour Sion qui entend, grande joie ! *
 
 
Les villes de Juda exultent
 
 
 devant tes jugements, Seigneur !

 
9
Tu es, Seigneur, le Très-Haut
 
 
 sur toute la terre : *
 
 
tu domines de haut tous les dieux.

 
10
Haïssez le mal, vous qui aimez le Seigneur, †
 
 
car il garde la vie de ses fidèles *
 
 
et les arrache aux mains des impies.

 
11
Une lumière est semée pour le juste,
 
 
et pour le cœur simple, une joie.
 
12
Que le Seigneur soit votre joie, hommes justes ;
 
 
rendez grâce en rappelant son nom très saint.

Lectures du jour

Commentaire

Au fondement de l’Eglise

Peut-être faut-il le redire en préambule : dans le Nouveau Testament, le « mystère » n’a rien d’une énigme ésotérique, mais désigne le plan de Dieu pour l’humanité révélé dans le Christ crucifié et ressuscité.

Ce qui frappe dans ces versets, c’est la manière dont cette jeune Eglise chrétienne perdue dans l’Empire romain comprend son rôle et sa situation. Ou plutôt, comment elle est invitée à prendre conscience de ce qu’elle est : « colonne et soutien de la vérité » (v. 15) – ce n’est pas peu !
Elle a pour vocation d’offrir une référence structurante dans l’effervescence religieuse de son temps. Dans notre société mouvante – « liquide » comme disent les sociologues d’aujourd’hui – dans une société où tout change si vite, n’est-ce pas là également une interpellation pour nos Eglises ? Une stimulation à offrir, elles aussi, une référence croyante et structurante sans crispation ni repli sur soi. Un défi incontournable qu’il convient de relever.

Et le chant liturgique qui suit d’exprimer le grand mystère de la piété (à comprendre ici comme la foi vécue, crue et pratiquée) en ne parlant que de lui, du Christ (l’expression ‘contemplé par les anges’ est sans doute une allusion à la résurrection).

Dès lors, comprendre, méditer, actualiser le Christ Jésus de Nazareth, à l’aide de l’exégèse biblique, de l’histoire, de la tradition de l’Eglise, de la théologie, de l’art, de la réflexion éthique, de la prière et de la spiritualité… c’est un perpétuel retour à Christ « référence », force vivifiante et structurante de notre foi.
N’éludons pas cet appel !

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant, toi dont le Fils
n’est pas venu pour être servi, mais pour servir,
bénis tous ceux qui, à sa suite,
exercent un ministère diaconal dans ton Eglise,
et tous ceux qui se dévouent au service des autres.
Qu’avec sagesse, patience et courage,
au nom du Christ, ils assistent
les malheureux et les indigents.
Nous te le demandons pour l’amour de celui qui a donné sa vie pour nous, Jésus ton Fils, notre Sauveur.

Cantique 44-08 (du recueil Alléluia)

Qu'il fait bon à ton service