mercredi 31 janvier 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 107 (106), 23-32

Reconnaître l’amour du Seigneur

 
23
Certains, embarqués sur des navires,
 
 
occupés à leur travail en haute mer,
 
24
ont vu les œuvres du Seigneur
 
 
et ses merveilles parmi les océans.

 
25
Il parle, et provoque la tempête,
 
 
un vent qui soulève les vagues :
 
26
portés jusqu’au ciel, retombant aux abîmes,
 
 
ils étaient malades à rendre l’âme ;
 
27
ils tournoyaient, titubaient comme des ivrognes :
 
 
leur sagesse était engloutie.

℟1
28
Dans leur angoisse, ils ont crié vers le Seigneur,
 
 
et lui les a tirés de la détresse,
 
29
réduisant la tempête au silence,
 
 
faisant taire les vagues.
 
30
Ils se réjouissent de les voir s’apaiser,
 
 
d’être conduits au port qu’ils désiraient.

℟2
31
Qu’ils rendent grâce au Seigneur de son amour,
 
 
de ses merveilles pour les hommes ;
 
32
qu’ils l’exaltent à l’assemblée du peuple
 
 
et le chantent parmi les anciens !

 
          ~

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 58, v. 1-9

1
 Le Seigneur dit: "Crie à pleine voix! Ne te retiens pas! Fais résonner ta voix comme une trompette! Présente ses fautes à mon peuple, leurs péchés aux enfants de Jacob.
2
 Tous les jours, ils me consultent, ils veulent savoir ce que j'attends d'eux. Ils ressemblent à un peuple qui respecte la justice et qui n'abandonne pas la loi de son Dieu. Ils me demandent des jugements justes, ils veulent que je sois proche d'eux.
3
 Pourtant, ils me disent: "Pourquoi jeûner si tu ne le vois pas? Pourquoi nous faire petits si tu ne le remarques pas?"Alors je réponds: Le jour où vous jeûnez, vous vous occupez aussi de vos affaires, et vous agissez durement avec vos ouvriers.
4
 Quand vous jeûnez, vous vous disputez et vous frappez les autres à coups de poing. Ce n'est pas en jeûnant de cette manière que vous ferez entendre votre voix là-haut.
5
 Le jeûne qui me plaît, est-ce qu'il ressemble à cela? Est-ce une façon correcte de vous faire petits devant moi? Pencher la tête comme un roseau, mettre un habit de deuil, se coucher dans la poussière, est-ce que vous appelez cela un jeûne, un jour qui me plaît?
6
 Voici le jeûne qui me plaît: libérer les gens enchaînés injustement, enlever le joug qui pèse sur eux, rendre la liberté à ceux qu'on écrase, bref, supprimer tout ce qui les rend esclaves.
7
 C'est partager ton pain avec celui qui a faim, loger les pauvres qui n'ont pas de maison, habiller ceux qui n'ont pas de vêtements. C'est ne pas te détourner de celui qui est ton frère."
8
 Alors ta lumière jaillira comme l'aurore, et ta plaie se fermera vite. Tes bonnes actions marcheront devant toi, et la gloire du Seigneur fermera la marche derrière toi.
9
 Quand tu appelleras, le Seigneur répondra. Quand tu crieras, il dira: "Je suis là!" Si tu fais disparaître de ton pays ce qui écrase les autres, les gestes de menace et les paroles blessantes,

Commentaire

C’est simple !

Que faire lorsque nous désespérons de notre société ?
Peut-être pas grand-chose, parce que l’on ne peut pas tout changer tout seul. Mais on peut commencer par soi-même, et au milieu des autres !
La question à me poser est : qu’est-ce qui a du poids aujourd’hui dans ma vie et dans la société ? Mes attitudes un peu convenables (religieuses ou non) ?
Mais si je sers d’abord mes intérêts immédiats tout en étant inamical avec les autres (vv. 2-3), estimant mériter en retour les faveurs de ce dieu d’épicerie que je me suis fabriqué ? Là, je me coupe de la Parole qui vient d’en-haut et des plus défavorisés qui sont dans le cœur du Seigneur. Alors en cherchant ce qui a du poids, je peux voir que dénouer ce que l’égocentrisme paralyse en moi, cela me libère et libère encore mes proches.
Renoncer à ce qui oblige ou accule l’autre est déjà une manière de venir à son aide.
Partager, ce que je ne trouve jamais facile parce que cela coûte et dérange mon train-train. N’ai-je pas ma part à apporter à ce qui se fait dans ma ville, ma paroisse, pour apporter aide, soulagement et un peu de chaleur aux demandeurs d’asile ou réfugiés ? Il y a aussi des misères cachées parmi les locataires de mon immeuble, suisses ou étrangers : quelle écoute, quelle démarche puis-je tenter ?

Voyez l’extraordinaire bien en retour : ma santé, ma vie globale, morale et physique s’en trouvent renouvelées. Devant moi, il fera plus clair et je me sentirai consolidé, appuyé à rien de moins que la gloire (littéralement en hébreu : ce qui a du poids) de Dieu (v. 8). Je pourrai enfin vivre de ce que le prophète veut me signaler comme vital : sa proximité (v. 9) !

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
tu nous appelles à la conversion
et au renoncement:
parce que nous pouvons choisir nos privations
alors que beaucoup d’hommes
n’ont pas de quoi vivre,
enseigne-nous l’humilité par le repentir,
de sorte que nos jeûnes soient
une victoire sur l’égoïsme
et un partage avec tous nos frères et nos sœurs.
Par le Christ notre Seigneur.

Cantique 46-11(du recueil Alléluia)