samedi 30 septembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Ps 119, 121-128

121 J’ai agi selon le droit et la justice :

ne me livre pas à mes bourreaux.

122 Assure le bonheur de ton serviteur :

que les orgueilleux ne me tourmentent plus !

123 Mes yeux se sont usés à guetter le salut

et les promesses de ta justice.

124 Agis pour ton serviteur selon ton amour,

apprends-moi tes commandements.

125 Je suis ton serviteur, éclaire-moi :

je connaîtrai tes exigences.

126 Seigneur, il est temps que tu agisses :

on a violé ta loi.

127 Aussi j’aime tes volontés,

plus que l’or le plus précieux.

128 Je me règle sur chacun de tes préceptes,

je hais tout chemin de mensonge.

Lectures du jour


Deuxième épître aux Corinthiens, Chap. 13, v. 5-13

5
Interrogez-vous, voyez si vous vivez comme des croyants, examinez-vous. Vous reconnaissez bien que Jésus-Christ est en vous, n'est-ce pas? Ou alors, vous ne pouvez pas donner des preuves de votre foi.
6
Mais nous, nous pouvons en donner, et j'espère que vous le reconnaîtrez.
7
Nous demandons à Dieu que vous ne fassiez rien de mal. Ce n'est pas pour vous prouver que nous avons raison. Non, nous voulons seulement que vous fassiez le bien. Et peu importe si cela semble montrer que nous avons tort!
8
Car nous ne pouvons rien faire contre la vérité, nous pouvons seulement travailler pour la vérité.
9
Oui, nous sommes dans la joie quand nous sommes faibles et quand vous êtes forts. Ce que nous demandons dans nos prières, c'est que vous soyez parfaits.
10
Voilà pourquoi je vous écris quand je suis encore loin de vous: je ne veux pas avoir besoin de me montrer sévère quand je serai auprès de vous. En effet, le Seigneur m'a donné l'autorité pour construire votre communauté, et non pour la détruire.
11
Maintenant, frères et sœurs chrétiens, soyez dans la joie. Cherchez à être parfaits, encouragez-vous et soyez d'accord entre vous. Vivez dans la paix, et le Dieu d'amour et de paix sera avec vous.
12
Saluez-vous les uns les autres en vous embrassant comme des frères et des sœurs. Tous les chrétiens vous saluent.
13
Que le Seigneur Jésus-Christ vous bénisse! Que l'amour de Dieu et l'Esprit Saint qui nous unit soient avec vous tous!

Commentaire

C’est la faute des autres!

« Faites vous-mêmes votre propre critique » (v. 5).
Lorsqu’un conflit surgit, les fronts se durcissent et bien souvent, tout devient de la faute de l’autre, des autres. Attitude facile et compréhensible. Honnêtement, nous y avons toutes et tous sombré une fois ou l’autre.

Dès que les instants de colère sont (dé)passés et que les premières émotions vives ont été vécues, il devient important de recentrer ce qui doit l’être. Le temps est alors venu de quitter l’attitude du chien qui mord, de l’animal blessé ou de la victime. Voici arrivé le moment de faire preuve d’autocritique.
Exercice difficile s’il en est, exercice néanmoins indispensable. Le « c’est la faute de l’autre » se transforme peu à peu et il devient possible de s’ouvrir à un minimum de différenciation. A ce stade, entre les gentils et les méchants les frontières ne sont plus forcément si nettes. C’est encore déstabilisant, mais déjà beaucoup plus dynamique, on est en chemin.

Ces étapes sont à mes yeux indispensables si on veut avoir la chance d’aborder les rivages que l’apôtre Paul décrit. L’enjeu n’est rien de moins que de retrouver la joie. Cette joie forte au cœur de nos vies de foi, des liens que nous tissons les uns avec les autres.
J’en suis persuadé aujourd’hui, les conflits à dépasser sont une chance de vivre concrètement l’Evangile.

Facile de le faire quand tout va bien ! Mais on peut déjà s’y exercer dans les situations pas trop graves … avant qu’elles le deviennent !

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu, regarde ton Eglise,

envoie-nous ton Esprit Saint,

pour que nous soyons unis dans un même esprit,

par les liens de la paix et de la charité, que nous formions un seul corps,

que nous ayons une seule foi,

comme nous avons été appelés à une même espérance,

par notre vocation,

pour parvenir ensemble à l’amour parfait de ton Royaume,

avec le Christ, notre Seigneur.

Cantique 36-02 (du recueil Alléluia)

Que ton Eglise fasse honneur