Vendredi 30 Octobre 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 80 (79)

Fais-nous revenir

 
2
Berger d’Israël, écoute,
 
 
toi qui conduis Joseph, ton troupeau :
 
 
resplendis au-dessus des Kéroubim,
 
3
devant Éphraïm, Benjamin, Manassé !
 
 
Réveille ta vaillance
 
 
et viens nous sauver.

4
   Dieu, fais-nous revenir ; *
 
 
   que ton visage s’éclaire,
 
 
    et nous serons sauvés !

 
5
Seigneur, Dieu de l’univers, *
 
 
vas-tu longtemps encore
 
 
 opposer ta colère aux prières de ton peuple,
 
6
le nourrir du pain de ses larmes, *
 
 
l’abreuver de larmes sans mesure ?
 
7
Tu fais de nous la cible des voisins :
 
 
nos ennemis ont vraiment de quoi rire !

8
   Dieu, fais-nous revenir ; *
 
 
   que ton visage s’éclaire,
 
 
    et nous serons sauvés !

 
9
La vigne que tu as prise à l’Égypte,
 
 
tu la replantes en chassant des nations.
 
10
Tu déblaies le sol devant elle,
 
 
tu l’enracines pour qu’elle emplisse le pays.

 
11
Son ombre couvrait les montagnes,
 
 
et son feuillage, les cèdres géants ;
 
12
elle étendait ses sarments jusqu’à la mer,
 
 
et ses rejets, jusqu’au Fleuve.

 
13
Pourquoi as-tu percé sa clôture ?
 
 
Tous les passants y grappillent en chemin ;
 
14
le sanglier des forêts la ravage
 
 
et les bêtes des champs la broutent.

(℟)
15
   Dieu de l’univers, reviens !

 
 
Du haut des cieux, regarde et vois :
 
 
visite cette vigne, protège-la,
 
16
celle qu’a plantée ta main puissante,
 
 
le rejeton qui te doit sa force.
 
17
La voici détruite, incendiée ;
 
 
que ton visage les menace, ils périront !

 
18
Que ta main soutienne ton protégé,
 
 
le fils de l’homme qui te doit sa force.
 
19
Jamais plus nous n’irons loin de toi :
 
 
fais-nous vivre et invoquer ton nom !

20
   Seigneur, Dieu de l’univers,
 
 
    fais-nous revenir ; *
 
 
   que ton visage s’éclaire,
 
 
    et nous serons sauvés.

Lectures du jour

Commentaire

Le sang et les fruits de l’Alliance

On est ici au plein centre d’un thème central de l’Ancien Testament, fréquent aussi dans l’historiographie ou les textes diplomatiques de l’Ancien Orient: l’Alliance.
Le souverain le plus fort propose son aide à un partenaire, plus faible mais auquel il tient pour des raisons politiques ou personnelles. C’est le premier qui pose les conditions respectives auxquelles chacun s’engage; il énumère les avantages que les deux peuvent espérer de cette alliance et les peines qui interviendraient en cas de rupture: le sang d’un animal sacrifié illustre la gravité de l’inobservation des conditions et la solennité du pacte.
Echo dans le Nouveau Testament: Christ a payé de son sang, de sa vie, les manquements, le refus même, que l’homme oppose à l’Alliance offerte par Dieu.
L’appartenance à l’alliance avec Yahwé imprime d’emblée à la vie individuelle de l’Israélite un devoir de sanctification. Rendre la vie «sainte», c’est la calquer sur celle de Dieu dont elle cherche à reproduire et actualiser la bonté, la générosité, le pardon, la patience, l’humilité, la créativité.
S’il est strictement interdit de se faire une image de Dieu – fabriquer des idoles – Israël, confédération que Dieu unit et conduit, doit donner forme à une image de son Dieu dans tout son comportement, ses actions et ses œuvres, de sorte qu’elles expriment cette appartenance de manière patente et incontestable.
Le peuple doit donner un visage, devant les autres nations, à cette volonté de rendre la vie sainte, la sanctifier. Chaque fois qu’il ne cherche pas cette œuvre de sanctification, il s’écarte de la voie que Dieu dégage pour Israël et, à travers lui, pour tous les peuples de la terre par lui créée.
Mais quelle beauté dans ce passage évoquant ce à quoi Dieu s’engage vis-à-vis de son peuple: ces pluies qui tombent à temps, ces vendanges et moissons qui se prolongent jusqu’aux prochaines, l’abondance, la sécurité, la paix avec les voisins!

Sujets de prière

Oraison

Seigneur, fais de nous des créatures nouvelles,
en arrachant de nos cœurs
tout ce qui reste du vieil homme.
Mets en nous un esprit d’obéissance
et conduis-nous à la liberté glorieuse
des enfants de Dieu,
et au dernier jour à la vie éternelle.
Exauce-nous au nom de tes promesses.

Cantique 62-75 (du recueil Alléluia)

Viens nous bénir, ô Jésus-Christ