mardi 30 octobre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 131 (130)

Comme un petit enfant

 
1
Seigneur, je n’ai pas le cœur fier
 
 
   ni le regard ambitieux ; *
 
 
je ne poursuis ni grands desseins,
 
 
   ni merveilles qui me dépassent.

 
2
Non, mais je tiens mon âme
 
 
   égale et silencieuse ; *
 
 
mon âme est en moi comme un enfant,
 
 
   comme un petit enfant contre sa mère.

 
3
Attends le Seigneur, Israël, *
 
 
   maintenant et à jamais.

Lectures du jour


Deuxième livre de Samuel, Chap. 24, v. 1-9

1
 Un jour, le Seigneur se met de nouveau en colère contre les Israélites. Il pousse David à agir contre leur intérêt en disant: "Va, compte les gens d'Israël et les gens de Juda."
2
 Le roi dit à Joab, le chef de l'armée, qui est avec lui: "Va dans tout le pays d'Israël, depuis Dan, au nord, jusqu'à Berchéba, au sud. Fais compter tous les habitants, car je veux savoir combien ils sont."
3
 Joab répond au roi: "Je souhaite que le Seigneur ton Dieu rende le peuple cent fois plus nombreux. Je voudrais que tu voies cela de tes yeux. Mais pourquoi est-ce que tu désires le compter?"
4
 Pourtant, l'ordre du roi est plus fort que l'avis de Joab et des commandants de l'armée. Et ceux-ci se mettent en route pour aller compter le peuple d'Israël.
5
 Ils traversent le fleuve Jourdain et ils commencent à compter les habitants de la ville d'Aroër et de celle qui est au fond de la vallée. Ils traversent la région de Gad en direction de Yazer.
6
 Ils entrent dans le pays de Galaad, ils vont dans le pays des Hittites, à Cadès. Ils arrivent à Dan-Yaan et vont dans les environs. Puis ils comptent les habitants de Sidon.
7
 Ils continuent par la ville bien protégée de Tyr et par toutes les villes qui ont appartenu aux Hivites et aux Cananéens. Enfin, ils comptent les habitants de Berchéba, dans le sud du pays de Juda.
8
 Ils traversent ainsi tout le pays, et au bout de 9 mois et 20 jours, ils reviennent à Jérusalem.
9
 Alors Joab annonce au roi le nombre des habitants du pays. Israël possède 800 000 soldats capables de se battre, et Juda en a 500 000.

Commentaire

Comme vous voudrez, Majesté ! Mais …

Ce récit suscite beaucoup de questions. En quoi ce recensement constitue-t-il une faute ? On pourrait considérer qu’il s’agit simplement d’un acte de commandement selon l’adage « Commander, c’est prévoir » : les forces actives suffisent-elles, sinon quelles sont les forces de recrue à lever cas échéant ?
Mais un pareil recensement des hommes aptes au service contredisait foncièrement la nature même de la « guerre sainte » (« Les guerres de Yahweh ») dans laquelle le Seigneur lui-même se réservait de protéger Israël. « Le roi du peuple de Dieu ne doit pas compter sur le grand nombre de ses soldats mais sur la puissance de son Dieu » précise en note la version Français Courant. De plus, le récit rapporte que la volonté du roi a passé outre aux objections de son général Joab, choqué de constater, chez son roi, « l’Oint du Seigneur », un tel manque de confiance en Dieu.

« Ne t’ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? » (Jn 11,40), dit Jésus à Marthe, murée dans son sentiment d’échec suite à la mort de son frère Lazare.

Mais voilà, David reçoit les chiffres demandés ! Ses tabelles d’effectifs, minutieuses, il les a en mains : est-il rassuré ? Le récit se termine abruptement sur un silence désapprobateur.

Sujets de prière

Oraison

O Dieu,
dont l’amour paternel étreint l’univers entier
et qui te reposes avec complaisance
dans les cœurs pacifiques,
accorde à tous les tiens la paix et la charité mutuelles,
une affection fidèle et des paroles sincères;
préserve-nous de toute infraction à la loi d’amour,
qui nous lie comme à des frères
à tous ceux dont tu es le Père.
Exauce-nous, toi qui es béni aux siècles des siècles.

Cantique 67A (du recueil Alléluia)

Que Dieu nous bénisse et nous garde