Vendredi 30 Novembre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 55 (54), 17-24

J’ai hâte d’avoir un abri

 
17
Pour moi, je crie vers Dieu ;
 
 
   le Seigneur me sauvera. *
 
18
Le soir et le matin et à midi,
 
 
   je me plains, je suis inquiet.

 
 
Et Dieu a entendu ma voix,
 
19
   il m’apporte la paix. *
 
 
Il me délivre dans le combat que je menais ;
 
 
   ils étaient une foule autour de moi.

 
20
Que Dieu entende et qu’il réponde,
 
 
   lui qui règne dès l’origine, *
 
 
à ceux-là qui ne changent pas,
 
 
   et ne craignent pas Dieu.

 
21
Un traître a porté la main sur ses amis,
 
 
   profané son alliance : †
 
22
il montre un visage séduisant,
 
 
   mais son cœur fait la guerre ; *
 
 
sa parole est plus suave qu’un parfum,
 
 
   mais elle est un poignard.

 
23
Décharge ton fardeau sur le Seigneur :
 
 
   il prendra soin de toi. *
 
 
Jamais il ne permettra
 
 
   que le juste s’écroule.

 
24
Et toi, Dieu, tu les précipites au fond de la tombe, †
 
 
   ces hommes qui tuent et qui mentent. *
 
 
Ils s’en iront dans la force de l’âge ;
 
 
   moi, je m’appuie sur toi !

Lectures du jour

Commentaire

Du culte renouvelé à la terre de délices

Double constat initial : Dieu n'a pas changé (il continue d'aimer son peuple) et le peuple non plus (il continue de tromper son Dieu). Tout va bien, on est en terrain connu ! C'est vrai, mais… est-ce une raison pour en rester là ?
Evidemment pas !

Une fois de plus, la déception divine, sinon sa colère, vient de l'incohérence des croyants. Ils rendent certes un culte, mais camouflent leur réalité économique en matière de dîme. Rappelez-vous Ananias et Saphira (Actes 5). Ce faisant, ils trompent les autres et Dieu.
Ils trompent les autres en ce sens que les moyens ne sont pas donnés au temple pour assurer la nourriture des pauvres ; ils trompent Dieu en ne répondant pas correctement aux prescriptions et ordonnances divines.
Et ils le font jusqu'au bout : pensant que Dieu les avait mis dans cette situation de dénuement (le v. 11 semble indiquer qu'on est en situation de famine), ils lui cachent encore ce qu'ils lui doivent. Alors qu'ils ne se rendent pas compte qu'ils s'y sont mis eux-mêmes et l'aggravent encore par leur manière de vivre la relation avec Dieu.
Il faut donc frapper un grand coup : « mettez-moi à l'épreuve… » (v. 10b). Autrement dit, mettez en pratique ce que je demande, même pour la mauvaise raison de me mettre à l'épreuve, et vous verrez !

Une fois encore, c'est la question de la cohérence de ma foi dans la vie de chaque jour. La confiance est toujours un échange réciproque, entre nous et avec Dieu aussi. La terre de délices n'est pas loin !

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu, notre Père,
par toi nous avons été créés,
par toi nous sommes conduits;
dans ta bonté, répands ta lumière dans nos cœurs,
pour que toujours nous te soyons attachés,
dans l’espérance de Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 45-11 (du recueil Alléluia)

J'ai l'assurance de mon salut