jeudi 30 novembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 96 (95)

Il vient pour juger la terre

 
1
Chantez au Seigneur un chant nouveau,
 
 
chantez au Seigneur, terre entière,
 
2
chantez au Seigneur et bénissez son nom !

 
 
De jour en jour, proclamez son salut,
 
3
racontez à tous les peuples sa gloire,
 
 
à toutes les nations ses merveilles !

 
4
Il est grand, le Seigneur, hautement loué,
 
 
redoutable au-dessus de tous les dieux :
 
5
néant, tous les dieux des nations !

 
 
Lui, le Seigneur, a fait les cieux :
 
6
devant lui, splendeur et majesté,
 
 
dans son sanctuaire, puissance et beauté.

 
7
Rendez au Seigneur, familles des peuples
 
 
rendez au Seigneur la gloire et la puissance,
 
8
rendez au Seigneur la gloire de son nom.

 
 
Apportez votre offrande, entrez dans ses parvis,
 
9
adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté :
 
 
tremblez devant lui, terre entière.

 
10
Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! »
 
 
Le monde, inébranlable, tient bon.
 
 
Il gouverne les peuples avec droiture.

 
11
Joie au ciel ! Exulte la terre !
 
 
Les masses de la mer mugissent,
 
12
la campagne tout entière est en fête.

 
 
Les arbres des forêts dansent de joie
 
13
devant la face du Seigneur, car il vient,
 
 
car il vient pour juger la terre.

 
 
Il jugera le monde avec justice, *
 
 
et les peuples selon sa vérité !

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 25, v. 1-13

1
Alors le Royaume des cieux ressemblera à ceci : Dix jeunes filles prennent leurs lampes et elles sortent pour aller à la rencontre du marié.
2
Cinq d'entre elles sont imprudentes et cinq d'entre elles sont sages.
3
Les jeunes filles imprudentes prennent leurs lampes, mais elles n'emportent pas de réserve d'huile.
4
Les jeunes filles sages prennent leurs lampes et elles emportent de l'huile dans des récipients.
5
Le marié ne vient pas tout de suite. Toutes les jeunes filles ont sommeil et elles s'endorment.
6
Au milieu de la nuit, on entend un cri : "Voici le marié ! Sortez pour aller à sa rencontre !"
7
Alors toutes les jeunes filles se réveillent et elles préparent leurs lampes.
8
Les imprudentes disent aux sages : "Nos lampes s'éteignent. Donnez-nous un peu de votre huile."
9
Mais les sages leur répondent : "Non ! Il n'y en a pas assez pour nous et pour vous. Allez plutôt chez les commerçants et achetez de l'huile pour vous."
10
Les imprudentes vont donc acheter de l'huile, mais pendant ce temps, le marié arrive. Les jeunes filles qui sont prêtes entrent avec lui dans la salle du mariage, et on ferme la porte.
11
Plus tard, les autres jeunes filles arrivent et elles disent : "Seigneur, Seigneur, ouvre-nous la porte !"
12
Mais le marié répond : "Je vous le dis, c'est la vérité : je ne vous connais pas." "
13
Et Jésus ajoute : " Restez donc éveillés, parce que vous ne connaissez ni le jour ni l'heure. "

Commentaire

Quelle est la vraie question ?

« Le Royaume des cieux sera semblable à dix jeunes filles. » Cette phrase pose le cadre de notre lecture comme une invitation à changer de lunettes.
Le Royaume des cieux est semblable aux dix jeunes filles, peu importe si elles sont avisées ou insensées.
Comme dans le passage précédent, il ne s’agit pas de distinguer entre deux catégories de croyants, mais bien de réaliser que ces deux attitudes – être avisé ou être insensé – sont présentes en chacune et chacun de nous.
D’ailleurs, on peut se demander si les cinq jeunes filles avisées le sont réellement. Plutôt que de partager leur huile avec les cinq autres jeunes filles, elles les renvoient chez un marchand au plein milieu de la nuit.
S’agit-il vraiment d’un conseil avisé ?
D’autant qu’on peut se demander si le manque d’huile représente le vrai problème.
Car si la porte reste fermée devant les jeunes filles insensées, c’est parce qu’elles étaient absentes lors du retour de l’époux, et non pas parce que leurs lampes manquaient d’huile.
Tout comme les jeunes filles avisées peuvent entrer à la salle des noces non pas parce qu’elles ont de l’huile, mais parce qu’elles sont présentes quand l’époux revient à l’improviste.

Avoir (de l’huile) ou être (présent) – voilà la question qui nous est posée !
Sommes-nous prêts à prendre le risque de veiller, c’est-à-dire d’être simplement présents et disponibles à ce qui va advenir dans notre vie – le Christ, la Vie, la bénédiction ?

Sujets de prière

Oraison

Dieu saint et tout-puissant, préserve-nous d’être trouvés endormis au jour où Jésus-Christ viendra juger le monde et rendre à chacun selon ses œuvres; fais-nous la grâce d’être debout et attentifs, prêts comme les vierges sages à entrer avec l’Epoux dans la salle des noces, là où retentiront sans fin les chants de fête, dans la joie de ceux qui contemplent ta face. Car tu es la lumière qui éclaire tout homme, et c’est toi que célébreront les cieux nouveaux et la terre nouvelle, pour les siècles des siècles.

 

Pour la mémoire de l’apôtre André: Dieu tout-puissant, c’est par ta grâce qu’André, ton apôtre, a répondu aussitôt à l’appel de ton Fils et qu’il a amené avec lui son frère. Puisque ta Parole nous appelle, accorde-nous de suivre le Christ sans délai et de conduire à lui tous nos proches. Lui qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et toujours.

Cantique 31-19 (du recueil Alléluia)

La voix du veilleur appelle