mercredi 30 mai 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 50 (49), 1-15

Offre à Dieu le sacrifice d’action de grâce

 
1
Le Dieu des dieux, le Seigneur,
 
 
   parle et convoque la terre *
 
 
du soleil levant
 
 
   jusqu’au soleil couchant.

 
2
De Sion, belle entre toutes,
 
 
   Dieu resplendit. *
 
3
Qu’il vienne, notre Dieu,
 
 
   qu’il rompe son silence !

 
 
Devant lui, un feu qui dévore ;
 
 
autour de lui, éclate un ouragan.
 
4
Il convoque les hauteurs des cieux
 
 
et la terre au jugement de son peuple :

 
5
« Assemblez, devant moi, mes fidèles,
 
 
eux qui scellent d’un sacrifice mon alliance. »
 
6
Et les cieux proclament sa justice :
 
 
oui, le juge c’est Dieu !

 
          ~

 
7
« Écoute, mon peuple, je parle ; †
 
 
Israël, je te prends à témoin. *
 
 
Moi, Dieu, je suis ton Dieu !

 
8
« Je ne t’accuse pas pour tes sacrifices ;
 
 
tes holocaustes sont toujours devant moi.
 
9
Je ne prendrai pas un seul taureau de ton domaine,
 
 
pas un bélier de tes enclos.

 
10
« Tout le gibier des forêts m’appartient
 
 
et le bétail des hauts pâturages.
 
11
Je connais tous les oiseaux des montagnes ;
 
 
les bêtes des champs sont à moi.

 
12
« Si j’ai faim, irai-je te le dire ?
 
 
Le monde et sa richesse m’appartiennent.
 
13
Vais-je manger la chair des taureaux
 
 
et boire le sang des béliers ?

 
14
« Offre à Dieu le sacrifice d’action de grâce,
 
 
accomplis tes vœux envers le Très-Haut.
 
15
Invoque-moi au jour de détresse :
 
 
je te délivrerai, et tu me rendras gloire. »

 
          ~

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 12, v. 9-21

9
 Jésus quitte cet endroit et il va dans la maison de prière juive.
10
 Là, il y a un homme qui a la main paralysée. Les gens veulent avoir une raison pour accuser Jésus, alors ils lui demandent: "Est-ce qu'on a le droit de guérir quelqu'un, le jour du sabbat?"
11
 Jésus leur répond: "Par exemple, vous avez un seul mouton, et le jour du sabbat, il tombe dans un trou. Vous allez sûrement le prendre pour le sortir du trou!
12
 Et un homme est beaucoup plus important qu'un mouton! Donc, on a le droit de faire du bien, le jour du sabbat."
13
 Alors Jésus dit à l'homme: "Tends ta main!" L'homme tend sa main, et elle est guérie, elle redevient comme l'autre main.
14
 Les Pharisiens sortent et ils se réunissent pour voir comment faire mourir Jésus.
15
 Quand Jésus apprend cela, il quitte cet endroit. Beaucoup de gens le suivent. Jésus les guérit tous
16
 et il leur commande sévèrement: "Ne dites pas qui je suis!"
17
 Ainsi se réalise ce que le prophète Ésaïe a annoncé:
18
 "Dieu dit: Voici mon serviteur que j'ai choisi, celui que j'aime. Je l'ai choisi avec joie. Je mettrai mon Esprit Saint sur lui, et il annoncera le droit aux peuples."
19
 Il ne se disputera avec personne, il ne criera pas. On ne l'entendra pas faire des discours dans les rues.
20
 Il ne cassera pas le roseau abîmé, il n'éteindra pas la flamme qui faiblit. Il agira de cette façon, jusqu'à ce qu'il donne la victoire au droit,
21
 et les peuples espéreront en lui."" Mt;12;22; Des gens amènent à Jésus un homme qui est aveugle et muet à cause d'un esprit mauvais. Jésus le guérit. Alors l'homme se met à parler et il voit clair. Mt;12;23; Toutes les foules sont très étonnées et elles disent: ""Cet homme est peut-être le Fils de David!"""

Commentaire

Une grande révolution est en marche… Vraiment ?

Quel paradoxe : La révolution qui est en route ne vise rien moins que l'univers entier… Et pourtant les moyens en sont dérisoires (et souvent, objet de dérision) ! Or c'est voulu ! Faiblesse bénie ! Pas un roseau ne sera cassé, même s'il est déjà froissé; on fuit toute publicité, et même on s'y oppose.

Il y a place, dans cette révolution, pour un cheminement libre, où chacun prend son temps, où personne n'est forcé. Aucune pression extérieure, rien qui produise du fruit amer, des restrictions mentales, ou de ces changements précipités qui présagent des retours de balancier.
Même aux plus convaincus, qui sont fermes au point d'être rigides, il est fait un espace pour évoluer, pour croître ou bouleverser des obstacles encore inconscients. Quant aux plus hésitants, ceux pour qui la flamme est presque éteinte, rien n'est perdu, tout peut reprendre. Au contraire, le serviteur bien-aimé du Seigneur se réjouit du peu qu'il voit en nous, de ce lumignon fumant.
C'est là que le Souffle de vie est à l'œuvre et vient manifester sa force.

L’Evangile de ce jour, la citation à laquelle il recourt et son commentaire me place du côté de ceux qui bénéficient de cette apparente faiblesse, de cette douceur, cette patience, cette finesse d'écoute et d'attente. Je peux me réjouir de ce petit rien (chez moi ou chez l'autre).
Le « serviteur bien-aimé » saura vaincre les résistances qui me taraudent, et dont je croyais encore avoir besoin pour me protéger : sa victoire a le goût de miel. Si mes propres résistances peuvent être vaincues, alors celles du monde entier le seront ; comme un petit feu capable d’embraser tout le champ.

Sujets de prière

Oraison

A travers le combat de la foi, Seigneur,
ta grâce déjà nous guérit
et nous prépare à ton Royaume;
nous te confions les jours et les heures de notre vie
pour que tu les orientes vers leur plénitude éternelle,
par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 44-18 (du recueil Alléluia)

Tu es venu jusqu'à nous