jeudi 30 juin 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 26 (25)

J’aime la maison que tu habites

 
1
Seigneur, rends-moi justice :
 
 
 j’ai marché sans faillir. *
 
 
Je m’appuie sur le Seigneur,
 
 
 et ne faiblirai pas.
 
2
Éprouve-moi, Seigneur, scrute-moi, *
 
 
passe au feu mes reins et mon cœur.

 
3
J’ai devant les yeux ton amour,
 
 
je marche selon ta vérité.
 
4
Je ne m’assieds pas chez l’imposteur,
 
 
je n’entre pas chez l’hypocrite.
 
5
L’assemblée des méchants, je la hais,
 
 
je me m’assieds pas chez les impies.

 
6
Je lave mes mains en signe d’innocence
 
 
pour approcher de ton autel, Seigneur,
 
7
pour dire à pleine voix l’action de grâce
 
 
et rappeler toutes tes merveilles.
 
8
Seigneur, j’aime la maison que tu habites,
 
 
le lieu où demeure ta gloire.

 
9
Ne m’inflige pas le sort des pécheurs,
 
 
le destin de ceux qui versent le sang :
 
10
ils ont dans les mains la corruption ;
 
 
leur droite est pleine de profits.

 
11
Oui, j’ai marché sans faillir :
 
 
libère-moi ! prends pitié de moi !
 
12
Sous mes pieds le terrain est sûr ;
 
 
dans l’assemblée je bénirai le Seigneur.

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 28, v. 1-10

1
 Après cela, nous apprenons que l'île s'appelle Malte.
2
 Ses habitants sont très bons pour nous. Ils allument un grand feu et ils nous accueillent tous autour du feu. En effet, la pluie s'est mise à tomber et il fait froid.
3
 Paul ramasse un tas de bois mort et il le jette dans le feu. Mais une vipère sort du tas de bois à cause de la chaleur et elle s'accroche à la main de Paul.
4
 Quand les habitants de l'île voient la vipère pendue à la main de Paul, ils se disent entre eux: "Cet homme est sûrement un assassin. Il a échappé à la mer, mais la justice de Dieu ne lui permet pas de vivre."
5
 Alors Paul secoue la vipère dans le feu et il ne souffre pas du tout.
6
 Les autres croient que Paul va enfler ou qu'il va tomber mort tout à coup. Ils attendent longtemps, mais ils voient que rien de mal n'arrive à Paul. Alors ils changent d'avis et ils disent: "C'est un dieu!"
7
 Près de cet endroit, il y a la propriété du principal notable de l'île. Il s'appelle Publius. Pendant trois jours, il nous reçoit et il nous loge comme des amis dans sa maison.
8
 Le père de Publius est couché, il a de la fièvre et la dysenterie. Paul va le voir, il prie en posant la main sur sa tête et il le guérit.
9
 Alors tous les autres malades de l'île viennent voir Paul, et celui-ci les guérit.
10
 Les gens nous montrent beaucoup de respect. Quand nous partons, ils nous donnent tout ce qu'il faut pour le voyage.

Commentaire

La bonne aventure

Les rebondissements de ce récit sont nombreux : à peine échoué miraculeusement à Malte, la seule île existante dans une vaste étendue de mer, Paul est mordu par une vipère. Ce qui ne lui cause aucun mal, comme en écho à la promesse de Jésus : «Ceux qui auront cru prendront dans leurs mains des serpents… cela ne leur fera aucun mal ; ils imposeront les mains à des malades, et ceux-ci seront guéris» (Mc 16, 18). C’est cette compétence christique que Paul s’empresse de mettre en oeuvre, d’abord au bénéfice de son hôte, puis auprès de tous ceux qui viennent à lui. Luc met bien en évidence les similitudes entre l’action de Jésus et celle de Paul.
Quant à moi, je me pose la question de la similarité entre nous, chrétiens d’aujourd’hui et les Maltais d’alors : comment interprétons-nous les événements frappants en lien avec l’action de Dieu aujourd’hui ? Recherchons-nous les causes et des réponses aux «pourquoi» («C’est certainement un assassin !» «C’est un dieu !») ?
Jésus rend attentif à ce que les croyants ne restent pas focalisés sur les événements, se laissant fasciner par eux, mais qu’ils en tirent les conséquences pour leur propre vie (Lc 13, 3-5).
Cherchons plutôt à discerner en vue de quoi les événements arrivent (ainsi Paul put guérir et témoigner de l’Evangile), et ce que nous sommes appelés personnellement à faire. Ainsi, au travers des aléas de la vie se construisent notre présent et notre avenir avec Dieu.

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant,
tu soutiens l’univers
et tu le destines à une création nouvelle:
accorde-nous, dans les contradictions de ce monde,
d’avoir les yeux fixés sur ton Royaume,
et de l’annoncer par des signes de justice et d’amour,
en Christ, notre Seigneur.

Cantique 47-04 (du recueil Alléluia)

Confie à Dieu ta route