samedi 30 janvier 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

samedi

Complément

Psaume

Psaume 102 (101), 19-29

Ils passent. Tu demeures

 
19
Que cela soit écrit pour l’âge à venir,
 
 
et le peuple à nouveau créé chantera son Dieu :
 
20
« Des hauteurs, son sanctuaire, le Seigneur s’est penché ;
 
 
du ciel, il regarde la terre
 
21
pour entendre la plainte des captifs
 
 
et libérer ceux qui devaient mourir. »

 
22
On publiera dans Sion le nom du Seigneur
 
 
et sa louange dans tout Jérusalem,
 
23
au rassemblement des royaumes et des peuples
 
 
qui viendront servir le Seigneur.

 
          ~

 
24
Il a brisé ma force en chemin,
 
 
réduit le nombre de mes jours.
 
25
Et j’ai dit : « Mon Dieu,
 
 
ne me prends pas au milieu de mes jours ! »

 
 
Tes années recouvrent tous les temps : †
 
26
autrefois tu as fondé la terre ;
 
 
le ciel est l’ouvrage de tes mains.

 
27
Ils passent, mais toi, tu demeures : †
 
 
ils s’usent comme un habit, l’un et l’autre ;
 
 
tu les remplaces comme un vêtement.

 
28
Toi, tu es le même ;
 
 
tes années ne finissent pas.
 
29
Les fils de tes serviteurs trouveront un séjour,
 
 
et devant toi se maintiendra leur descendance.

Lectures du jour


Première épître à Timothée, Chap. 4, v. 12-16

12
 Personne ne doit te mépriser parce que tu es jeune. Mais toi, montre l'exemple aux croyants, par tes paroles, ta vie, ton amour, ta foi, ta pureté.
13
 En attendant ma venue, applique-toi à lire les Livres Saints aux chrétiens, à les encourager, à les enseigner.
14
 N'oublie pas le don de l'Esprit Saint qui est en toi. Tu l'as reçu quand les prophètes ont parlé et quand le groupe des anciens a posé les mains sur ta tête.
15
 Fais tout cela avec grand soin, donne-toi à ce travail entièrement, alors tous verront tes progrès.
16
 Fais attention à ta façon de vivre et à ton enseignement. Reste fidèle dans tout cela. Oui, si tu agis ainsi, tu te sauveras toi-même, ainsi que ceux qui t'écoutent.

Commentaire

Coaching

Conseils, encouragements, reconnaissance d’une vocation (v. 14), on navigue en pleine séance de coaching! Le jeune Timothée, en mal de confiance et quelque peu écrasé par la figure de «l’immense» apôtre Paul, peine à prendre sa place.
Ce passage ne manque pas de sagesse psychologique. Il joue sur la valorisation de Timothée, l’incite à prendre soin de lui-même pour se renforcer, puis ajoute quelques conseils pratiques, éthiques ou spirituels.
Ces phrases, si elles ne sont pas parmi les plus fascinantes du Nouveau Testament, ne nous rappellent pas moins une attitude essentielle: le souci de l’autre. En notre temps de culte de la performance et de l’excellence, il est particulièrement important de retrouver la qualité relationnelle qui permet aux humains que nous sommes de nous construire dans la confiance: l’estime de soi offerte dans un regard bienveillant sur l’autre. Et si l’Eglise pouvait être et redevenir, toujours à nouveau, cet espace où l’on cultive un regard bienveillant posé sur l’autre?
Et puis, le fondement théologique de cette attitude n’est pas loin. Les versets 9 à 11 nous parlaient hier d’un Dieu vivant, source d’espérance, Sauveur de tous les hommes et en particulier des croyants, inspirant une parole digne de confiance. Même si on est assez loin des développements théologiques des grandes épîtres de Paul, la référence ici reste, inévitable et incontournable.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur,
notre seul refuge et notre unique espérance,
donne-nous la force de nous consacrer
inlassablement à ton service,
dans un grand amour pour toi et pour nos frères,
jusqu’au jour où nous te verrons face à face,
et où tu essuieras toutes larmes de nos yeux,
dans le Royaume du Christ, notre Seigneur.

Cantique 36-02 (du recueil Alléluia)

Que ton Eglise fasse honneur