Vendredi 30 Décembre 2016

Temps

Temps de Noël

Semaine

Vendredi de l'octave de Noël

Complément

Psaume

Psaume 139 (138), 13-24

Seigneur, tu sais

 
13
C’est toi qui as créé mes reins,
 
 
qui m’as tissé dans le sein de ma mère.
 
14
Je reconnais devant toi le prodige,
 
 
 l’être étonnant que je suis : *
 
 
étonnantes sont tes œuvres
 
 
 toute mon âme le sait.

 
15
Mes os n’étaient pas cachés pour toi *
 
 
quand j’étais façonné dans le secret,
 
 
 modelé aux entrailles de la terre.

 
16
J’étais encore inachevé, tu me voyais ; *
 
 
sur ton livre, tous mes jours étaient inscrits,
 
 
 recensés avant qu’un seul ne soit !

 
          ~

 
17
Que tes pensées sont pour moi difficiles,
 
 
Dieu, que leur somme est imposante !
 
18
Je les compte : plus nombreuses que le sable !
 
 
Je m’éveille : je suis encore avec toi.

 
23
Scrute-moi, mon Dieu, tu sauras ma pensée ;
 
 
éprouve-moi, tu connaîtras mon cœur.
 
24
Vois si je prends le chemin des idoles,
 
 
et conduis-moi sur le chemin d’éternité.

Lectures du jour

Commentaire

Enfants de Dieu

Nous sommes donc enfants de Dieu, Jean l’affirme par deux fois, en employant un présent qui souligne que c'est un don que Dieu nous fait. « Tu es mon fils bien-aimé », avait dit le Père au baptême de Jésus. De même à notre baptême, nous devenons à notre tour enfants de Dieu. Nous entrons alors, à la suite du Christ, dans une tout autre dimension de notre vie, même s'il faut parfois une existence entière pour le découvrir. Enfants de Dieu, nous serons transformés, devenant semblables à lui, nous le verrons, et nous serons purifiés. Mais cette espérance ne se réalisera pas comme par magie : nous aurons notre part à accomplir.
Calvin appelle cela la sanctification. Voilà la véritable transformation et aussi la véritable espérance sur laquelle nous mettons le cap. Mais comme souvent dans la foi, si tout est donné, tout reste à faire !
La purification opérée par le Christ devrait nous rendre transparents à Dieu. Cependant le péché nous rend opaques, voire fermés, tant à la présence de Dieu qu'à l'amour de notre prochain (v. 10). De cela, Christ nous libère. Mais alors, comment comprendre l'affirmation du verset 6 autrement que comme notre intention profonde, sans cesse démentie dans les faits, de faire effort pour vivre l'amour fraternel sans jamais y parvenir pleinement ?
Pécheurs nous sommes en effet, trop souvent découragés par nos échecs. Mais alors, lecteur, lectrice, oublierais-tu que « là où le péché a proliféré, la grâce a surabondé » (Rm 5,20) ? Oui, véritablement, tout est grâce !

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
tu nous as donné ton Fils unique
en le revêtant de notre nature;
en lui, tu nous as fait naître de nouveau
comme tes enfants d’adoption;
accorde-nous la grâce
d’être renouvelés jour après jour
par l’action de ton Saint-Esprit,
au nom de Jésus-Christ, notre Sauveur.

Cantique 32-08 (du recueil Alléluia)

A pleine voix, chantons pour Dieu