jeudi 30 août 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 85 (84)

La gloire habitera notre terre

 
2
Tu as aimé, Seigneur, cette terre,
 
 
tu as fait revenir les déportés de Jacob ;
 
3
tu as ôté le péché de ton peuple,
 
 
tu as couvert toute sa faute ;
 
4
tu as mis fin à toutes tes colères,
 
 
tu es revenu de ta grande fureur.

 
5
Fais-nous revenir, Dieu, notre salut,
 
 
oublie ton ressentiment contre nous.
 
6
Seras-tu toujours irrité contre nous,
 
 
maintiendras-tu ta colère d’âge en âge ?

 
7
N’est-ce pas toi qui reviendras nous faire vivre
 
 
et qui seras la joie de ton peuple ?
 
8
Fais-nous voir, Seigneur, ton amour,
 
 
et donne-nous ton salut.

 
          ~

 
9
J’écoute : que dira le Seigneur Dieu ? †
 
 
Ce qu’il dit, c’est la paix
 
 
 pour son peuple et ses fidèles ; *
 
 
qu’ils ne reviennent jamais à leur folie !
 
10
Son salut est proche de ceux qui le craignent,
 
 
et la gloire habitera notre terre.

 
11
Amour et vérité se rencontrent,
 
 
justice et paix s’embrassent ;
 
12
la vérité germera de la terre
 
 
et du ciel se penchera la justice.

 
13
Le Seigneur donnera ses bienfaits,
 
 
et notre terre donnera son fruit.
 
14
La justice marchera devant lui,
 
 
et ses pas traceront le chemin.

Lectures du jour


Premier livre de Samuel, Chap. 2, v. 18-26

18
 Le petit Samuel est vêtu d'un pagne de lin. Il accomplit son service devant le Seigneur.
19
 Chaque année, la mère de Samuel lui coud un petit vêtement. Elle l'apporte à son fils, quand elle va à Silo avec son mari, pour offrir le sacrifice de l'année.
20
 Héli bénit Elcana et sa femme. Il dit à Elcana: "Que le Seigneur te donne d'autres enfants de cette femme! Ils remplaceront celui qu'elle a donné au Seigneur." Ensuite, Elcana et Anne retournent chez eux.
21
 Le Seigneur montre sa bonté pour Anne. Elle est enceinte plusieurs fois et met au monde trois fils et deux filles. Le petit Samuel grandit devant le Seigneur.
22
 Héli est devenu très vieux. Il entend raconter comment ses fils agissent envers les Israélites. On lui dit aussi qu'ils couchent avec les femmes qui sont de service à l'entrée de la tente de la rencontre.
23
 Alors il leur dit: "Quoi? Tout le monde parle de votre mauvaise conduite. Pourquoi est-ce que vous faites des choses pareilles?
24
 Arrêtez, mes fils! Ils ne sont pas beaux, les bruits que j'entends sur vous dans le peuple du Seigneur.
25
 Si quelqu'un commet un péché contre un homme, Dieu peut servir d'arbitre. Mais si un homme fait une faute contre le Seigneur, qui servira d'arbitre?" Les fils d'Héli n'écoutent pas leur père. En effet, le Seigneur a décidé de les faire mourir.
26
 Le petit Samuel grandit. Il se rend agréable au Seigneur et aux hommes.

Commentaire

Tu te souviens du bébé que je n’avais pas ? Eh bien, c’est lui !

Le très jeune Samuel s’active au service d’Héli, le prêtre résident. Il porte le pagne de lin, vêtement réservé à ceux qui exercent une fonction rituelle et cultuelle au temple de Silo.

À l’occasion du sacrifice annuel, Anne sa mère « monte » et lui apporte une nouvelle robe confectionnée de ses mains. Anne se sait bénie, heureuse d’avoir pu donner son aîné à l’Eternel, comme les prémices d’une fécondité qui se poursuivra. Et comme dans une action théâtrale, c’est par la médiation du deuxième acte où Samuel est confié définitivement à Héli – et, par lui, à l’Eternel – que s’accomplit l’épanouissement final.

Cette action de « demander » sous diverses formes constitue, on l’aura compris, un véritable fil conducteur dans les trois épisodes du récit. L’enfant demandé à Dieu et qui en tire son nom est remis à Dieu. Et finalement, au troisième acte, c’est en récompense à l’offrande de cet enfant demandé qu’Anne devient une mère comblée.


Sujets de prière

Oraison

Dieu saint, Père infiniment bon,
qui dans toutes les angoisses
de tes enfants rebelles
as été toi-même dans l’angoisse
et qui nous as envoyé ton Fils bien-aimé,
pour nous sauver,
renouvelle en nous la confiance en ta miséricorde,
afin que nous suivions résolument
celui qui, par ses souffrances et par sa croix,
est devenu pour toujours
le vrai Berger de ton peuple,
Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 45-12 (du recueil Alléluia)

Comme un fleuve immense