mercredi 30 août 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 71 (70), 1-15

Tu me feras vivre à nouveau

 
1
En toi, Seigneur, j’ai mon refuge :
 
 
garde-moi d’être humilié pour toujours.
 
2
Dans ta justice, défends-moi, libère-moi,
 
 
tends l’oreille vers moi, et sauve-moi.

 
3
Sois le rocher qui m’accueille,
 
 
 toujours accessible ; *
 
 
tu as résolu de me sauver :
 
 
 ma forteresse et mon roc, c’est toi !

 
4
Mon Dieu, libère-moi des mains de l’impie,
 
 
des prises du fourbe et du violent.
 
5
Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance,
 
 
mon appui dès ma jeunesse.

 
6
Toi, mon soutien dès avant ma naissance, †
 
 
tu m’as choisi dès le ventre de ma mère ;
 
 
tu seras ma louange toujours !

 
7
Pour beaucoup, je fus comme un prodige ;
 
 
tu as été mon secours et ma force.
 
8
Je n’avais que ta louange à la bouche,
 
 
tout le jour, ta splendeur.

 
          ~

 
9
Ne me rejette pas
 
 
 maintenant que j’ai vieilli ; *
 
 
alors que décline ma vigueur,
 
 
 ne m’abandonne pas.

 
10
Mes ennemis parlent contre moi,
 
 
ils me surveillent et se concertent.
 
11
Ils disent : « Dieu l’abandonne !
 
 
Traquez-le, empoignez-le, il n’a pas de défenseur ! »

 
12
Dieu, ne sois pas loin de moi ;
 
 
mon Dieu, viens vite à mon secours !
 
13
Qu’ils soient humiliés, anéantis,
 
 
 ceux qui se dressent contre moi ; *
 
 
qu’ils soient couverts de honte et d’infamie,
 
 
 ceux qui veulent mon malheur !

 
          ~

 
14
Et moi qui ne cesse d’espérer,
 
 
j’ajoute encore à ta louange.
 
15
Ma bouche annonce tout le jour †
 
 
tes actes de justice et de salut ;
 
 
(je n’en connais pas le nombre).

Lectures du jour


Livre des Psaumes, Chap. 78, v. 25-35

25
 Nos ancêtres ont mangé le pain des anges, Dieu leur a envoyé de la nourriture en abondance.
26
 Dans le ciel, il a chassé le vent d'est, par sa puissance, il a amené le vent du sud.
27
 Il a fait pleuvoir de la viande sur eux comme un nuage de poussière, et des oiseaux nombreux comme les grains de sable au bord de la mer.
28
 Il les a fait tomber au milieu de leur camp, tout autour de leurs tentes.
29
 Nos ancêtres ont tellement mangé qu'ils n'avaient plus faim, Dieu leur a servi ce qu'ils ont voulu.
30
 Mais quand ils n'avaient pas encore fini de manger, quand ils avaient encore la bouche pleine,
31
 la colère de Dieu a éclaté contre eux. Il a fait mourir les plus forts, il a fait tomber les jeunes gens d'Israël.
32
 Malgré tout cela, ils ont encore commis des fautes, ils ne croyaient toujours pas aux actions magnifiques de Dieu.
33
 Alors, d'un seul souffle, il leur a enlevé la vie. Ils ont fini leurs années dans la peur.
34
 Quand Dieu allait les faire mourir, ils se tournaient vers lui, ils revenaient vers lui, ils cherchaient son aide.
35
 Ils se rappelaient que Dieu était leur solide rocher, que le Dieu très-haut était leur défenseur.

Commentaire

La révolte des enfants gâtés.

« Il frappe les plus vaillants d’entre eux et terrasse la jeunesse d’Israël » (v. 30-31) après avoir nourri miraculeusement le peuple de manne et de cailles, comme nous le raconte Ex 16. Car une énième révolte survient, qu’on pourrait appeler « révolte des bouches pleines », sanctionnée par un fléau qui atteint particulièrement les plus jeunes et vigoureux (Nb 11, 33-34) – une répétition de la mort des premiers-nés en Egypte suite à l’endurcissement du pharaon.

On voit apparaître une fois de plus l’objectif du psalmiste : mettre en garde la génération qui vient de ne pas tomber dans les travers d’ingratitude et de révolte de celles qui l’ont précédée.
Notons à ce propos que le texte maintient sciemment une ambiguïté : la « génération indocile et rebelle » annoncée d’ores et déjà au v. 8 semble se confondre avec celle qui chante ce psaume au moment où, de retour d’Exil, on reconstruit le deuxième Temple dans les pénuries, les rivalités et les contestations que Néhémie et Esdras s’efforcent d’apaiser.
Mais l’auteur du psaume veut aussi montrer que la fidélité de Dieu, dans cette histoire émaillée de révoltes et d’infidélités, reste constante : « Ils mangent, ils sont rassasiés, Dieu contentait leur envie » (v. 29).
Ephésiens 5, dont la lecture nous est aussi proposée ce jour, met en garde contre des enseignements philosophiques à la mode du temps, qui se présentent à ceux qui se disent spirituellement repus comme plus enthousiasmants que la « saine doctrine » chrétienne : « Que personne ne vous trompe par des discours vides, car c’est pour cela que la colère de Dieu vient sur les rebelles » (Ep 5, 6-9).

Sujets de prière

Oraison

O Dieu, notre Père céleste, qui fais concourir toutes choses à notre bien, éclaire nos esprits, et inspire-nous une confiance ferme et durable en ton amour et en ta bienveillance pour nous; fais taire nos murmures, apaise nos craintes et dissipe nos doutes, afin que, surmontant nos afflictions et nos soucis, nous nous reposions à jamais sur toi, le rocher des siècles; par Jésus-Chirst, notre Seigneur.

Cantique 86 A(du recueil Alléluia)

A mon cri prête l'oreille