mercredi 03 janvier 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi après l'octave de Noël

Complément

Psaume

Psaume 144 (143), 9-15

Heureux qui a pour Dieu le Seigneur

 
9
Pour toi, je chanterai un chant nouveau,
 
 
pour toi, je jouerai sur la harpe à dix cordes,
 
10
pour toi qui donnes aux rois la victoire
 
 
et sauves de l’épée meurtrière
 
 
 David, ton serviteur.

 
11
Délivre-moi, sauve-moi
 
 
de l’emprise d’un peuple étranger :
 
 
il dit des paroles mensongères,
 
 
sa main est une main parjure.

 
          ~

 
12
Que nos fils soient pareils à des plants
 
 
   bien venus dès leur jeune âge ; *
 
 
nos filles, pareilles à des colonnes
 
 
   sculptées pour un palais !

 
13
Nos greniers, remplis, débordants,
 
 
   regorgeront de biens ; *
 
 
les troupeaux, par milliers, par myriades,
 
 
   empliront nos campagnes !

 
14
Nos vassaux nous resteront soumis,
 
 
   plus de défaites ; *
 
 
plus de brèches dans nos murs,
 
 
   plus d’alertes sur nos places !

 
15
Heureux le peuple ainsi comblé !
 
 
Heureux le peuple qui a pour Dieu « Le Seigneur » !

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 3, v. 11-15

11
Je te le dis, c'est la vérité, nous parlons de ce que nous savons. Nous sommes témoins des choses que nous avons vues, mais vous n'acceptez pas notre témoignage.
12
Quand je vous parle des choses de la terre, vous ne me croyez pas. Alors, quand je vous parlerai des choses du ciel, comment pourrez-vous me croire ?
13
Pourtant personne n'est monté au ciel, sauf le Fils de l'homme, qui est descendu du ciel.
14
Dans le désert, Moïse a placé le serpent de bronze en haut d'un poteau, devant tous. De la même façon, le Fils de l'homme doit être placé en haut, devant tous.
15
Ainsi, tous ceux qui croient en lui auront la vie avec Dieu pour toujours.

Commentaire

Me laisser détacher

On dirait que Nicodème s’accroche. Il veut comprendre comment il est possible de « naître de nouveau ». Il veut attirer Jésus sur son terrain à lui, obtenir une réponse raisonnable. Jésus se montre lui aussi habile en adoptant un raisonnement apparemment logique. Après tout … lui aussi parle de ce qu’il connaît, de ce qu’il a vu auprès du Père, quand bien même il est ici en chair et en os face à Nicodème. Et malgré cela, « vous ne croyez pas ». Ce sera alors l’appel à la foi.
Croire, c’est s’ouvrir à la présence de Dieu, ici, sur terre, dans la trame secrète du quotidien, aux interstices de l’être, aux intersections des choix. Se laisser détacher pour s’ouvrir à l’imperceptible qui se dit à la Croix.
Alors même que j’ai tendance à désincarner ma foi par une multiplicités de questions parfois sans réponse et d’arguments rationnels pour me consoler de ce silence, je suis appelé à diriger mon regard vers la Croix. Le Fils de l’homme y sera élevé.
A la Croix, le ciel descend sur la terre pour que j’aie « en moi », précise le texte, l’au-delà de tout, la vie éternelle. Ici et maintenant.

Sujets de prière

Oraison

Dieu saint et miséricordieux, ton Fils n’a pas retenu jalousement la gloire qu’il possédait auprès de toi, mais il s’est abaissé jusqu’à nous pour nous arracher à notre misère et nous faire participer à sa condition divine. Accorde-nous de l’accueillir avec foi et de proclamer partout son nom qui est au-dessus de tout nom, le nom béni de Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 32-06 (du recueil Alléluia)

O Seigneur de la terre