lundi 03 avril 2017

Temps

Temps du carême

Semaine

Lundi de la cinquième semaine

Complément

Psaume

Psaume 28 (27)

Ne reste pas sans me répondre

 
1
Seigneur, mon rocher, c’est toi que j’appelle : †
 
 
   ne reste pas sans me répondre, *
 
 
car si tu gardais le silence,
 
 
   je m’en irais, moi aussi, vers la tombe.

 
2
Entends la voix de ma prière
 
 
   quand je crie vers toi, *
 
 
quand j’élève les mains
 
 
   vers le Saint des Saints !

 
3
Ne me traîne pas chez les impies,
 
 
   chez les hommes criminels ; *
 
 
à leurs voisins ils parlent de paix
 
 
   quand le mal est dans leur cœur.

 
          ~

 
6
Béni soit le Seigneur *
 
 
qui entend la voix de ma prière !

 
7
Le Seigneur est ma force et mon rempart ;
 
 
à lui, mon cœur fait confiance :
 
 
il m’a guéri, ma chair a refleuri,
 
 
mes chants lui rendent grâce.

 
8
Le Seigneur est la force de son peuple,
 
 
le refuge et le salut de son messie.
 
9
Sauve ton peuple, bénis ton héritage,
 
 
veille sur lui, porte-le toujours.

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 24, v. 26-36

26
Quand on vous dira : "Regardez, le Messie est dans le désert !", n'y allez pas. Quand on vous dira : "Regardez, il se cache ici !", ne le croyez pas.
27
En effet le Fils de l'homme viendra comme l'éclair qui brille d'un bout du ciel à l'autre.
28
Là où il y aura le cadavre, les charognards se rassembleront.
29
Ces jours-là, les gens souffriront beaucoup, et, tout de suite après, le soleil ne brillera plus, la lune ne donnera plus de lumière. Les étoiles tomberont du ciel et les puissances du ciel trambleront.
30
Alors, dans le ciel, on verra le signe qui annonce le Fils de l'homme. Et tous les peuples de la terre crieront et pleureront. Ils verront le Fils de l'homme arriver sur les nuages du ciel, avec toute sa puissance et toute sa gloire.
31
La grande trompette sonnera. Et le Fils de l'homme enverra ses anges, et ils rassembleront ceux qu'il a choisis, des quatre coins de la terre, d'un bout du monde à l'autre. "
32
Comprenez bien la comparaison avec le figuier. Quand les branches deviennent tendres, quand ses feuilles poussent, vous le savez, la nouvelle saison est bientôt là.
33
De la même façon, quand vous verrez tout cela, vous devez le savoir : le Fils de l'homme sera bientôt là. Il est à votre porte.
34
Je vous le dis, c'est la vérité : quand cela arrivera, les gens d'aujourd'hui ne seront pas tous morts. 35 Le ciel et la terre disparaîtront, mes paroles ne disparaîtront jamais."
35
Le ciel et la terre disparaîtront, mes paroles ne disparaîtront jamais."
36
Mais le jour et l'heure où ces choses arriveront, personne ne les connaît : ni les anges auprès de Dieu, ni le Fils. Le Père est seul à les connaître.

Commentaire

C’est Dieu qui tient bon !

Maintenant le récit se fait haletant : détresse, ébranlements, cela arrivera encore.
Jésus va-t-il enfin répondre à la question des disciples : quand tout cela arrivera-t-il ?
Pour donner toute son importance à ce que va dire le Christ, Matthieu fait appel à des images impressionnantes et connues de l’apocalyptique juive. Ses lecteurs auront l’impression que le ciel leur tombera sur la tête, que le monde s’écroulera. Il y aura quelque chose d’indiscutable, sans aucune ambiguïté : C’est Dieu qui tient la barre des événements, nous pouvons donc vivre aujourd’hui dans la confiance.
Mais cette impression que « tout fout le camp », que plus rien ne tient vraiment, cela revient quelquefois dans notre existence… est-ce la fin pour autant ?
Cette impression que rien n’est solide, même pas nos valeurs… est-ce la fin pour autant ?
Bien sûr, notre fin personnelle va survenir, nous le savons, mais même cela est-il la fin pour autant ?
Matthieu ne fait pas encore répondre Jésus aux disciples qui, comme nous, aimeraient bien savoir quand et comment. Non, il laisse le message en filigrane – faisant d’ailleurs entrevoir un grand rassemblement à la fin : c’est le Père qui tient bon. Que cela suffise à nous apaiser. Et nous aider à rester attentifs à la vie, aux événements, bref, à veiller, à garder confiance.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
éclaire par ton Saint-Esprit
nos esprits et nos cœurs
pour que nous puissions considérer
la fin de toutes choses,
et qu’attentifs aux signes du monde qui vient,
nous sachions te servir fidèlement
dans ce monde qui passe,
par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.

 

Cantique 49-01 (du recueil Alléluia)

L'heure s'avance