jeudi 03 août 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

jeudi

Complément

Psaume

Psaume 43 (42)

Jusqu’en ta demeure

 
1
Rends-moi justice, ô mon Dieu, défends ma cause
 
 
   contre un peuple sans foi ; *
 
 
de l’homme qui ruse et trahit,
 
 
   libère-moi.

 
2
C’est toi, Dieu, ma forteresse :
 
 
   pourquoi me rejeter ? *
 
 
Pourquoi vais-je assombri,
 
 
   pressé par l’ennemi ?

 
3
Envoie ta lumière et ta vérité :
 
 
   qu’elles guident mes pas *
 
 
et me conduisent à ta montagne sainte,
 
 
   jusqu’en ta demeure.

 
4
J’avancerai jusqu’à l’autel de Dieu,
 
 
   vers Dieu qui est toute ma joie ; *
 
 
je te rendrai grâce avec ma harpe,
 
 
   Dieu, mon Dieu !

5
Pourquoi te désoler, ô mon âme,
 
 
   et gémir sur moi ? *
 
 
Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce :
 
 
   il est mon sauveur et mon Dieu !

Lectures du jour


Genèse, Chap. 33, v. 16-20

16
 Ce jour-là, Ésaü reprend la route pour Séir.
17
 Jacob, lui, part pour Soukoth. Là, il construit une maison pour lui et des huttes pour son troupeau. C'est pourquoi on appelle cet endroit Soukoth, c'est-à-dire "Les Huttes".
18
 Quand Jacob revient de Haute-Mésopotamie, il arrive en bonne santé à la ville de Sichem, qui est en Canaan. Il campe près de la ville.
19
 C'est Hamor qui l'a fondée. Jacob achète aux enfants de ses enfants la parcelle de terre où il a dressé sa tente. Il la paie cent pièces d'argent.
20
 À cet endroit, il dresse un autel en honneur de El, le Dieu d'Israël.

Commentaire

Mystérieux et ouvert : le plan de Dieu !

Nous voici arrivés au terme de ces récits sur la relation tendue entre les deux frères Jacob et Esaü. Dramatique, l’histoire se termine de manière miraculeusement bonne. Il faut constater que la rencontre de réconciliation intervient immédiatement après la rencontre nocturne et mystérieuse de Jacob et de Dieu, au cours de laquelle a lieu ce combat qu’il partage avec l’ange et dont il sort blessé à la hanche. Dès ce moment, la relation entre les deux frères – et déjà leurs ressentis personnels – prennent un tour radicalement nouveau.
De ces épisodes et de leur conclusion, nous pouvons garder quelques points de méditation.
Le projet de Dieu s’inscrit dans l’histoire de l’homme, dans notre propre histoire, au niveau le plus terre à terre, et il nous est donné de pouvoir y participer.
Quelles que soient nos résistances, Dieu, fidèle à sa promesse, adapte son projet à nos manières de vivre pour le mener à terme.
Un abandon sincère à l’amour souverain de Dieu transforme toujours une situation pénible, voire impossible, en situation de grâce : « Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu » (Rm 8,28).

Sujets de prière

Oraison

Père céleste,
en qui nous avons la vie, le mouvement et l’être,
nous t’en prions, que ton Saint-Esprit
nous guide et nous gouverne,
pour que dans les soucis
et les occupations de l’existence
tu ne sois pas oublié,
mais qu’au contraire
nous prenions conscience
que nous marchons toujours sous ton regard.
Par Jésus le Christ, notre Seigneur

Cantique 41-06 (du recueil Alléluia)

Chantons de joie vers le Seigneur