lundi 03 août 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 37, 1-11

Les doux posséderont la terre

 
1
Ne t’indigne pas à la vue des méchants,
 
 
n’envie pas les gens malhonnêtes ;
 
2
aussi vite que l’herbe, ils se fanent ;
 
 
comme la verdure, ils se flétrissent.

 
3
Fais confiance au Seigneur, agis bien,
 
 
habite la terre et reste fidèle ;
 
4
mets ta joie dans le Seigneur :
 
 
il comblera les désirs de ton cœur.

 
5
Dirige ton chemin vers le Seigneur,
 
 
fais-lui confiance, et lui, il agira.
 
6
Il fera lever comme le jour ta justice,
 
 
et ton droit comme le plein midi.

 
7
Repose-toi sur le Seigneur
 
 
et compte sur lui.
 
 
Ne t’indigne pas devant celui qui réussit,
 
 
devant l’homme qui use d’intrigues.

 
8
Laisse ta colère, calme ta fièvre,
 
 
ne t’indigne pas : il n’en viendrait que du mal ;
 
9
les méchants seront déracinés,
 
 
mais qui espère le Seigneur possédera la terre.

 
10
Encore un peu de temps : plus d’impie ;
 
 
tu pénètres chez lui : il n’y est plus.
 
11
Les doux posséderont la terre
 
 
et jouiront d’une abondante paix.

 
          ~

Lectures du jour


Évangile selon Marc, Chap. 7, v. 1-13

1
 Les Pharisiens et quelques maîtres de la loi sont venus de Jérusalem, et ils se rassemblent autour de Jésus.
2
 Ils voient que certains disciples mangent avec des mains impures, c'est-à-dire non lavées selon la coutume religieuse.
3
 En effet, les Pharisiens et tous les autres Juifs obéissent à la tradition de leurs ancêtres: avant de manger, ils se lavent toujours les mains avec soin.
4
 Quand ils reviennent de la place publique, ils se lavent toujours avant de manger. Ils respectent aussi beaucoup d'autres coutumes qu'ils ont reçues des ancêtres: par exemple, la façon de laver les verres, les pots et les plats.
5
 C'est pourquoi les Pharisiens et les maîtres de la loi disent à Jésus: "Tes disciples ne vivent pas selon la tradition des ancêtres. Ils mangent avec des mains impures. Pourquoi donc ?"
6
 Jésus leur répond: "Vous êtes des hommes faux! Ésaïe avait raison quand il a parlé de vous de la part de Dieu. On lit en effet: Ce peuple me respecte en paroles seulement, mais son cœur est très loin de moi."
7
 Ils me font des prières et des sacrifices, mais cela ne vaut rien. En effet, ce qu'ils enseignent avec assurance, ce sont des commandements humains."" Mc;7;8; Jésus dit encore: ""Vous abandonnez le commandement de Dieu, vous obéissez à la tradition des hommes."
9
 Vous êtes très habiles pour abandonner le commandement de Dieu et pour garder votre tradition à vous!
10
 En effet, Moïse a dit: "Respecte ton père et ta mère." Il a dit aussi: "Celui qui maudit son père ou sa mère, il faut le faire mourir."
11
 Mais vous, vous dites aux gens: "Tu peux dire à ton père ou à ta mère: J'aurais bien quelque chose à te donner pour t'aider. Malheureusement, c'est Corban, c'est-à-dire une offrande pour Dieu."
12
 Ainsi vous leur permettez de ne plus rien faire pour leur père ou pour leur mère.
13
 Ainsi, vous vous servez de votre tradition pour supprimer la parole de Dieu! Et vous faites beaucoup d'autres choses comme celle-là!"

Commentaire

Carcan pour carcan?

Marc prend prétexte d'une polémique de Jésus avec ses concitoyens rigoristes pour rappeler qu’il est venu chez les siens pour rétablir la vraie manière d'honorer Dieu. Remplacer la simple observance de prescriptions par un engagement plus marqué.
Mais pour ce qui nous concerne, les exemples qu'il donne dans ce texte tombent un peu à plat.
Se laver les mains avant le repas est devenu une simple règle d'hygiène et de respect de sa personne; mais bien sûr qu’en prenant soin de mon corps j'honore Dieu.
Quant au devoir d'assistance à nos seniors, qui autrefois passait par ce que le «korban» (recours au trésor du temple) permettait de donner, il repose aujourd’hui sur ce que l’on peut obtenir en fait de prestations sociales prévues par la loi.
Les exemples donnés dans ce texte pouvaient encore intéresser la communauté de Marc; mais dès l'évangile de Luc, deux décennies plus tard, il n'est déjà plus question de ces débats.
Il n'en reste pas moins que l'esprit des remarques de Jésus garde tout son sens.
Jésus était venu pour libérer son peuple du carcan des prescriptions et rituels qui l'enserrait et qui avait pris la place d'une véritable et profonde consécration à Dieu.
C'est cette même libération, objet de notre foi, qu'il nous offre aujourd'hui.
Même si les «carcans» et «rituels» que nous imposent les règles sociales et la législation d’aujourd’hui sont des obstacles tout aussi réels à notre participation «de cœur» à l'avancement du règne de Dieu.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
tu nous as enseigné par ton Fils
que l’amour est l’accomplissement de la Loi;
donne-nous donc de t’aimer de tout notre cœur
et d’aimer notre prochain comme nous-même,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 14-12 (du recueil Alléluia)

Tu aimeras le Seigneur ton Dieu