mercredi 29 mars 2017

Temps

Temps du carême

Semaine

Mercredi de la quatrième semaine

Complément

Psaume

Psaume 22 (21), 22-30

Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?

 
22
sauve-moi de la gueule du lion
 
 
et de la corne des buffles.

 
          ~

 
 
Tu m’as répondu ! †
 
23
Et je proclame ton nom devant mes frères,
 
 
je te loue en pleine assemblée.

 
24
Vous qui le craignez, louez le Seigneur, †
 
 
glorifiez-le, vous tous, descendants de Jacob,
 
 
vous tous, redoutez-le, descendants d’Israël.

 
25
Car il n’a pas rejeté,
 
 
il n’a pas réprouvé le malheureux dans sa misère ;
 
 
il ne s’est pas voilé la face devant lui,
 
 
mais il entend sa plainte.

 
26
Tu seras ma louange dans la grande assemblée ;
 
 
devant ceux qui te craignent, je tiendrai mes promesses.
 
27
Les pauvres mangeront : ils seront rassasiés ;
 
 
ils loueront le Seigneur, ceux qui le cherchent :
 
 
 « À vous, toujours, la vie et la joie ! »

 
28
La terre entière se souviendra
 
 
 et reviendra vers le Seigneur,
 
 
chaque famille de nations se prosternera devant lui :
 
29
« Oui, au Seigneur la royauté,
 
 
le pouvoir sur les nations ! »

 
30
Tous ceux qui festoyaient s’inclinent ;
 
 
promis à la mort, ils plient en sa présence.

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 23, v. 23-32

24
 Vous êtes des guides aveugles! Vous filtrez l'eau pour enlever un moustique, mais vous avalez un chameau!
25
 "Quel malheur pour vous, maîtres de la loi et Pharisiens, quand vous êtes des hommes faux! Vous nettoyez l'extérieur du verre et du plat. Mais dedans, ils sont pleins de ce que vous avez volé et arraché aux gens!
26
 Pharisien aveugle! Nettoie d'abord l'intérieur du plat, et alors l'extérieur aussi deviendra propre.
27
 "Quel malheur pour vous, maîtres de la loi et Pharisiens, quand vous êtes des hommes faux! Vous ressemblez à des tombes peintes en blanc. À l'extérieur, elles ont l'air belles. Mais à l'intérieur, elles sont remplies d'os des morts et de toutes sortes de choses pourries.
28
 De la même façon, à l'extérieur, devant les gens, vous avez l'air d'obéir à Dieu, mais à l'intérieur, vous êtes pleins de mensonge et de mal.
29
 "Quel malheur pour vous, maîtres de la loi et Pharisiens, quand vous êtes des hommes faux! Vous construisez des tombes pour les prophètes. Vous décorez les tombes de ceux qui ont obéi à Dieu.
30
 Et vous dites: "Si nous avions vécu au temps de nos ancêtres, nous n'aurions pas été d'accord avec eux pour tuer les prophètes!"
31
 Ainsi, vous le montrez vous-mêmes: vous êtes les fils de ceux qui ont tué les prophètes!
32
 Eh bien, continuez! Allez encore plus loin que vos ancêtres!

Commentaire

Justice, bonté et fidélité !

A quoi bon verser scrupuleusement la dîme sur tous les biens et produits « alors que vous négligez ce qu’il y a de plus grave dans la loi : la justice, la bonté et la fidélité » – ceci empêchait-il cela ? (23d).
Si on préfère la belle apparence à un cœur rempli de justice, bonté et fidélité, rien ne va plus. Car garder ensemble dans son cœur la justice, la bonté et la fidélité, c’est essentiel.
Si on laisse tomber la justice, alors la bonté et la fidélité deviennent indifférence et lâcheté. Sans justice, il n’y a plus d’exigence ni de respect.
Si on laisse tomber la fidélité, alors la justice et la bonté deviennent fatalisme et désespoir. Sans fidélité, il n’y a plus de confiance ni dans l’avenir ni dans l’humanité.
Si on laisse tomber la bonté, alors la justice et la fidélité deviennent dureté et épreuve.
« Sans la compassion, la morale broie l’homme dans l’étau de principes désincarnés, humilie sa conscience, récuse sa liberté, en un mot chante le sabbat, cette loi du bonheur, en la plus corvéable des journées. » (France Quéré).

Et si on laisse tomber les trois, alors rien ne va plus. Les jeux sont faits. Pour bien faire comprendre cela, Jésus n’hésite pas à employer des exemples extrêmes : avaler un chameau (v. 24), être rempli d’os des morts (v. 27). Tout ceci parce qu’il y a urgence. Il y a urgence à regarder à l’intérieur de nous pour faire un diagnostic : Qu’ai-je laissé tomber : la justice, la bonté ou la confiance ?

Sujets de prière

Oraison

Tu le vois, Dieu tout-puissant,
par nous mêmes nous n’avons aucune force
pour nous défendre.
Veille sur nos âmes et sur nos corps;
pour que notre corps soit préservé de tout danger
et notre âme purifée de toute pensée mauvaise.
Par Jésus-Christ notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu dans les siècles des siècles.

Cantique 47-09 (du recueil Alléluia)

Nous venons près de toi