Mercredi 29 Juin 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 25 (24), 12-22

Dans ton amour, ne m’oublie pas

 
12
Est-il un homme qui craigne le Seigneur ?
 
 
Dieu lui montre le chemin qu’il doit prendre.
 
13
Son âme habitera le bonheur,
 
 
ses descendants posséderont la terre.
 
14
Le secret du Seigneur est pour ceux qui le craignent ;
 
 
à ceux-là, il fait connaître son alliance.

 
          ~

 
15
J’ai les yeux tournés vers le Seigneur :
 
 
il tirera mes pieds du filet.
 
16
Regarde, et prends pitié de moi,
 
 
de moi qui suis seul et misérable.

 
17
L’angoisse grandit dans mon cœur :
 
 
tire-moi de ma détresse.
 
18
Vois ma misère et ma peine,
 
 
enlève tous mes péchés.

 
19
Vois mes ennemis si nombreux,
 
 
la haine violente qu’ils me portent.
 
20
Garde mon âme, délivre-moi ;
 
 
je m’abrite en toi : épargne-moi la honte.
 
21
Droiture et perfection veillent sur moi,
 
 
sur moi qui t’espère !

 
22
Libère Israël, ô mon Dieu,
 
 
de toutes ses angoisses !

Lectures du jour

Commentaire

Seuls, vous ne pouvez pas être sauvés !

Dans ce naufrage, quelque chose qui est au cœur de l’Evangile se joue à nouveau : alors que les matelots cherchent à sauver leur vie sans les passagers, que les soldats sont prêts à tuer les prisonniers plutôt que de risquer de les voir s’échapper et devoir endosser la peine à laquelle ils ont été condamnés, les interventions de Paul puis de Julius permettent à tous d’en réchapper.
Et quand Paul engage tout le monde à s’alimenter, au-delà de la restauration physique, c’est aussi la restauration de la solidarité entre tout ce petit monde qui se joue.
Une solidarité vitale et salvatrice également dans le monde d’aujourd’hui, tant il est vrai que nous sommes tous embarqués… bateau de plaisance pour les uns, galère pour d’autres, et parfois à cause des autres, selon les temps et les moments.
Devant Dieu, il est sûr que nous ne pouvons faire notre salut au détriment des autres, sans les autres.
«Si j’ai survécu, c’est à cause des trois bouts de pain moisis qu’une femme m’a donnés en me disant : mange, il faut que tu vives.» Ce témoignage d’une rescapée des camps le dit bien : c’est dans ce geste humainement fondamental et matériellement dérisoire que s’est jouée sa survie.
Dans une perspective de foi, ce n’est pas le «chacun pour soi», mais bien le «Dieu pour tous» qui permet de survivre, et qui est garant de l’humanité de notre vie.

Sujets de prière

Oraison

Dans l’infini des ciels nocturnes,
l’imprévisible éclair de lumière,
le tourbillon des vents fondamentaux,
tu es Dieu.
Au cœur des bourrasques,
des nuages sombres,
des violentes rafales de pluie,
des rochers sans âge de la mer,
tu es Dieu
et nous te bénissons.
Tu es en tout et rien ne t’emprisonne.
Tu es la Vie de toute vie
et ton nom est au-dessus de tout nom.
Tu es Dieu
et nous te louons
au coeur de ce mystère éternel.

 

Pour la mémoire des apôtres Pierre et Paul:

Dieu de vérité,
nous rappelons en ce jour le martyre
des apôtres Pierre et Paul.
Par leur prédication,
ils ont posé les fondements de l’Église.
Que par ton Esprit, nous poursuivions son édification.
Ainsi elle témoignera pour ce temps,
de l’unité de la foi.
Par Jésus le Christ, notre Seigneur.

Cantique 47-03 (du recueil Alléluia)

Dans toutes nos détresses