vendredi 29 janvier 2021

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 37, 12-26

Les doux posséderont la terre

 
12
L’impie peut intriguer contre le juste
 
 
et grincer des dents contre lui,
 
13
le Seigneur se moque du méchant
 
 
car il voit son jour qui arrive.

 
14
L’impie a tiré son épée, il a tendu son arc
 
 
pour abattre le pauvre et le faible,
 
 
 pour tuer l’homme droit.
 
15
Mais l’épée lui entrera dans le cœur,
 
 
et son arc se brisera.

 
16
Pour le juste, avoir peu de biens
 
 
vaut mieux que la fortune des impies.
 
17
Car le bras de l’impie sera brisé,
 
 
mais le Seigneur soutient les justes.

 
18
Il connaît les jours de l’homme intègre
 
 
qui recevra un héritage impérissable.
 
19
Pas de honte pour lui aux mauvais jours ;
 
 
aux temps de famine, il sera rassasié.

 
20
Mais oui, les impies disparaîtront
 
 
comme la parure des prés ;
 
 
c’en est fini des ennemis du Seigneur :
 
 
ils s’en vont en fumée.

 
21
L’impie emprunte et ne rend pas ;
 
 
le juste a pitié : il donne.
 
22
Ceux qu’il bénit posséderont la terre,
 
 
ceux qu’il maudit seront déracinés.

 
23
Quand le Seigneur conduit les pas de l’homme,
 
 
ils sont fermes et sa marche lui plaît.
 
24
S’il trébuche, il ne tombe pas
 
 
car le Seigneur le soutient de sa main.

 
25
Jamais, de ma jeunesse à mes vieux jours,
 
 
je n’ai vu le juste abandonné
 
 
 ni ses enfants mendier leur pain.
 
26
Chaque jour il a pitié, il prête ;
 
 
ses descendants seront bénis.

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 55, v. 1-5

1
"Vous tous qui avez soif, voici de l'eau, venez! Même si vous n'avez pas d'argent, venez! Achetez à manger, c'est gratuit. Venez, achetez du vin et du lait sans argent.
2
 Pourquoi dépenser de l'argent pour quelque chose qui ne nourrit pas? Pourquoi vous fatiguer pour quelque chose qui ne rassasie pas? Écoutez-moi bien, alors vous aurez de bonnes choses à manger, vous goûterez des choses délicieuses.
3
 Tendez l'oreille et venez vers moi. Écoutez, et vous vivrez." Le Seigneur dit: "Je ferai avec vous une alliance qui durera toujours. Je vous assure pour toujours les bienfaits que j'ai promis à David.
4
 J'avais fait de lui un témoin de mon pouvoir pour les peuples, un chef qui commande des populations.
5
 Toi aussi, Israël, tu feras appel à des peuples inconnus, et ces étrangers qui ne te connaissent pas se dépêcheront de venir vers toi. Ils viendront à cause de moi, le Seigneur ton Dieu, le Dieu saint d'Israël, qui veux t'honorer."

Commentaire

Envers et contre tout, en avant avec Dieu!

Faut-il rappeler les armées en bataille, les bouleversements politiques, les crises économiques, les misères sociales du temps où ce texte a été écrit? Hier Israël, aujourd’hui les chrétiens aux prises avec l’histoire.
Mais pour le prophète, pour le peuple marqué par l'élection, pour nous, engagés dans l'alliance, ces calamités ont des implications spirituelles.
Qu'en est-il de la présence de Dieu là où les hommes de sang paraissent faire la loi? Le bras de Dieu est-il trop court? Dieu a-t-il renié son alliance?
Non, dit le prophète: dans ces catastrophes, vous avez à faire avec Dieu, un Dieu dont les pensées ne sont pas vos pensées, un Dieu qui confirme l’alliance scellée avec David (v. 3).
Le prophète redit le projet irrévocable de Dieu, l’efficacité irrésistible de sa Parole.
Il s'agit de se décider. Chercher Dieu ou le laisser tomber? L'invoquer ou le délaisser? Se tourner à nouveau dans sa direction! Tel est l'appel du prophète, valable aussi en cette année déjà bien entamée, au moment où tant d'hommes et de femmes ignorent Dieu, se détournent de lui, sont ébranlés dans leur foi.
Car lui seul est point de repère, source de vie, d'espérance, de courage.
Vous êtes conviés au banquet de l'Alliance, à la Cène du Seigneur.
Là, l'eau de l'Esprit, le pain de la Parole, le vin de la vie sont offerts.
Dans une communion renouvelée avec le Vivant, nous entrons dans le plan salutaire de Dieu.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur notre Dieu,
chaque jour, tu nous donnes le pain de la vie présente,
et en Jésus Christ, tu nous offres le pain de la vie éternelle.
Accorde-nous de recevoir
l’un et l’autre avec reconnaissance,
et de les partager avec ceux vers qui tu nous envoies.
Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 43-07 (du recueil Alléluia)

Venez au prince de la vie