mardi 29 janvier 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 40 (39), 12-18

Voici, je viens

 
12
Toi, Seigneur,
 
 
   ne retiens pas loin de moi ta tendresse ; *
 
 
que ton amour et ta vérité
 
 
   sans cesse me gardent !

 
          ~

 
13
Les malheurs m’ont assailli : *
 
 
   leur nombre m’échappe !

 
 
Mes péchés m’ont accablé :
 
 
   ils m’enlèvent la vue ! *
 
 
Plus nombreux que les cheveux de ma tête,
 
 
   ils me font perdre cœur.

 
14
Daigne, Seigneur, me délivrer ;
 
 
   Seigneur, viens vite à mon secours ! *

 
17
Mais tu seras l’allégresse et la joie
 
 
   de tous ceux qui te cherchent ; *
 
 
toujours ils rediront : « Le Seigneur est grand ! »
 
 
   ceux qui aiment ton salut.

 
18
Je suis pauvre et malheureux,
 
 
   mais le Seigneur pense à moi. *
 
 
Tu es mon secours, mon libérateur :
 
 
   mon Dieu, ne tarde pas !

Lectures du jour


Première épître à Timothée, Chap. 2, v. 1-8

1
 Avant tout, je recommande ceci: il faut faire des demandes à Dieu, le prier, le supplier et le remercier pour tous les êtres humains.
2
 Il faut prier pour ceux qui nous gouvernent et pour toutes les autorités. Alors nous pourrons mener une vie calme et tranquille en étant fidèles à Dieu et en nous conduisant bien.
3
 Voilà ce qui est beau et ce qui plaît à Dieu notre Sauveur.
4
 Il veut que tous soient sauvés et arrivent à connaître la vérité.
5
 En effet, il y a un seul Dieu. Il y a aussi un seul intermédiaire entre Dieu et les êtres humains: c'est un être humain, le Christ Jésus,
6
 qui a donné sa vie pour libérer tous les humains. C'est là le témoignage que le Christ a donné au moment fixé par Dieu.
7
 Et c'est à cause de ce témoignage que Dieu a fait de moi un messager et un apôtre. Il m'a chargé d'enseigner aux non-Juifs ce qu'il faut croire et ce qui est vrai. Je dis la vérité, je ne mens pas.
8
 Je veux donc que les hommes prient partout, en levant les mains vers le ciel. Ils doivent le faire avec un cœur pur, en abandonnant toute colère et toute dispute.

Commentaire

Ceux qui détiennent l’autorité

Prier pour tous, et en particulier pour les gouvernements.
Porter devant Dieu les candidats aux élections, les vainqueurs des urnes : tous ceux qui gouvernent nos pays. Quelques reines et rois, des président-e-s, des ministres, des conseiller-ère-s, des maires et des syndics …
Cette prière pour les autorités a du sens quand les choses vont mal, quand on ne sait plus qui dirige quoi et avec quel(s) objectif(s). Mais elle a du sens aussi quand les choses vont bien, quand chacun trouve sa place et son équilibre.
Du coup, il ne s’agit pas seulement de prières, de demandes ou de supplications, mais aussi d’actions de grâce : savoir dire merci à Dieu, le louer pour les gouvernants qui permettent que la Parole de Dieu se répande, que chacun accède à la vérité et au salut.
Ici, il n’est pas question d’autorités iniques, de mauvaise gouvernance ; mais nous savons que, dans ces cas-là aussi, la prière s’impose comme une force capable de faire tomber les murs !
Et en fait d’actions de grâce, c’est un hymne (verset 5) qui vient à la plume du rédacteur de cette lettre à Timothée : un hymne qui devait être chanté ou récité en communauté (comme la proclamation de 1,7). Un hymne qui dit l’unicité de Dieu et le don du Christ.
Rendons grâce au Dieu qui légitime et accompagne celui ou celle qui est « aux affaires

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
tu veux que tous les hommes soient sauvés
et parviennent à la connaissance de la vérité;
accueille dans ta bonté nos prières
et donne-nous de te servir fidèlement,
pour le salut de tous ceux
que tu mets sur notre chemin,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 134 (du recueil Alléluia)

Bénissons Dieu le seul Seigneur