lundi 29 janvier 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 107 (106), 1-9

Reconnaître l’amour du Seigneur

 
1
Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
 
 
Éternel est son amour !

 
2
Ils le diront, les rachetés du Seigneur,
 
 
qu’il racheta de la main de l’oppresseur,
 
3
qu’il rassembla de tous les pays,
 
 
du nord et du midi, du levant et du couchant.

 
          ~

 
4
Certains erraient dans le désert
 
 
 sur des chemins perdus, *
 
 
sans trouver de ville où s’établir :
 
5
ils souffraient la faim et la soif,
 
 
ils sentaient leur âme défaillir.

℟1
6
Dans leur angoisse, ils ont crié vers le Seigneur,
 
 
et lui les a tirés de la détresse :
 
7
il les conduit sur le bon chemin,
 
 
les mène vers une ville où s’établir.

℟2
8
Qu’ils rendent grâce au Seigneur de son amour,
 
 
de ses merveilles pour les hommes :
 
9
car il étanche leur soif,
 
 
il comble de bien les affamés !

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 56, v. 1-8

1
 Voici ce que le Seigneur dit: "Respectez le droit, faites ce qui est juste. La libération que j'apporte est sur le point d'arriver, vous allez découvrir que je veux vous sauver.
2
 Il est heureux, celui qui fait ce que je dis, qui s'y tient solidement. Il est heureux, celui qui respecte fidèlement le sabbat, qui évite toute action mauvaise."
3
 L'étranger qui s'est attaché au Seigneur ne doit pas penser: "Le Seigneur va sûrement m'exclure de son peuple." L'eunuque ne doit pas se dire: "Je ne suis qu'un arbre sec."
4
 En effet, voici ce que le Seigneur affirme: "Certains eunuques respectent mes sabbats. Ils choisissent de faire ce qui me plaît et s'attachent à mon alliance.
5
 Eh bien, à l'intérieur des murs de mon temple je leur dresserai une pierre pour y graver leur nom. Cela aura plus de valeur pour eux que des fils et des filles. Le nom que je leur donnerai restera pour toujours, il ne sera jamais effacé."
6
 Certains étrangers sont attachés au Seigneur. Ils l'honorent, ils l'aiment et ils sont ses serviteurs. De ceux-là, le Seigneur dit: "Tous ceux qui respectent fidèlement le sabbat, qui s'attachent à mon alliance,
7
 je les ferai venir sur ma montagne sainte, je les remplirai de joie dans ma maison de prière. J'accepterai les sacrifices et les dons qu'ils m'offrent sur l'autel. Oui, on appellera ma maison "Maison de prière pour tous les peuples"."
8
 Le Seigneur DIEU, lui qui a rassemblé les exilés d'Israël, déclare: "J'ai déjà rassemblé des gens autour d'eux, et j'en rassemblerai encore d'autres avec eux."

Commentaire

Heureux salut à la portée des cœurs !

Une fois de plus, Esaïe le prophète rencontre notre temps, met au large nos étroitesses d’esprit et préfigure un salut ouvert à tous.
Avec la ferveur de l’homme de Dieu et la ténacité du résistant, Esaïe visionne pour ses contemporains – et nous nous reconnaissons parmi eux – un bonheur accessible : jusqu’au cœur de l’oppression brutale assyrienne (7e s. av. J.-C.), sa parole inspirée ouvre à tous la proximité du salut et l’imminence d’une autre justice, « sur le point de se dévoiler » (v. 1).

Il dépend de nous, non d’attendre les bras croisés qu’elle « tombe du ciel », mais de préparer nos cœurs à la recevoir, en veillant déjà à l’équité et en agissant selon la justice, au moins celle des hommes.
Mais il y a plus : Esaïe ne craint pas d’ouvrir ce salut et cette justice à l’étranger, celui « du dehors », à celui dont parfois nous estimons qu’il n’y a pas ou plus droit : pourvu qu’il demeure ferme dans l’alliance scellée par le Seigneur, qu’il aime son nom et qu’il pratique ses ordonnances, l’étranger a toute sa place dans la « maison de prière », désormais ouverte à tous les peuples (v. 7).

Sujets de prière

Oraison

O Dieu,
qui as fait d’un même sang toutes les nations
des hommes sur la surface de la terre
et as envoyé ton Fils béni prêcher la paix
à ceux qui sont loin et à ceux qui sont près,
donne à tous les peuples du monde
de te chercher et de te trouver,
et hâte, Seigneur, l’accomplissement de ta promesse
de répandre ton Esprit sur toute chair,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 150 (du recueil Allélulia)

Dans son temple louez Dieu