samedi 28 octobre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Ps 119, 153-160

153 Vois ma misère : délivre-moi ;

je n’oublie pas ta loi.

154 Soutiens ma cause : défends-moi,

en ta promesse fais-moi vivre !

155 Le salut s’éloigne des impies

qui ne cherchent pas tes commandements.

156 Seigneur, ta tendresse est sans mesure :

selon ta décision fais-moi vivre !

157 Ils sont nombreux mes persécuteurs, mes oppresseurs ;

je ne dévie pas de tes exigences.

158 J’ai vu les renégats : ils me répugnent,

car ils ignorent ta promesse.

159 Vois combien j’aime tes préceptes, Seigneur,

fais-moi vivre selon ton amour !

160 Le fondement de ta parole est vérité ;

éternelles sont tes justes décisions.

Lectures du jour


Évangile selon Luc, Chap. 12, v. 13-21

13
Quelqu'un dans la foule dit à Jésus : « Maître, commande à mon frère de partager notre héritage avec moi ! »
14
Jésus lui répond : « Je ne suis pas là pour juger vos affaires ni pour partager vos richesses ! »
15
Ensuite Jésus dit à tout le monde : « Attention ! Ne cherchez pas à avoir toujours plus de choses ! En effet, la vie de quelqu'un ne dépend pas de ce qu'il possède, même s'il est très riche. »
16
Alors Jésus leur raconte une histoire : « Un homme riche a des terres qui produisent une bonne récolte.
17
Il se demande : “Qu'est-ce que je vais faire ? Je n'ai pas assez de place pour mettre ma récolte.”
18
Alors il se dit : “Voilà ce que je vais faire : je vais démolir mes greniers et en construire de plus grands. J'y mettrai toute ma récolte et mes richesses.
19
Ensuite je me dirai à moi-même : Mon ami, tu as là beaucoup de richesses, pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois, amuse-toi ! ”
20
Mais Dieu lui dit : “Tu es fou ! Cette nuit, je vais te reprendre ta vie. Et tout ce que tu as mis dans tes greniers, qui va l'avoir ? ”  »
21
Jésus ajoute : « Voilà ce qui arrive à celui qui cherche des richesses pour lui-même, mais qui n'est pas riche pour Dieu ! »

Commentaire

Trésor, mon beau trésor…

Une voix s’élève dans la foule. Celle d’un homme à la fraternité blessée, à la jalousie nourrie par l’injustice d’un héritage mal partagé. L’homme demande l’intervention de Jésus. Il ne lui demande pas un conseil mais lui intime un ordre : « Dis à mon frère !… »
Jésus n’obtempère pas. Il déplace la parole de son interlocuteur vers le sens de la richesse et la source de la vie – qui ne jaillit en tout cas pas dans le creux de ce qu’on possède. Lui vient alors une parabole : un riche propriétaire, la vie normale d’un bon paysan, jusqu’à ce que l’histoire dérape au verset 18 avec une succession vertigineuse de pronoms personnels et possessifs à la 1e personne : « je… je… je… je… mes greniers… mon blé… mes biens… ». Seuls comptent son confort personnel et sa certitude de maîtriser l’avenir.
La vie ne dépend pas des biens matériels, mais des biens acquis devant Dieu, du trésor dans le ciel, de l’invisible richesse de la communion avec Dieu. C’est cela, être riche pour Dieu !
La parabole s’arrête là.
Jésus laisse son interlocuteur et tous ses auditeurs poursuivre leur réflexion sur l’usage des richesses. Il n’impose rien, n’ordonne rien, ne ferme aucune piste. Il suggère, tout au plus, que la richesse et la foi peuvent faire bon ménage s’il s’y glisse la notion de confiance, de partage, d’amour, de service.

Sujets de prière

Oraison

O Christ, Seigneur et Sauveur, c’est devant toi que nous comparaîtrons tous au dernier jour. Enseigne-nous donc à bien compter les jours que tu nous donnes et à ne pas négliger notre salut; donne-nous de te reconnaître en la personne de nos frères et soeurs et de partager leur fardeau, et qu’ainsi, l’heure venue, nous puissions aussi te contempler face à face, dans la gloire de ton Royaume. Nous te le demandons pour l’amour de ton nom.

 

A l’occasion de la mémoire des apôtres Simon et Jude: Dieu de miséricorde, tu as édifié ton Église sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus en étant lui‐même la pierre angulaire. Donne‐nous de trouver dans leur témoignage la force et l’unité qui font de nous les témoins de ta gloire en ce monde, par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 47-06 (du recueil Alléluia)

Mon trésor sur terre