mardi 28 novembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 92 (91)

Tes œuvres me comblent de joie

 
2
Qu’il est bon de rendre grâce au Seigneur,
 
 
de chanter pour ton nom, Dieu Très-Haut,
 
3
d’annoncer dès le matin ton amour,
 
 
ta fidélité, au long des nuits,
 
4
sur la lyre à dix cordes et sur la harpe,
 
 
sur un murmure de cithare.

 
5
Tes œuvres me comblent de joie ;
 
 
devant l’ouvrage de tes mains, je m’écrie :
 
6
« Que tes œuvres sont grandes, Seigneur !
 
 
Combien sont profondes tes pensées ! »

 
7
L’homme borné ne le sait pas,
 
 
l’insensé ne peut le comprendre :
 
8
les impies croissent comme l’herbe, *
 
 
ils fleurissent, ceux qui font le mal,
 
 
 mais pour disparaître à tout jamais.

 
9
Toi, qui habites là-haut,
 
 
tu es pour toujours le Seigneur.
 
10
Vois tes ennemis, Seigneur,
 
 
 vois tes ennemis qui périssent, *
 
 
et la déroute de ceux qui font le mal.

 
11
Tu me donnes la fougue du taureau,
 
 
tu me baignes d’huile nouvelle ;
 
12
j’ai vu, j’ai repéré mes espions,
 
 
j’entends ceux qui viennent m’attaquer.

 
13
Le juste grandira comme un palmier,
 
 
il poussera comme un cèdre du Liban ;
 
14
planté dans les parvis du Seigneur,
 
 
il grandira dans la maison de notre Dieu.

 
15
Vieillissant, il fructifie encore,
 
 
il garde sa sève et sa verdeur
 
16
pour annoncer : « Le Seigneur est droit !
 
 
Pas de ruse en Dieu, mon rocher ! »

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 24, v. 15-31

15
Vous verrez celui qu'on appelle "le Destructeur horrible". Il sera placé dans le lieu saint. Le prophète Daniel a parlé de lui. – Celui qui lit cela doit bien comprendre ! –
16
ce moment-là, ceux qui seront en Judée devront fuir dans les montagnes.
17
Celui qui sera sur la terrasse ne devra pas descendre pour aller chercher des affaires dans sa maison.
18
Celui qui sera dans son champ ne devra pas retourner chez lui pour prendre son vêtement.
19
Quel malheur, ces jours-là pour les femmes enceintes et pour celles qui allaitent leur bébé !
20
Priez Dieu pour ne pas être obligés de partir vous cacher pendant la mauvaise saison, ou un jour de sabbat.
21
En effet, à ce moment-là, les gens souffriront beaucoup. Personne n'a jamais souffert comme cela depuis le commencement du monde jusqu'à maintenant. Et personne ne souffrira plus jamais comme cela.
22
Si Dieu n'avait pas décidé de diminuer le nombre de ces jours-là, personne ne pourrait sauver sa vie ! Mais il a décidé de diminuer le nombre de ces jours-là, à cause des gens qu'il a choisis.
23
Alors, quand quelqu'un vous dira : "Regardez ! Le Messie est ici !" ou : "Il est là !", ne le croyez pas.
24
En effet, des faux messies et des faux prophètes vont venir. Ils feront des choses très étonnantes et des miracles, pour tromper, si possible, même ceux que Dieu a choisis.
25
Voilà ! Je vous ai prévenus !
26
Quand on vous dira : "Regardez, le Messie est dans le désert !", n'y allez pas. Quand on vous dira : "Regardez, il se cache ici !", ne le croyez pas.
27
En effet le Fils de l'homme viendra comme l'éclair qui brille d'un bout du ciel à l'autre.
28
Là où il y aura le cadavre, les charognards se rassembleront.
29
Ces jours-là, les gens souffriront beaucoup, et, tout de suite après, le soleil ne brillera plus, la lune ne donnera plus de lumière. Les étoiles tomberont du ciel et les puissances du ciel trambleront.
30
Alors, dans le ciel, on verra le signe qui annonce le Fils de l'homme. Et tous les peuples de la terre crieront et pleureront. Ils verront le Fils de l'homme arriver sur les nuages du ciel, avec toute sa puissance et toute sa gloire.
31
La grande trompette sonnera. Et le Fils de l'homme enverra ses anges, et ils rassembleront ceux qu'il a choisis, des quatre coins de la terre, d'un bout du monde à l'autre. "

Commentaire

Tenir !

L’évangéliste utilise sans doute l’événement (l’abomination pour les juifs) de la chute de Jérusalem et de la destruction du temple pour parler, de manière cryptée, des communautés chrétiennes de l’époque, menacées par les puissants du moment (les empereurs romains).
Cette réalité était bien là, ainsi que des temps de détresse indescriptible. Comme cela continue malheureusement à toutes les époques, aussi bien au sein de l’histoire du christianisme (avec ses guerres et ses massacres), qu’avec le temps de la Shoah, qu’avec ce que nous voyons aujourd’hui au sein de populations entières du Proche-Orient et d’Afrique.
Et la menace s’est à nouveau approchée de nous. On reparle de fuites éperdues à travers déserts et mers, de femmes enceintes et d’hivers effroyables, de pertes totales. Mais attention à ne pas se laisser « enfariner » par des rumeurs autorisées ni par des solutions magiques. Chaque crise connaît une fin, mais en attendant, nous, vous, moi, qui ne sommes pas (encore ?) dans ce type de catastrophe, qu’avons-nous à être ?
Je crois que tenir, c’est continuer d’espérer, de poser des actes à notre portée (voir le ch. 25).
De partager directement ou au travers d’ONG, de s’informer, de changer de regard jusqu’à… accueillir ?

Espérer, c’est ajouter du concret dans la vie. C’est ainsi que je peux m’ouvrir à l’urgence de tenir.

Sujets de prière

Oraison

O Fils de Dieu, Seigneur et Sauveur, toi qui illumines nos cœurs par ton Evangile, préserve-nous de nous laisser surprendre par les ténèbres de ce monde; accueille-nous au dernier jour dans ton Royaume céleste, où tu brilleras comme le soleil dans sa force. Exauce-nous, toi qui es béni à jamais.

Cantique 31 - 24 (du recueil Alléluia)

Le temps est court