mardi 28 mars 2017

Temps

Temps du carême

Semaine

Mardi de la quatrième semaine

Complément

Psaume

Psaume 22 (21), 12-22

Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?

 
12
Ne sois pas loin : l’angoisse est proche,
 
 
je n’ai personne pour m’aider.
 
13
Des fauves nombreux me cernent,
 
 
des taureaux de Basan m’encerclent.
 
14
Des lions qui déchirent et rugissent
 
 
ouvrent leur gueule contre moi.

 
15
Je suis comme l’eau qui se répand,
 
 
tous mes membres se disloquent.
 
 
Mon cœur est comme la cire,
 
 
il fond au milieu de mes entrailles.
 
16
Ma vigueur a séché comme l’argile,
 
 
ma langue colle à mon palais.

 
 
Tu me mènes à la poussière de la mort. †

 
17
Oui, des chiens me cernent,
 
 
une bande de vauriens m’entoure.
 
 
Ils me percent les mains et les pieds ;
 
18
je peux compter tous mes os.

 
 
Ces gens me voient, ils me regardent. †
 
19
Ils partagent entre eux mes habits
 
 
et tirent au sort mon vêtement.

 
20
Mais toi, Seigneur, ne sois pas loin :
 
 
ô ma force, viens vite à mon aide !
 
21
Préserve ma vie de l’épée,
 
 
arrache-moi aux griffes du chien ;
 
22
sauve-moi de la gueule du lion
 
 
et de la corne des buffles.

 
          ~

 
 
Tu m’as répondu ! †

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 23, v. 13-22

13
 "Quel malheur pour vous, maîtres de la loi et Pharisiens, quand vous êtes des hommes faux! Vous fermez la porte du Royaume des cieux devant les gens. Vous-mêmes, vous n'entrez pas et vous ne laissez pas entrer ceux qui le veulent.
14
 []
15
 "Quel malheur pour vous, maîtres de la loi et Pharisiens, quand vous êtes des hommes faux! Vous voyagez partout, sur terre et sur mer, pour gagner même un seul homme à la loi de Moïse. Et, quand c'est fait, vous en faites quelqu'un qui mérite la punition de Dieu, deux fois plus que vous.
16
 "Quel malheur pour vous! Vous êtes des guides aveugles quand vous dites: Si quelqu'un jure par le temple, cela ne vaut rien. Mais si quelqu'un jure par l'or du temple, il doit faire ce qu'il a juré.""
17
 Ne soyez pas bêtes et aveugles! L'or appartient au temple, donc il appartient à Dieu. Alors, qu'est-ce qui est le plus important? L'or ou le temple?
18
 Vous dites aussi: "Si quelqu'un jure par l'autel, cela ne vaut rien. Mais si quelqu'un jure par l'offrande qui est sur l'autel, il doit faire ce qu'il a juré."
19
 Vous êtes aveugles! Qu'est-ce qui est le plus important? L'offrande ou l'autel qui rend cette offrande sacrée?
20
 Donc, celui qui jure par l'autel, jure par l'autel et par tout ce qu'il y a dessus.
21
 Celui qui jure par le temple, jure par le temple et par Dieu qui habite le temple.
22
 Celui qui jure par le ciel jure par le siège de Dieu et par Dieu qui est assis dessus. 23 "Quel malheur pour vous, maîtres de la loi et Pharisiens, quand vous êtes des hommes faux! Vous donnez à Dieu le dixième de certaines plantes, menthe, légumes et épices. Et vous abandonnez ce qu'il y a de plus important dans la Loi, c'est-à-dire être juste, bon, fidèle. Pourtant, c'est cela qu'il fallait faire, sans oublier le reste.

Commentaire

Toutes ces lois et règles : pour Qui ? pour quoi ?

« Vous qui fermez l’entrée du royaume des cieux ! »

Le Christ selon l’évangéliste Matthieu reproche aux pharisiens, aveuglés par leur prosélytisme acharné, de ne pas convertir les hommes au vrai Dieu mais à leurs propres idées, soit en en faisant des fanatiques du légalisme rabbinique soit en les faisant désespérer, à cause de cette même intransigeance légaliste, de pouvoir entrer dans le Royaume.

Les portes sont fermées avec des lois et avec des règles sur les lois. Jésus dénonce l’absurdité du système et met le but au centre. Par exemple de faire à Dieu une offrande, peu importe l’autel.
Cela nous invite à réfléchir à la mission. Au but ! Non seulement de ce qu’on fait tous les jours, mais aussi à la mission de notre Eglise.
Qu’est-ce qui est le plus important ?

Voilà la question que Jésus nous pose à tous.
Les paroles que le Seigneur prononce sont fortes. Ce sont des paroles de colère. Elles résonnent en moi comme un cri pour demander la libération de tout ce qui m’entrave, l’ouverture de mon cœur, la disponibilité de celui-ci à laisser à l’Evangile une place dans ma vie, la première, celle qu’il demande. La première place dans ma vie, mais aussi dans notre Eglise et dans le monde – pourvu que j’y travaille !

Sujets de prière

Oraison

O notre Dieu, ami des hommes,
rends-nous dignes, malgré notre faiblesse,
du salut que tu nous as donné;
purifie-nous de toute hypocrisie,
pour que nous soyons unis
par le lien de la paix et de l’amour fraternel,
en Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 46-07 (du recueil Alléluia)

Que notre amour se montre