samedi 28 mars 2015

Temps

Temps du carême

Semaine

Samedi de la cinquième semaine

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 25, v. 31-46

31
Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, avec tous ses anges, il s'assoira sur son siège de roi tout-puissant.
32
On rassemblera tous les peuples devant lui. Et il séparera les gens les uns des autres, comme le berger sépare les moutons des chèvres.
33
Il placera les moutons à sa droite et les chèvres à sa gauche.
34
Alors le roi dira à ceux qui sont à sa droite : "Venez, vous que mon Père bénit. Recevez le Royaume que Dieu vous a préparé depuis la création du monde.
35
En effet, j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger. J'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire. J'étais un étranger, et vous m'avez accueilli.
36
J'étais nu, et vous m'avez donné des vêtements. J'étais malade, et vous m'avez visité. J'étais en prison, et vous êtes venus me voir."
37
Alors ceux qui ont obéi à Dieu diront au roi : "Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu ? Tu avais donc faim, et nous t'avons donné à manger ? Tu avais donc soif, et nous t'avons donné à boire?
38
Tu étais un étranger, et nous t'avons accueilli ? Tu étais donc nu, et nous t'avons donné des vêtements ?
39
Tu étais malade ou en prison, et nous sommes venus te voir ? Quand donc ?"
40
Et le roi leur répondra : "Je vous le dis, c'est la vérité : chaque fois que vous avez fait cela à l'un de mes frères, à l'un des plus petits, c'est à moi que vous l'avez fait."
41
Ensuite, le roi dira à ceux qui sont à sa gauche : "Allez-vous-en loin de moi, Dieu vous maudit ! Allez dans le feu qui ne s'éteint pas, et qu'on a préparé pour l'esprit du mal et pour ses anges !
42
En effet, j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger. J'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire.
43
J'étais un étranger, et vous ne m'avez pas accueilli. J'étais nu, et vous ne m'avez pas donné de vêtements. J'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité."
44
Alors eux aussi diront au roi : "Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu ? Tu avais donc faim et soif, tu étais un étranger, tu étais donc nu, malade ou en prison ? Et nous ne t'avons pas aidé? Quand donc?"
45
Et le roi leur répondra : "Je vous le dis, c'est la vérité : chaque fois que vous n'avez rien fait pour l'un de ces plus petits, vous n'avez rien fait pour moi non plus."
46
Et ils partiront pour recevoir une punition qui dure toujours. Mais ceux qui ont obéi à Dieu partiront pour recevoir la vie avec Dieu pour toujours. "

Commentaire

Attendre, c'est agir

La dernière des paraboles consacrée à l'attente de l'accomplissement des temps nous dévoile enfin ce que Dieu attend de notre attente. Elle doit être action. C'est aussi simple que cela. Pas de repli mystique sur une intériorité spéculative. Pas de recherche incessante sur les meilleurs moyens de se protéger de la colère du maître. Pas de lamentations stériles sur notre incapacité à veiller. Mais attendre le retour du Seigneur, c'est agir au service du prochain. Le nourrir, le désaltérer, le vêtir, le visiter, c'est proclamer sa dignité d'être humain, créé à l'image de Dieu. C'est à la fois très simple et en même temps si difficile à réaliser. Car mettre sa vie au service du prochain, c'est accepter de le rencontrer. C'est vouloir ouvrir les yeux sur l'état réel du monde. S'agirait-il pour autant de se sentir responsables de toute la misère du monde au risque de se décourager ? Ce serait oublier les enseignements des paraboles précédentes. Dieu ne nous demande pas d'accomplir par nos propres forces son projet pour l'humanité. Plus simplement, il attend de nous que nous sachions combler notre attente de signes visibles de l'accomplissement à venir.

Oraison

Dieu notre Père,
le Christ Jésus, premier-né d’une multitude de frères et de sœurs,
a porté la douleur de ceux qui souffrent
et ceux qui sont méprisés:
pardonne notre indifférence,
rends-nous attentifs aux besoins des autres,
de sorte que notre jeûne pendant ce Carême
soit une victoire sur l’égoïsme
et notre participation à ton amour.
Sois béni maintenant et pour les siècles des siècles.

Cantique 46-07 (du recueil Alléluia)

Que notre amour se montre