jeudi 28 février 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 66 (65), 10-20

Voyez les hauts faits de Dieu

 
10
C’est toi, Dieu, qui nous as éprouvés,
 
 
affinés comme on affine un métal ;
 
11
tu nous as conduits dans un piège,
 
 
tu as serré un étau sur nos reins.

 
12
Tu as mis des mortels à notre tête ; †
 
 
nous sommes entrés dans l’eau et le feu,
 
 
tu nous as fait sortir vers l’abondance.

 
          ~

 
13
Je viens dans ta maison avec des holocaustes,
 
 
je tiendrai mes promesses envers toi,
 
14
les promesses qui m’ouvrirent les lèvres,
 
 
que ma bouche a prononcées dans ma détresse.

 
15
Je t’offrirai de beaux holocaustes †
 
 
avec le fumet des béliers ;
 
 
je prépare des bœufs et des chevreaux.

 
16
Venez, écoutez, vous tous qui craignez Dieu :
 
 
je vous dirai ce qu’il a fait pour mon âme ;
 
17
quand je poussai vers lui mon cri,
 
 
ma bouche faisait déjà son éloge.

 
18
Si mon cœur avait regardé vers le mal,
 
 
le Seigneur n’aurait pas écouté.
 
19
Et pourtant, Dieu a écouté,
 
 
il entend le cri de ma prière.

 
20
Béni soit Dieu †
 
 
qui n’a pas écarté ma prière,
 
 
ni détourné de moi son amour !

Lectures du jour


Première épître aux Corinthiens, Chap. 6, v. 1-11

1
 Quand vous avez une querelle entre vous, vous faites juger l'affaire par des juges qui ne connaissent pas Dieu, et non par des gens qui appartiennent à Dieu. Comment osez-vous faire cela?
2
 Ceux qui appartiennent à Dieu jugeront le monde, vous ne savez donc pas cela? Et si c'est vous qui devez juger le monde, est-ce que vous n'êtes pas capables de juger les affaires peu importantes?
3
 C'est nous qui jugerons les anges, vous ne savez donc pas cela? Alors, nous pouvons bien juger les affaires de cette vie!
4
 Pourtant, quand vous avez des procès pour des affaires de ce genre, vous prenez comme juges des gens que l'Église compte pour rien!
5
 Je le dis, et c'est une honte pour vous. Il n'y a donc parmi vous aucune personne sage, capable de servir d'arbitre entre un chrétien et un autre?
6
 Mais un chrétien est en procès contre un autre, et cela devant des juges qui ne croient pas au Christ!
7
 En tout cas, pour vous, c'est déjà un échec d'avoir des procès entre vous! Pourquoi est-ce que vous ne préférez pas supporter l'injustice? Pourquoi est-ce que vous ne laissez pas plutôt les autres voler ce qui est à vous?
8
 Au contraire, c'est vous qui êtes injustes, c'est vous qui volez les autres! Et ces autres sont vos frères et sœurs chrétiens!
9
 Ceux qui font le mal n'auront pas de place dans le Royaume de Dieu. Vous ne savez donc pas cela? Attention, comprenez bien ceci: ceux qui ont une vie immorale, ceux qui adorent les faux dieux, ceux qui sont adultères, les hommes qui couchent avec des jeunes gens,
10
 les voleurs, les avares, ceux qui boivent trop, ceux qui insultent les autres, les bandits, ces gens-là n'auront pas de place dans le Royaume de Dieu!
11
 Voilà ce que certains parmi vous étaient autrefois. Mais notre Dieu vous a lavés du péché, il vous a choisis pour lui, il vous a rendus justes au nom du Seigneur Jésus-Christ et par l'Esprit Saint.

Commentaire

Soyez cohérents !

Je ne savais pas l'apôtre Paul adepte des tâches ménagères. Il recommande pourtant de... laver son linge sale en famille ! Pas de pressing : Que les chrétiens de Corinthe assument ce qu'ils sont comme ils ont assumé – et dépassé – ce qu'ils étaient avant d'avoir été touchés par le Christ.
Alors en cas de différend, qu’on rende justice à l'interne ! Que l'on ose ! Pas besoin de s'en remettre à une juridiction de tutelle : la communauté n'est-elle pas assez mature pour endosser cette charge d'autorité ? Avec tout ce que Paul lui reproche par ailleurs, on pourrait en douter, mais l'apôtre insiste. « Pas de juges étrangers ! », semble-t-il dire ici – étrangers du moins à la visibilité comme à la cohérence de l'Eglise corinthienne.
Défiance vis-à-vis des autorités civiles ou encouragement à une citoyenneté mieux assumée ? Je dirais : mise en lumière du fait que l'attachement au Christ concerne tous les aspects de la vie, pas seulement les affaires spirituelles au détriment des préoccupations séculières. On ne saurait dissocier la foi des actes.
Par une fidélité mal placée au texte biblique, pas besoin de lancer aujourd'hui une pétition pour obtenir des juridictions chrétiennes pour les chrétiens ; juste se rappeler qu'être touché par la grâce, ce n'est pas que le dimanche et les jours fériés d'inspiration chrétienne.
Demandons au Seigneur de nous aider à renouveler notre cohérence de jour en jour.

Sujets de prière

Oraison

O Dieu, source de charité,
donne à tes serviteurs cette paix
que le monde ne peut donner,
afin que nos cœurs s’appliquent à suive ta volonté,
et qu’étant délivrés par toi de l’Ennemi,
nous passions notre vie
dans la confiance et le repos en toi,
par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.

Cantique 43-04.1-2(du recueil Alléluia)

Seigneur, reçois