samedi 28 février 2015

Temps

Temps du carême

Semaine

Samedi de la première semaine

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour

Jc 4, 13 - 5,12 / Mt 19, 13- 22


Livre de Jérémie, Chap. 3, v. 14-23

14
Le Seigneur déclare : " Revenez, enfants changeants. Votre maître, c'est moi ! Je vous prendrai, un dans une ville, deux autres dans un village, et je vous ramènerai à Sion.
15
Je vous donnerai des chefs qui me plaisent. Ils vous dirigeront avec intelligence et sagesse. "
16
Le Seigneur déclare encore : " Quand cela arrivera, vous aurez beaucoup d'enfants et vous serez très nombreux dans le pays. Personne ne parlera plus du coffre de l'alliance, personne n'y pensera plus. On ne s'en souviendra plus, on ne le regrettera plus. Personne n'en fabriquera un autre.
17
ce moment-là, c'est Jérusalem qu'on appellera "Siège royal du Seigneur". Tous les peuples se rassembleront là, auprès de moi. Ils abandonneront leurs intentions mauvaises.
18
Alors, gens de Juda, vous rejoindrez les gens d'Israël. Ensemble vous reviendrez du pays du nord vers le pays que j'ai donné en possession à vos ancêtres. "
19
Je me disais : J'aimerais bien faire de toi un de mes fils. J'aimerais te donner un pays merveilleux, la plus belle propriété de la terre ! Je me disais : Tu m'appelleras "Mon père", et tu ne me tourneras plus le dos.
20
Mais comme une femme infidèle à son mari, vous avez été infidèles envers moi, gens d'Israël. Moi, le Seigneur, je le déclare.
21
On entend des cris sur les hauteurs : ce sont les Israélites qui pleurent et qui supplient. En effet, ils se sont trompés de chemin, ils m'ont oublié, moi, le Seigneur leur Dieu.
22
Revenez vers moi, enfants changeants, je vous guérirai de vos infidélités !". " Nous voici, nous venons vers toi, parce que toi, Seigneur, tu es notre Dieu.
23
C'est vrai, tout ce bruit sur les montagnes, les cultes qui se passent sur les collines, trompent les gens. C'est vrai, c'est le Seigneur notre Dieu qui sauve Israël.

Commentaire

Le peuple versatile reviendra à son Dieu.

Ce passage est pathétique. Jérémie a dû exprimer la colère de Dieu contre un peuple qui ne veut en faire qu'à sa tête! C'est alors que Dieu lance cet appel poignant : « Revenez... je pardonnerai ... je vous aime...» Dieu souffre de devoir se livrer à la colère. Pourtant, il ne peut pas renoncer à son jugement et il veut à tout prix préserver la liberté de ses enfants. Comment peut-il accepter qu'Israël se perde en s'égarant loin de celui qui, seul, peut faire son salut?
A nous aussi, chrétiens, il fixe le chemin du salut. Sur ce chemin le chrétien devrait trouver sa vocation. Mais au cours de ses pérégrinations, il se trouve continuellement dévié par d'autres impératifs que les hommes lui imposent. Où en est la volonté souveraine de Dieu dans le monde dans lequel nous vivons ? Pouvons-nous encore nous plier à cette volonté dans une société où les hommes se font Dieu ? Alors le jugement est sur nous; mais Dieu lance son appel : « Revenez... Je pardonnerai ... Je vous aime...» Quelle merveilleuse intervention du Père qui veut notre salut!

Oraison

Seigneur tout-puissant,
ton Esprit Saint a poussé ton Fils Jésus dans le désert,
afin que, vainqueur du péché, il ramène vers toi
l’humanité purifiée et rachetée.
Regarde-nous et accorde-nous le don
de reconnaître nos péchés,
de nous repentir et nous convertir:
alors nous connaîtrons ta miséricorde
révélée pour nous par Jésus-Christ, notre Seigneur,
qui est béni maintenant et pour les siècles des siècles,

Cantique 13-04 (du recueil Alléluia)

Debout, resplendis