mardi 28 avril 2015

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Mardi de la quatrième semaine

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 4, v. 43-54

43
Deux jours après, Jésus quitte cet endroit et il va en Galilée.
43
 Deux jours après, Jésus quitte cet endroit et il va en Galilée.
44
Lui-même avait affirmé : " Un prophète n'est pas respecté dans son pays. "
44
 Lui-même avait affirmé: <>
45
Mais quand il arrive en Galilée, les Galiléens le reçoivent bien. En effet, eux aussi sont allés à Jérusalem pour la fête de la Pâque et ils ont vu tout ce que Jésus a fait.
45
 Mais quand il arrive en Galilée, les Galiléens le reçoivent bien. En effet, eux aussi sont allés à Jérusalem pour la fête de la Pâque et ils ont vu tout ce que Jésus a fait.
46
Jésus revient donc à Cana, en Galilée, où il a changé l'eau en vin. Il y a là un fonctionnaire important. Son fils est malade à Capernaüm.
46
 Jésus revient donc à Cana, en Galilée, où il a changé l'eau en vin. Il y a là un fonctionnaire important. Son fils est malade à Capernaüm.
47
Le fonctionnaire entend dire que Jésus arrive de Judée en Galilée. Alors il va le trouver et il lui dit : " Je t'en prie, viens à Capernaüm pour guérir mon fils. Il est mourant. "
47
 Le fonctionnaire entend dire que Jésus arrive de Judée en Galilée. Alors il va le trouver et il lui dit: <>
48
Jésus lui dit : " Vous voulez voir des signes et des choses extraordinaires, sinon, vous ne croyez pas ! "
48
 Jésus lui dit: <>
49
Le fonctionnaire lui répond : " Seigneur, viens chez moi avant que mon enfant meure ! "
49
 Le fonctionnaire lui répond: <>
50
Jésus lui dit : " Va chez toi ! Ton fils est bien vivant. " L'homme croit à la parole de Jésus et il part.
50
 Jésus lui dit: <> L'homme croit à la parole de Jésus et il part.
51
Il est encore sur le chemin quand ses serviteurs viennent à sa rencontre. Ils lui disent : " Ton enfant est bien vivant ! "
51
 Il est encore sur le chemin quand ses serviteurs viennent à sa rencontre. Ils lui disent: <>
52
Le fonctionnaire leur demande : " À quelle heure est-ce qu'il s'est trouvé mieux ? " Ils lui répondent : " Hier, à une heure de l'après-midi, la fièvre l'a quitté. "
52
 Le fonctionnaire leur demande: <<À quelle heure est-ce qu'il s'est trouvé mieux?>> Ils lui répondent: <>
53
Le père s'aperçoit que c'est l'heure où Jésus lui a dit : " Ton fils est bien vivant. " Alors le fonctionnaire croit en Jésus et toute sa famille aussi.
53
 Le père s'aperçoit que c'est l'heure où Jésus lui a dit: <> Alors le fonctionnaire croit en Jésus et toute sa famille aussi.
54
C'est le deuxième signe étonnant que Jésus fait. Cela se passe quand il revient de Judée en Galilée.
54
 C'est le deuxième signe étonnant que Jésus fait. Cela se passe quand il revient de Judée en Galilée.

Commentaire

De la parole à l'acte

On rêve un peu de pouvoir annoncer la guérison d'un enfant dont la vie est suspendue à un rien, simplement en disant : « Il vit ! ».
On rêve souvent de n'avoir que des mots à prononcer pour que tout advienne. Dans bien des cas, cela nous semble même juste. Dans bien des cas, Dieu nous semble bien injuste de n'avoir pas changé nos mots en actes, nos prières en miracles.
En fait, tous nos actes et toutes nos victoires commencent par des mots et des paroles. C'est parce que nous apprenons à aimer le mot « paix » que nous cesserons un jour de faire la guerre. C'est parce que nous apprenons à aimer le mot « santé » que nous éradiquerons un jour les maladies. C'est parce que nous apprenons à aimer le mot « amour » que nous changerons le monde.
Tout commence d'abord par un mot, une parole, une affirmation.
Si nos mots sont parfois si lents à s'accomplir, ce n'est pas parce qu'ils sont mauvais ou inefficaces, mais parce qu'ils ne sont chacun que les modestes éléments avec lesquels se construit l'Histoire.
Dieu a commencé par dire juste « Je t'aime ». Ça a quand même suffi à faire naître un univers ! Alors... tu te rends compte, tout ce que vont accomplir les mots qu'on a ajoutés depuis !

Oraison

Seigneur, prends-en main notre cause
et accomplis tes promesse en notre faveur.
Sois avec tous ceux qui sont sans défense:
les éprouvés, les malades, les mourants.
Que ta Parole se répande parmi nous,
jusqu’au jour où tous les peuples se prosterneront devant toi,
et où toute langue proclamera
que tu es le Seigneur, à la gloire de Dieu, le Père.

Cantique 35-13 (du recueil Alléluia)

Réponds à nos prières