mardi 27 octobre 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 106 (105), 17-31

Avec nos pères, nous avons péché

 
17
La terre s’ouvre : elle avale Datan,
 
 
elle recouvre la bande d’Abiron ;
 
18
un feu détruit cette bande,
 
 
les flammes dévorent ces méchants.

 
19
À l’Horeb ils fabriquent un veau,
 
 
ils adorent un objet en métal :
 
20
ils échangeaient ce qui était leur gloire
 
 
pour l’image d’un taureau, d’un ruminant.

 
21
Ils oublient le Dieu qui les sauve,
 
 
qui a fait des prodiges en Égypte,
 
22
des miracles au pays de Cham,
 
 
des actions terrifiantes sur la mer Rouge.

 
23
Dieu a décidé de les détruire.
 
 
C’est alors que Moïse, son élu,
 
 
surgit sur la brèche, devant lui,
 
 
pour empêcher que sa fureur les extermine.

 
          ~

 
24
Ils dédaignent une terre savoureuse,
 
 
ne voulant pas croire à sa parole ;
 
25
ils récriminent sous leurs tentes
 
 
sans écouter la voix du Seigneur.

 
26
Dieu lève la main contre eux,
 
 
jurant de les perdre au désert,
 
27
de perdre leurs descendants chez les païens,
 
 
de les éparpiller sur la terre.

 
28
Ils se donnent au Baal de Pégor,
 
 
ils communient aux repas des morts ;
 
29
ils irritent Dieu par toutes ces pratiques :
 
 
un désastre s’abat sur eux.

 
30
Mais Pinhas s’est levé en vengeur,
 
 
et le désastre s’arrête :
 
31
son action est tenue pour juste
 
 
d’âge en âge et pour toujours.

Lectures du jour


Lévitique, Chap. 19, v. 15-18

15
 "Ne soyez pas injustes quand vous jugez au tribunal. Ne favorisez pas les pauvres. Ne soyez pas trop indulgents avec les gens importants, mais jugez votre prochain avec justice.
16
 Ne dites pas de choses fausses contre les gens de votre peuple. Ne faites pas condamner quelqu'un à mort en disant des mensonges contre lui. Le Seigneur c'est moi.
17
 "N'ayez aucune pensée de haine contre un frère, mais n'hésitez pas à lui faire des reproches. Ainsi, vous ne commettrez pas de péché à cause de lui.
18
 Ne vous vengez pas, et ne vous souvenez pas avec colère des fautes des gens de votre peuple. Mais chacun de vous doit aimer son prochain comme lui-même. Le Seigneur, c'est moi.

Commentaire

«Montrez, par votre comportement, que vous me respectez!»

Respecter le Seigneur, c’est faciliter le handicapé, protéger le faible, mettre en œuvre, au profit de tous et chacun, la garantie d’une égalité de traitement.
L’amour du prochain (19,18b) se réalise sous la forme de l’imitation de Dieu: de même qu’il a délivré son peuple lorsque celui-ci était dans une grande détresse, de même le membre de l’alliance doit avoir pitié de celui qui est dans la détresse ou la misère – c’est le cas souvent de l’étranger de passage ou de celui qui est en voie de fixation dans le pays.
Thème d’actualité: les demandeurs d’asile, une fois leur demande acceptée, connaissent ce moment paradoxal où tous les droits dont ils rêvaient leur sont acquis mais aucun employeur ne voit comment tirer parti des compétences, formations et expérience acquises dans le pays d’origine et transposables dans le nôtre.
Aujourd’hui comme aux temps bibliques, apporter de l’aide à de telles situations est formateur pour le salut personnel: Dieu fait progresser le cœur de l’aidant, qui se laisse dominer par la miséricorde et la bonté. C’est de cette façon que l’Israélite expérimente la présence du Dieu vivant en plénitude. «Tu aimeras ton prochain comme toi-même» (v. 18): c’est vraiment la partie la plus belle et universelle du Lévitique.
«Faites pour les autres tout ce que vous voulez qu’ils fassent pour vous, c’est là ce qu’ordonnent la loi de Moïse et les livres des prophètes» (Mt 7,12). Lorsque ce précepte de Jésus appelé «Règle d’or» devient la maxime directrice de tout comportement social, c’est que le Royaume de Dieu s’est approché.

Sujets de prière

Oraison

Tu nous as appris, Seigneur,
qu’en t’aimant et en aimant notre prochain,
nous gardons tous tes commandements.
Donne-nous la grâce de ton Saint-Esprit;
pour que nous nous consacrions à toi de tout notre cœur
et qu’une affection sincère nous unisse.
Par Jésus-Christ, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu dans les siècles des siècles.

Cantique 46-07 (du recueil Alléluia)

Que notre amour se montre