lundi 27 juin 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 24 (23)

C’est lui, le roi de gloire

 
1
Au Seigneur, le monde et sa richesse,
 
 
la terre et tous ses habitants !
 
2
C’est lui qui l’a fondée sur les mers
 
 
et la garde inébranlable sur les flots.

 
3
Qui peut gravir la montagne du Seigneur
 
 
et se tenir dans le lieu saint ?
 
4
L’homme au cœur pur, aux mains innocentes,
 
 
qui ne livre pas son âme aux idoles
 
 
 (et ne dit pas de faux serments).

 
5
Il obtient, du Seigneur, la bénédiction,
 
 
et de Dieu son Sauveur, la justice.
 
6
Voici le peuple de ceux qui le cherchent !
 
 
Voici Jacob qui recherche ta face !

 
          ~

 
7
Portes, levez vos frontons, †
 
 
élevez-vous, portes éternelles :
 
 
qu’il entre, le roi de gloire !

 
8
Qui est ce roi de gloire ? †
 
 
C’est le Seigneur, le fort, le vaillant,
 
 
le Seigneur, le vaillant des combats.

 
9
Portes, levez vos frontons, †
 
 
levez-les, portes éternelles :
 
 
qu’il entre, le roi de gloire !

 
10
Qui donc est ce roi de gloire ? †
 
 
C’est le Seigneur, Dieu de l’univers ;
 
 
c’est lui, le roi de gloire.

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 27, v. 1-12

1
 La décision est prise de nous faire partir en bateau pour l'Italie. On confie Paul et quelques autres prisonniers à un officier romain appelé Julius. Il fait partie d'un groupe de soldats au service de l'empereur.
2
 Nous montons sur un bateau de la ville d'Adramytte, qui doit aller vers les ports de la province d'Asie. Puis nous partons. Il y a avec nous Aristarque, un Macédonien de Thessalonique.
3
 Le jour suivant, nous arrivons à Sidon. Julius est bon avec Paul, il lui permet d'aller voir ses amis et de profiter de leurs services.
4
 Ensuite nous repartons, mais les vents soufflent contre nous, alors nous passons du côté abrité de l'île de Chypre.
5
 Puis nous traversons la mer de Cilicie et de Pamphylie et nous arrivons à Myre, en Lycie.
6
 Là, l'officier romain trouve un bateau d'Alexandrie qui va vers l'Italie. Il nous fait monter sur ce bateau.
7
 Pendant plusieurs jours, nous avançons lentement, et nous arrivons avec beaucoup de difficulté devant la ville de Cnide, mais le vent nous empêche de continuer dans cette direction. Alors nous allons vers le côté abrité de l'île de Crète, en passant par le cap Salmoné.
8
 Nous suivons la côte difficilement et nous arrivons à un endroit appelé "Les Bons Ports", près de la ville de Lasée.
9
 Mais nous avons perdu beaucoup de temps, et cela devient dangereux de continuer le voyage. En effet, le jour du jeûne de septembre est passé. Paul veut donner son avis
10
 et il dit: "Mes amis, je vois bien que le voyage va être dangereux. Le bateau et ses marchandises vont être abîmés, et nous risquons même de perdre la vie."
11
 Mais l'officier romain fait plus confiance au capitaine et au propriétaire du bateau qu'aux paroles de Paul.
12
 De plus, le port n'est pas bon pour y passer la mauvaise saison. Donc, presque tous les gens du bateau décident de repartir de là. Ils veulent atteindre, si possible, un port de Crète appelé Phénix. Ce port est tourné vers le sud-ouest et le nord-ouest. Ils veulent passer la mauvaise saison là-bas.

Commentaire

Prêter une attention soutenue à ce qui arrive

Agrippa est convaincu de l’innocence de Paul (tout comme Pilate de celle de Jésus). Mais Paul, qui en avait appelé à l’empereur, doit être conduit à Rome. Rome, capitale d’un empire païen… C’est une manière pour Paul de transcrire en actes sa conviction que le salut est non seulement destiné au peuple juif, mais aussi aux païens, aux étrangers qui croient autrement.
Avec le narrateur, nous quittons Jérusalem par bateau. Paul est accompagné d’Aristarque, compagnon présent lors de l’émeute d’Ephèse (Ac 19), et lors d’un voyage à Troas (Ac 20).
De ce passage, qui pourrait être extrait d’un journal de bord, je retiendrai deux éléments : l’appréciation de la situation et l’observation des relations qui se nouent.
Luc prend le temps de décrire les bonnes dispositions du centurion envers Paul, et le soutien que celui-ci peut recevoir de ses amis à Sidon.
A l’inverse, les circonstances de la navigation deviennent de plus en plus défavorables : Paul en tire la conclusion qu’il vaudrait mieux reporter le voyage.
L’attention à ce que nous vivons, qui semble parfois banal ou de peu d’importance, nous donne des indications pour nos choix, et nous permet également de repérer des signes de Dieu dans notre vie.

Sujets de prière

Oraison

Nous voulons te louer, Seigneur:
nous sommes, nous et notre monde tout entier,
entre tes mains paternelles.
Nous ne sommes pas abandonnés,
seuls, face à nos soucis.
Auprès de toi, l’indécis trouve conseil,
le fatigué trouve la force,
celui qui doute reçoit la certitude,
l’inquiet retrouve la confiance.
Redis-nous tout cela maintenant dans ta Parole
au nom du Christ notre Seigneur.

Cantique 49-11 (du recueil Alléluia)

Je me mets sous ta lumière