samedi 27 juillet 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 119 (118), 41-48

De quel amour j’aime ta loi !

41
Que vienne à moi, Seigneur, ton amour,
 
 et ton salut, selon ta promesse.
42
J’aurai pour qui m’insulte une réponse,
 
 car je m’appuie sur ta parole.
43
N’ôte pas de ma bouche la parole de vérité,
 
 car j’espère tes décisions.
44
J’observerai sans relâche ta loi,
 
 toujours et à jamais.
45
Je marcherai librement,
 
 car je cherche tes préceptes.
46
Devant les rois je parlerai de tes exigences
 
 et ne serai pas humilié.
47
Je trouve mon plaisir en tes volontés,
 
 oui, vraiment, je les aime.
48
Je tends les mains vers tes volontés, je les aime,
 
 je médite sur tes ordres.

Lectures du jour


Première épître de Jean, Chap. 5, v. 1-21

1
 Tous ceux qui croient que Jésus est le Christ sont enfants de Dieu. Et ceux qui aiment Dieu le Père aiment aussi ses enfants.
2
 Comment savoir que nous aimons les enfants de Dieu? Nous les aimons si nous aimons Dieu et si nous obéissons à ses commandements.
3
 Oui, aimer Dieu, c'est garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas difficiles,
4
 parce que tous ceux qui sont enfants de Dieu peuvent vaincre le monde. Et ce qui nous rend vainqueurs du monde, c'est notre foi.
5
 Qui donc est vainqueur du monde? C'est seulement celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu.
6
 Jésus-Christ, c'est lui qui est venu avec l'eau et le sang. Il est venu, non pas avec l'eau seulement, mais avec l'eau et aussi avec le sang. L'Esprit de Dieu est témoin que cela est vrai. En effet, l'Esprit de Dieu est la vérité.
7
 Il y a trois témoins:
8
 l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord.
9
 Quand des êtres humains sont témoins de quelque chose, nous les croyons. Mais quand Dieu est témoin, c'est bien plus fort! Et voici le témoignage de Dieu: il a rendu témoignage à son Fils.
10
 Celui qui croit au Fils de Dieu porte ce témoignage dans son cœur. Celui qui ne croit pas en Dieu, celui-là fait de Dieu un menteur! Il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils.
11
 Voici ce témoignage: Dieu nous a donné la vie avec lui pour toujours, et son Fils est la source de cette vie.
12
 Celui qui a le Fils a la vie, celui qui n'a pas le Fils n'a pas la vie.
13
 Je vous ai écrit cette lettre pour vous faire savoir ceci: vous qui croyez au Fils de Dieu, vous avez la vie avec Dieu pour toujours.
14
 Voici pourquoi nous sommes pleins de confiance devant Dieu: quand nous lui demandons quelque chose qu'il trouve bon pour nous, il nous écoute.
15
 Nous le savons, Dieu écoute toutes nos demandes. Alors, ce que nous lui demandons, nous l'obtenons, c'est sûr!
16
 Si quelqu'un voit son frère ou sa sœur commettre un péché, un péché qui ne conduit pas à la mort, il doit prier. Alors Dieu donnera la vie à ce frère ou à cette sœur, si vraiment son péché ne conduit pas à la mort. Mais il y a un péché qui conduit à la mort, et je ne dis pas de prier pour ce péché-là.
17
 Toutes les actions mauvaises sont des péchés, mais il y a des péchés qui ne conduisent pas à la mort.
18
 Nous le savons, tous ceux qui sont enfants de Dieu ne commettent plus de péché. En effet, le Fils de Dieu les protège, et le Mauvais ne peut pas les toucher.
19
 Nous le savons, nous appartenons à Dieu, mais le monde entier est sous le pouvoir du Mauvais.
20
 Nous le savons, le Fils de Dieu est venu. Il nous a donné l'intelligence pour connaître le vrai Dieu, et nous restons unis au vrai Dieu par son Fils Jésus-Christ. Lui, il est le vrai Dieu et il est la vie pour toujours.
21
 Mes enfants, faites attention! Ne suivez pas les faux dieux!

Commentaire

Le don de la vie, selon sa volonté

Le christianisme affirme que non seulement Dieu s’est révélé au monde, mais qu’il s’est donné à lui. Ce don est un don de vie. Mais dès les premiers siècles, on a mis cela en doute. On pensait que Jésus-Christ était venu révéler Dieu victorieusement, comme lors de son baptême – l’eau – mais certainement pas dans la défaite de la Passion – le sang.
Jean exprime sa position en ayant recours au langage symbolique. Entre la pratique dans la liturgie des Eglises – Baptême et Cène – et les événements de la vie du Christ, il y a unité. Et l’Esprit Saint, troisième témoin, vient conduire le croyant à la connaissance complète de Jésus-Christ, celui qui a donné sa vie pour nous.
Ce passage de la lettre de Jean peut nous paraître quelque peu hermétique quand on y cherche une compréhension rationnelle. Il est pourtant à lire et relire dans un esprit de méditation et de recueillement, car porteur d’une présence qui nous accompagne en cours de lecture
« Selon sa volonté » (v. 14b) : cette précision change tout à ce passage qui, sinon, pourrait conduire notre prière dans les pires dérives. Sans cette précision, nous serions portés à croire que n'importe quelle demande peut être exaucée, rendant notre prière en quelque sorte toute-puissante. Du reste, combien de croyants, après avoir exercé longtemps une pratique persévérante et méthodique de la prière, ne se sont-ils pas détournés de Dieu et de la foi en constatant qu'ils n'étaient pas exaucés ?
Non, la prière n'est pas toute-puissante.
L'apôtre soumet donc la prière à l'obéissance du disciple et à sa pleine confiance en Dieu.
Lorsque nous nous approchons humblement de notre Père, dans le secret de notre cœur, dans un infini respect, nous avons la certitude qu'il nous écoute et que dans son amour pour nous, tout nous est déjà donné.

Sujets de prière

Oraison

O Dieu,
qui dans ta patience et ton amour
diffères les châtiments dus à nos infidélités,
rachète-nous du mal mortel
et donne-nous de mettre à profit
le délai que tu nous accordes,
pour corriger en nous ce qui te déplaît;
au nom de Jésus-Christ, notre Sauveur.

Voir cantiques répondant à '1 Jean' en page 1210 du recueil Alléluia