mardi 27 décembre 2016

Temps

Temps de Noël

Semaine

Mardi de l'octave de Noël

Complément

s. jean

Psaume

Psaume 132 (131)

Pour l’amour de David

 
1
Souviens-toi, Seigneur, de David
 
 
et de sa grande soumission
 
2
quand il fit au Seigneur un serment,
 
 
une promesse au Puissant de Jacob :

 
3
« Jamais je n’entrerai sous ma tente,
 
 
et jamais ne m’étendrai sur mon lit,
 
4
j’interdirai tout sommeil à mes yeux
 
 
et tout répit à mes paupières,
 
5
avant d’avoir trouvé un lieu pour le Seigneur,
 
 
une demeure pour le Puissant de Jacob. »

 
6
Voici qu’on nous l’annonce à Éphrata,
 
 
nous l’avons trouvée près de Yagar.
 
7
Entrons dans la demeure de Dieu,
 
 
prosternons-nous aux pieds de son trône.

 
8
Monte, Seigneur, vers le lieu de ton repos,
 
 
toi, et l’arche de ta force !
 
9
Que tes prêtres soient vêtus de justice,
 
 
que tes fidèles crient de joie !

 
10
Pour l’amour de David, ton serviteur,
 
 
ne repousse pas la face de ton messie.

 
          ~

 
11
Le Seigneur l’a juré à David,
 
 
et jamais il ne reprendra sa parole :
 
 
« C’est un homme issu de toi
 
 
que je placerai sur ton trône.

 
12
« Si tes fils gardent mon alliance,
 
 
les volontés que je leur fais connaître,
 
 
leurs fils, eux aussi, à tout jamais,
 
 
siègeront sur le trône dressé pour toi. »

 
13
Car le Seigneur a fait choix de Sion ;
 
 
elle est le séjour qu’il désire :
 
14
« Voilà mon repos à tout jamais,
 
 
c’est le séjour que j’avais désiré.

 
15
« Je bénirai, je bénirai ses récoltes
 
 
pour rassasier de pain ses pauvres.
 
16
Je vêtirai de gloire ses prêtres,
 
 
et ses fidèles crieront, crieront de joie.

 
17
« Là, je ferai germer la force de David ;
 
 
pour mon messie, j’ai allumé une lampe.
 
18
Je vêtirai ses ennemis de honte,
 
 
mais, sur lui, la couronne fleurira. »

Lectures du jour


Première épître de Jean, Chap. 2, v. 3-11

3
 Si nous gardons les commandements de Dieu, nous savons que nous connaissons Dieu.
4
 Si quelqu'un dit: "Je connais Dieu", mais s'il n'obéit pas à ses commandements, c'est un menteur, la vérité n'est pas en lui.
5
 Mais celui qui obéit à la parole de Dieu, son amour pour Dieu est vraiment parfait. Ainsi nous savons que nous sommes unis à Dieu.
6
 Si quelqu'un dit: "Je reste uni à Dieu", il doit vivre comme Jésus-Christ a vécu.
7
 Amis très chers, ce n'est pas un commandement nouveau que je vous écris, c'est un commandement ancien. Vous l'avez reçu depuis le début. Ce commandement ancien, c'est la parole que vous avez entendue.
8
 Et pourtant, je vous écris un commandement nouveau, qui est vraiment nouveau en Jésus et doit l'être en vous. En effet, la nuit s'en va et la vraie lumière brille déjà.
9
 Si quelqu'un dit: "Je suis dans la lumière", mais s'il déteste son frère ou sa sœur, celui-là est encore dans la nuit.
10
 Celui qui aime son frère ou sa sœur reste dans la lumière, il ne risque pas de tomber dans le péché.
11
 Mais celui qui déteste son frère ou sa sœur est dans la nuit, il marche dans la nuit. Il ne sait pas où il va, la nuit l'a rendu aveugle.

Commentaire

Je tiens aux commandements

Pécher, cela peut arriver. Mais ne pas garder les commandements, tout en prétendant connaître le Dieu de Jésus-Christ, cela, c’est grave! C’est ce que nous dit ce passage!
Un exemple nous aide à comprendre: je peux aimer la justice et pourtant commettre une injustice. Je me retrouve alors en rupture avec une valeur en laquelle je crois pourtant sincèrement.
C’est tout le sens du mot péché.
Or la promesse du pardon m’aide à avancer malgré cette rupture.
Garder les commandements, c’est comme aimer la justice. C’est un but auquel je veux me tenir, même si je ne réussis pas toujours à l’atteindre.
Le mot « garder » ne signifie pas une observance littérale qui ferait de moi un « enfant de lumière » par opposition à « ces enfants de ténèbres » que sont les minimalistes de l’observance – selon une terminologie répandue dans une Eglise qui peine à marquer la distance d’avec un judaïsme de rupture – mais une orientation de toute ma personne.
Attention ! Christ n’est pas venu pour annuler les « anciens » commandements d’un Moïse du passé, mais pour leur conférer une nouvelle valeur. Aujourd’hui, ils indiquent le chemin du Royaume, jour nouveau qui chasse les ténèbres de la première création et dont le Christ est la première lueur.
Les commandements, j’y tiens précisément à cause de celui qui les accomplit pleinement, Jésus-Christ. Je le « connais », suis uni à lui en reconnaissance de ce qu’il a fait pour moi, et c’est pourquoi je tiens à ce qu’il enseigne, ses commandements, le chemin qu’il m’ouvre.

Sujets de prière

Oraison

Nous étions un peuple dans l’obscurité
perdu dans ses angoisses,
dans son manque d’amour
et dans son égocentrisme.
Tu n’as pas voulu
que nous restions dans cette obscurité.
Tu nous as envoyé Jésus-Christ, lumière du monde.
Il illumine notre vie et nous révèle ton amour.
Ne nous permets pas de nous éloigner de ta lumière.
Nous t’en prions en son nom,
béni pour les siècles des siècles.

 

A l’occasion de la mémoire de l’évangéliste Jean:

Seigneur Jésus,
tu as vécu pleinement notre humanité
et tu nous as révélé la gloire du Père dans ton incarnation;
tu nous as dévoilé ce mystère par ton disciple bien-aimé, l’apôtre Jean;
remplis notre cœur d’un amour
qui transfigure nos affections humaines
et nous conduise à la contemplation de ta personne,
vrai Dieu et vrai homme,
toi qui règnes pour les siècles des siècles.

Cantique 32-37 (du recueil Alléluia)

Réjouis-toi, voici ton Roi!