Mercredi 27 Avril 2016

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Mercredi de la cinquième semaine

Complément

Psaume

Psaume 63 (62)

Je te cherche dès l’aube

 
2
Dieu, tu es mon Dieu,
 
 
 je te cherche dès l’aube : *
 
 
mon âme a soif de toi ;
 
 
après toi languit ma chair,
 
 
terre aride, altérée, sans eau.

 
3
Je t’ai contemplé au sanctuaire,
 
 
j’ai vu ta force et ta gloire.
 
4
Ton amour vaut mieux que la vie :
 
 
tu seras la louange de mes lèvres !

 
5
Toute ma vie je vais te bénir,
 
 
lever les mains en invoquant ton nom.
 
6
Comme par un festin je serai rassasié ;
 
 
la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

 
7
Dans la nuit, je me souviens de toi
 
 
et je reste des heures à te parler.
 
8
Oui, tu es venu à mon secours :
 
 
je crie de joie à l’ombre de tes ailes.
 
9
Mon âme s’attache à toi,
 
 
ta main droite me soutient.

Lectures du jour

Commentaire

L’avenir

Une seule pierre suffit dans ce songe pour que les royaumes, rassemblés dans l’espace et dans le temps en une seule statue, s’effondrent tous ensemble.
Une belle statue dont la tête d’or est le couronnement. C’est le royaume du roi Nabuchodonosor. Pour un langage convenu de résistants ou d’agents de l’ombre, c’est naïvement transparent !… Daniel veut-il flatter son roi ? Certainement pas, il interprète son rêve, une séquence d’images pour symboliser le début des empires qui dégénèrent progressivement, passant à l’argent, puis au bronze, au fer, à l’argile puis à un bricolage improbable : les pieds de deux matières disparates déstabilisent d’autant plus la statue qu’une seule pierre suffira à la faire basculer dans une chute qui la pulvérisera. Ainsi s’effondreront tous les royaumes construits de main d’homme. Si puissants et menaçants qu’ils puissent (ap)paraître, une pierre qui n’est pas lancée de main d’homme causera leur disparition… Car c’est Dieu qui est le maître des événements, et non les hommes. Et le roi s’incline devant Daniel, ou plutôt devant le Dieu de Daniel, reconnaissant que le Dieu des Hébreux n’a pas son égal dans tout l’univers.

Nous tendons à oublier notre statut de créatures. Aujourd’hui, nous croyons souvent que tout dépend de nous, de notre intelligence, de nos ressources. Mais nos constructions sont fragiles, nos projets échafaudent des châteaux de sable. Remettons Dieu au centre de nos projets pour le monde, car c’est lui qui en est le commencement et la fin, lui le Maître de l’Histoire.

Sujets de prière

Oraison

Nous t’en prions, Dieu tout-puissant,
allume dans chaque coeur
le véritable amour de la paix,
et, dans ta sagesse,
guide ceux qui gouvernent les nations;
que ton règne s’étende dans la tranquillité
jusqu’à ce que la connaissance de ton amour
remplisse la terre.
Par Jésus-Christ, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi, dans l’unité du Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 97 (du recueil Alléluia)

Dieu, le Seigneur est roi