samedi 27 août 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 119 (118), 105-112

De quel amour j’aime ta loi !

Lectures du jour


Épître aux Éphésiens, Chap. 6, v. 18-24

18
 Priez sans cesse. Faites toutes vos prières et vos demandes par l'Esprit Saint! Soyez bien attentifs et priez toujours fidèlement pour tous les chrétiens.
19
 Priez aussi pour moi, afin que Dieu mette sa Parole dans ma bouche. Alors j'annoncerai avec courage le mystère de la Bonne Nouvelle.
20
 Je suis le porte-parole de la Bonne Nouvelle, et pour elle, je suis attaché avec des chaînes. Priez pour que je parle avec courage, comme je dois le faire.
21
 Je veux que vous aussi, vous connaissiez ma situation et ce que je fais. Tychique, mon frère et mon ami, qui sert fidèlement le Seigneur, vous donnera toutes les nouvelles.
22
 Je l'envoie exprès chez vous pour vous dire comment nous allons, et pour vous encourager.
23
 Que Dieu le Père et notre Seigneur Jésus-Christ donnent aux frères et sœurs chrétiens la paix, l'amour et la foi!
24
 Que Dieu bénisse tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus-Christ d'un amour qui ne meurt pas!

Commentaire

Rester vigilant

Le combat spirituel n’est pas l’affaire d’un jour ou deux. C’est une lutte de toute la vie, mais qui se mène dans la joie, car l’issue de la victoire est certaine.
Elle demande néanmoins une régularité, une persévérance qui ne se relâchent pas. Suivre le Christ, c’est maintenir constamment un lien avec lui, par la prière. C’est le prix à payer pour recevoir pleinement sa grâce.
Nous avons pourtant tendance à nous décourager, nous laisser détourner vers d’autres préoccupations. Nous nous essoufflons dans notre course vers Dieu. Parfois aussi, nous traversons des déserts arides et brûlants qui nous semblent interminables. C’est pourquoi il est nécessaire d’entendre l’apôtre nous encourager, avec les paroles mêmes que Dieu lui inspire : « Restez donc alertes et vigilants sur ce qui se passe dans votre cœur. Même si Dieu ne semble pas répondre à vos appels, continuez, ne vous découragez pas – il ne nous condamne pas ! »

Voilà, une belle manière de conclure cette lettre destinée aux chrétiens d’Ephèse. Tychique, le disciple et collaborateur de l'apôtre en sera le porteur, comme il l’a été également pour la lettre aux Colossiens. Il saura l’expliquer et la commenter pour que les destinataires la comprennent bien. C’était aussi mon rôle, auprès de vous, qui lisez ce commentaire. Je termine ces quelques jours passés ensemble dans la méditation de ces textes en empruntant les mots de l’apôtre : « Que la paix et la grâce soient avec vous qui aimez tant notre Seigneur Jésus-Christ ! »

Sujets de prière

Oraison

Accorde-nous, Seigneur,
d’attendre sans faiblir la venue de ton Fils,
pour qu’au jour où il viendra frapper à notre porte,
il nous trouve vigilants dans la prière
et attentifs au bien de nos frères,
lui qui est béni pour les siècles des siècles.

Cantique 44-11 (du recueil Alléluia)

Entre tes mains j'abandonne