jeudi 26 octobre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 125 (124)

Il entoure son peuple

 
1
Qui s’appuie sur le Seigneur
 
 
   ressemble au mont Sion : *
 
 
il est inébranlable,
 
 
   il demeure à jamais.

 
2
Jérusalem, des montagnes l’entourent ; *
 
 
ainsi le Seigneur : il entoure son peuple
 
 
   maintenant et toujours.

 
3
Jamais le sceptre de l’impie
 
 
   ne pèsera sur la part des justes, *
 
 
de peur que la main des justes
 
 
   ne se tende vers l’idole.

 
4
Sois bon pour qui est bon, Seigneur,
 
 
   pour l’homme au cœur droit. *
 
5
Mais ceux qui rusent et qui trahissent,
 
 
   que le Seigneur les rejette avec les méchants !

 
 
      Paix sur Israël !

Lectures du jour

Évangile selon Luc, Chap. 11, v. 45-54................................................................45Un des maîtres de la loi dit à Jésus : « Maître, en disant cela, tu nous insultes, nous aussi ! » 46Jésus lui répond : « Quel malheur pour vous aussi, maîtres de la loi ! En effet, vous demandez aux gens de porter des charges très lourdes, et vous, vous n'y touchez pas, même avec un seul doigt ! 47« Quel malheur pour vous ! Vous construisez des tombes pour les prophètes, et ce sont vos ancêtres qui les ont tués ! 48De cette façon, vous montrez que vous êtes d'accord avec ce que vos ancêtres ont fait. Eux, ils ont tué les prophètes, et vous, vous construisez les tombes des prophètes ! 49C'est pourquoi Dieu a dit avec sagesse : “Je vais leur envoyer des prophètes et des apôtres. Ils vont en tuer quelques-uns et faire souffrir d'autres.” 50Depuis la création du monde, on a tué beaucoup de prophètes, et ce sont les gens d'aujourd'hui que Dieu va punir. 51D'abord, on a tué Abel et, à la fin, on a tué Zakarie, dans la cour du temple, entre l'autel et le lieu très saint. Oui, je vous le dis, Dieu va punir les gens d'aujourd'hui pour tout cela ! 52« Quel malheur pour vous, maîtres de la loi ! Vous avez fermé la route qui conduit vers Dieu. Vous-mêmes, vous n'avez pas pris cette route, et ceux qui veulent la prendre, vous les empêchez de passer ! » 53Quand Jésus sort de la maison, les maîtres de la loi et les Pharisiens sont très en colère contre lui. Ils se mettent à lui poser beaucoup de questions. 54En effet, ils veulent lui tendre des pièges et prendre une de ses paroles pour l'accuser.

Commentaire

Ne liez pas ! Ne fermez pas !

Deux verbes forts sont présents dans cette longue prise de parole de Jésus. Bien sûr, ses paroles parlent des pharisiens, des scribes.
Elles s’adressent à tous pour mettre en garde.
Et elles s’adressent à nous, aujourd’hui encore.
Les pharisiens et scribes lient et mettent des chaînes alors que Dieu est le Libérateur.

Dans toute sa vie, Jésus a délié les gens. Il a délié de la maladie, il a délié de la faute et de la culpabilité. A l’époque, les gens étaient liés par les fardeaux, par toutes les choses qu’il fallait faire pour plaire à Dieu, le but étant d’atteindre la première place. Or pour Jésus, la première place est occupée par Dieu.
Aujourd’hui, alors que les téléréalités promettent d’atteindre la première place, ses paroles demeurent : « Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. »

« Vous qui fermez l’entrée du royaume des cieux ! »
Les portes sont fermées avec des lois et avec des règles sur les lois. Jésus dénonce l’absurdité du système et met le but au centre. Par exemple de faire à Dieu une offrande, peu importe l’autel.
Cela nous invite à réfléchir à la mission. Au but ! Non seulement de ce qu’on fait tous les jours, mais aussi à la mission de notre Eglise.
Qu’est-ce qui est le plus important ?

Voilà la question que Jésus nous pose à tous.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Jésus-Christ, tes ennemis t’ont tendu des pièges, lorsqu’ils cherchaient à te perdre, et toi, tu les as supportés dans ta grande patience et tu n’as pas renoncé à les instruire dans ta bonté. Ne permets pas que nous cherchions à justifier nos faiblesse et nos infidélités par de vaines discussions ou de subtils raisonnements, mais donne-nous toujours la simplicité du cœur qui discerne l’obéissance que tu attends de nous, afin que nous te servions sans détours. Exauce-nous au nom de ton amour.

Cantique 33-21 (du recueil Alléluia)

O Jésus, ta croix domine