Samedi 26 Novembre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 148

Du haut des cieux, depuis la terre, louez-le

 
1
Alléluia !

 
 
Louez le Seigneur du haut des cieux,
 
 
louez-le dans les hauteurs.
 
2
Vous, tous ses anges, louez-le,
 
 
louez-le, tous les univers.
 
3
Louez-le, soleil et lune,
 
 
louez-le, tous les astres de lumière ;
 
4
vous, cieux des cieux, louez-le,
 
 
et les eaux des hauteurs des cieux.

5
Qu’ils louent le nom du Seigneur :
 
 
sur son ordre ils furent créés ;
 
6
c’est lui qui les posa pour toujours
 
 
sous une loi qui ne passera pas.

 
          ~

 
7
Louez le Seigneur depuis la terre,
 
 
monstres marins, tous les abîmes ;
 
8
feu et grêle, neige et brouillard,
 
 
vent d’ouragan qui accomplis sa parole ;

 
9
Les montagnes et toutes les collines,
 
 
les arbres des vergers, tous les cèdres ;
 
10
les bêtes sauvages et tous les troupeaux,
 
 
le reptile et l’oiseau qui vole ;

 
11
les rois de la terre et tous les peuples,
 
 
les princes et tous les juges de la terre ;
 
12
tous les jeunes gens et jeunes filles,
 
 
les vieillards comme les enfants.

 
          ~

13
Qu’ils louent le nom du Seigneur,
 
 
le seul au-dessus de tout nom ;
 
 
sur le ciel et sur la terre, sa splendeur :
 
14
il accroît la vigueur de son peuple.

 
 
Louange de tous ses fidèles,
 
 
des fils d’Israël, le peuple de ses proches !

 
 
    Alléluia !

Lectures du jour

Commentaire

Amen, viens, Seigneur Jésus !

« Je viens ! » C’est une réponse à la prière des croyants de tous les temps. Une réponse aux humains qui espèrent être libérés des puissances qui nient la création ; une réponse à toute cette attente récapitulée dans les derniers versets de l’Apocalypse par la supplique : Viens !
Le Christ n’est toutefois pas le seul à être convoqué. Que celui qui a soif vienne ! Je sais que, toi aussi Seigneur, tu m’attends !
La venue du Christ, Étoile du Matin saluée par les cantiques et décorations de Noël que nous préparons, annonce un jour nouveau, débarrassé des ténèbres. Mais ce jour ne peut advenir que de la rencontre entre deux désirs, celui de Dieu, celui de l’humain. Qui a soif d’une eau, d’une vie différente de celle que lui offre le monde doit lui aussi venir, se mettre en mouvement. « On n’attend pas la fin (des temps) comme on attend qu’il fasse beau» (Pierre Prigent).
Le Christ vient dès maintenant là où il est invité, accueilli. Cette proclamation est grâce et exigence en même temps. Les chrétiens qui, dans leur liturgie, prient : « Viens, Seigneur Jésus ! » font précéder cette prière d’un « Amen ! » (petit mot innocent qui signifie « C’est vrai », « C’est du solide ! »). Ils affirment ainsi que le Christ – personne ni rien d’autre – a le dernier mot sur le monde, sur leur vie ; ils acceptent de ne rien ajouter ou retrancher au message de l’Apocalypse qui déclare sa victoire dès maintenant.

Sujets de prière

Oraison

Stimule, Seigneur, le courage de tes fidèles:
réveille notre ardeur à vivre de l’Evangile,
ranime notre ferveur dans la prière
et notre joie dans l’attente;
car elle s’accomplit, notre espérance,
dans le Christ Jésus, notre Seigneur.

Cantique 31-26 (du recueil Alléluia)

Levons-nous, frères