mardi 26 mai 2015

Temps

Pentecôte

Semaine

Mardi

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 14, v. 11-21

11
Croyez-moi quand je vous dis : "Je vis dans le Père, et le Père vit en moi." Sinon, croyez au moins à cause de mes actions.
12
Oui, je vous le dis, c'est la vérité : si quelqu'un croit en moi, il fera lui aussi les actions que je fais. Cette personne fera même des actions encore plus grandes, parce que je vais près du Père.
13
Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai. De cette façon, le Fils montrera la gloire du Père.
14
Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. "
15
Si vous m'aimez, vous obéirez à mes commandements,
16
et moi, je prierai le Père. Et il vous donnera quelqu'un d'autre pour vous aider, quelqu'un qui sera avec vous pour toujours :
17
c'est l'Esprit de vérité. En effet, le monde ne peut pas le recevoir, parce qu'il ne le voit pas et ne le connaît pas. Vous, vous connaissez l'Esprit de vérité, parce qu'il reste avec vous, il habite en vous.
18
Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviendrai vers vous.
19
Dans peu de temps, le monde ne me verra plus. Vous, vous me verrez vivant, et vous vivrez vous aussi.
20
Ce jour-là, vous comprendrez que je vis dans mon Père, que vous vivez en moi et moi en vous.
21
Si quelqu'un connaît mes commandements et leur obéit, il m'aime vraiment. Mon Père aimera celui qui m'aime, et moi aussi, j'aimerai celui qui m'aime, et je me montrerai à lui. "

Commentaire

Les yeux de la foi

Voir Dieu. Certitude qui mettra définitivement fin aux doutes. Quête d'une ultime expérience religieuse, directe, immédiate. La méprise de Philippe est double. Non seulement son désir de voir Dieu, d'en avoir la démonstration, est interdit et impossible, mais il aveugle sa foi. Et en chacun de nous sommeille un Philippe : que Dieu se montre directement, et mes doutes s'évanouiront, que j'en tienne la preuve, et ma confiance sera sans limite ! C'est pourtant là, un chemin de cécité et d'illusion, car le Père a choisi de passer par l'enfant de Bethléem, le charpentier de Nazareth, le condamné de Golgotha. Qu'un disciple montre un tel aveuglement nous rassure : nous ne sommes pas seuls à nous débattre avec nos problèmes de foi. Et c'est une mise en garde : nous pouvons passer à côté de l'essentiel sans nous en apercevoir. L'essentiel ? Ici, le résumé de la foi johannique : reconnaître par les yeux de la foi le Père à l'œuvre dans le Fils. Et vient cette fabuleuse promesse. Dans nos actes croyants, inspirés par le Christ, c'est l'œuvre même de Dieu qui se fraye un chemin dans le monde.
Notre condition de croyant se comprend comme un grand tableau en mouvement. Une spiritualité en marche dans notre réalité. Cette dynamique intègre les hauteurs de l'amour divin et l'observance quotidienne de l'amour du prochain, la difficulté d'un monde où l'on peut se sentir orphelin et la confiance inébranlable qu'une forte présence nous accompagne. Spirale signifie un espace pour se déployer. Un espace de vie que viennent animer la promesse et la présence de l’Esprit.

Oraison

Seigneur Dieu,
tu as instruit le cœur de tes fidèles
par la lumière du Saint-Esprit.
Accorde-nous par cet Esprit d’aimer la vérité
et de nous réjouir toujours de sa consolation,
par Jésus-Christ ton Fils notre Seigneur.

Cantique 35-02 (du recueil Alléluia)

Esprit saint, Esprit créateur