Lundi 26 Juin 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 8

Qu’il est grand ton nom !

2
   O Seigneur, notre Dieu,
 
 
   qu’il est grand ton nom
 
 
   par toute la terre !

 
 
Jusqu’aux cieux, ta splendeur est chantée
 
3
par la bouche des enfants, des tout-petits :
 
 
rempart que tu opposes à l’adversaire,
 
 
où l’ennemi se brise en sa révolte.

 
4
À voir ton ciel, ouvrage de tes doigts,
 
 
la lune et les étoiles que tu fixas,
 
5
qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui,
 
 
le fils d’un homme, que tu en prennes souci ?

 
6
Tu l’as voulu un peu moindre qu’un dieu,
 
 
le couronnant de gloire et d’honneur ;
 
7
tu l’établis sur les œuvres de tes mains,
 
 
tu mets toute chose à ses pieds :

 
8
les troupeaux de bœufs et de brebis,
 
 
et même les bêtes sauvages,
 
9
les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
 
 
tout ce qui va son chemin dans les eaux.

10
   O Seigneur, notre Dieu,
 
 
   qu’il est grand ton nom
 
 
   par toute la terre !

Lectures du jour

Commentaire

L’histoire peut commencer.

La fin du chapitre 11 noue les fils entre Noé et Abram, entre les récits d’origine et les récits historiques. Ce Noé – dont la vie fut dotée de plénitudes qui se multipliaient l’une l’autre, puisque la tradition le fait mourir à 650 ans – de ce Noé donc à qui Dieu avait parlé et qui avait obéi, est venue toute une descendance qui a repeuplé la terre. Sem et sa lignée vivent de moins en moins longtemps. Ils ont des fils et des filles. Ils s’établissent à Ur, en Babylonie.
L’histoire devient notre histoire. L’histoire de Téra, le père d’Abram. Celle de son fils, Abram. Celle d’une femme, Saraï, une femme sans enfant. Celle d’une famille qui émigre en Syrie, très loin, au nord-ouest d’Ur.

Dieu parle à Abram – qui ne s’appelle pas encore Abraham (père d’une multitude) mais « seulement » Abram (père élevé, vénérable) – comme il avait parlé à Noé. Et Abram obéit, comme Noé avait obéi. L’homme sans avenir, sans descendance, s’en va avec une promesse d’avenir, et une promesse de terre.
Abram ne dit rien encore, mais tous ses actes montrent qu’il entre dans le dialogue que Dieu lui propose. Il prend appui sur la parole de Dieu et engage toute sa vie dans une direction nouvelle.

Et depuis Abram, Dieu attend notre réponse et notre obéissance. Sa promesse se transmet à tous les croyants qui font confiance à la bénédiction d’Abram et se la transmettent de père en fils, de mère en fille, dans toutes les familles de la terre.

Sujets de prière

Oraison

Dieu très bon,
malgré tout ce qui nous empêche de te voir,
tu nous fais découvrir
de nouveaux chemins qui mènent à toi.
Viens avec ta force
libérer ce qui est enfermé en nous
et nous vivrons tous les jours
dans la reconnaissance.
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 55-01 (du recueil Alléluia)

Abraham, Dieu t'appelle