samedi 26 décembre 2020

Temps

Temps de Noël

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 131 (130)

Comme un petit enfant

 
1
Seigneur, je n’ai pas le cœur fier
 
 
   ni le regard ambitieux ; *
 
 
je ne poursuis ni grands desseins,
 
 
   ni merveilles qui me dépassent.

 
2
Non, mais je tiens mon âme
 
 
   égale et silencieuse ; *
 
 
mon âme est en moi comme un enfant,
 
 
   comme un petit enfant contre sa mère.

 
3
Attends le Seigneur, Israël, *
 
 
   maintenant et à jamais.

Lectures du jour


Évangile selon Luc, Chap. 2, v. 15-21

15
 Ensuite, les anges quittent les bergers et retournent au ciel. Alors les bergers se disent entre eux:" Allons jusqu'à Bethléem, et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur Dieu nous a fait connaître."
16
 Ils partent vite et ils trouvent Marie, Joseph et le petit enfant couché dans la mangeoire.
17
 Quand ils le voient, ils racontent ce que l'ange leur a dit sur cet enfant.
18
 Tous ceux qui entendent les bergers sont étonnés de leurs paroles.
19
 Marie retient tout ce qui s'est passé, elle réfléchit à cela dans son cœur.
20
 Ensuite les bergers repartent. Ils rendent gloire à Dieu et chantent sa louange pour tout ce qu'ils ont vu et entendu. En effet, tout s'est passé comme l'ange l'avait annoncé.
21
 Une semaine plus tard, c'est le moment de circoncire l'enfant. On lui donne le nom de Jésus. C'est le nom que l'ange a indiqué à Marie avant qu'elle soit enceinte.

Commentaire

Des marginaux pour un Dieu marginal

Les bergers sont les premiers à recevoir l’annonce de la naissance du Sauveur dans la nuit de Noël. Pourtant, ce sont des hommes simples, méprisés même par le reste du peuple, parce que leur métier les empêche d’accomplir toutes les prescriptions religieuses.
Les puissants ne peuvent entendre cette bonne nouvelle, eux qui se fondent sur leur pouvoir;
Les riches ne peuvent l’entendre, eux qui se fondent sur leurs biens;
Les scribes ne peuvent l’entendre, eux qui se fondent sur leur savoir;
Les pharisiens ne peuvent l’entendre, eux qui se fondent sur leur moralité;
Les bergers ne peuvent se fonder sur rien en eux… c’est donc de Dieu qu’ils ont tout à attendre!
Cela nous enseigne aussi beaucoup sur Dieu. Si les bergers sont les premiers à se rendre à Bethléem, c’est que Dieu leur ressemble! Un Dieu humble reconnu par des humbles, un Dieu pauvre reconnu par des pauvres, un Dieu marginal reconnu par des marginaux, un Dieu nu, couché sur la paille d’une mangeoire, reconnu par des hommes qui n’ont aucun mérite…
Qu’en ce Jour de l’An, qui appartient encore au temps de Noël, nous puissions faire vœu d’abandonner peu à peu toutes nos fausses richesses, toutes nos pseudo-sécurités, toutes nos assurances trompeuses… pour simplement nous mettre à genoux avec les bergers devant le Dieu qui s’abaisse, tout entier présent dans la fragilité de l’enfant de la crèche.

Sujets de prière

Oraison

Dieu caché que nul ne peut voir,
tu as pénétré les ténèbres du monde
en répandant ta lumière;
oriente notre regard vers ton visage de paix,
et nos louanges proclameront l’insondable largesse
que tu révèles dans la naissance de ton Fils,
lui qui est vivant et qui règne avec toi et le Saint-Esprit,
maintenant et pour les siècles des siècles.

Cantique 32-11 (du recueil Alléluia)

Après la longue et sombre nuit