lundi 26 août 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 18 , 2-18

Il m’a libéré, car il m’aime

 
2
Je t’aime, Seigneur, ma force :
 
 
Seigneur, mon roc, ma forteresse,
 
3
Dieu mon libérateur, le rocher qui m’abrite,
 
 
mon bouclier, mon fort, mon arme de victoire !

 
4
Louange à Dieu ! †
 
 
Quand je fais appel au Seigneur, *
 
 
je suis sauvé de tous mes ennemis.

 
          ~

 
5
Les liens de la mort m’entouraient,
 
 
le torrent fatal m’épouvantait ;
 
6
des liens infernaux m’étreignaient :
 
 
j’étais pris aux pièges de la mort.

 
7
Dans mon angoisse, j’appelai le Seigneur ;
 
 
vers mon Dieu, je lançai un cri ;
 
 
de son temple il entend ma voix :
 
 
mon cri parvient à ses oreilles.

 
8
La terre titube et tremble, †
 
 
les assises des montagnes frémissent,
 
 
secouées par l’explosion de sa colère.

 
9
Une fumée sort de ses narines, †
 
 
de sa bouche, un feu qui dévore,
 
 
une gerbe de charbons embrasés.

 
10
Il incline les cieux et descend,
 
 
une sombre nuée sous ses pieds :
 
11
d’un kéroub, il fait sa monture,
 
 
il vole sur les ailes du vent.

 
          ~

 
12
Il se cache au sein des ténèbres †
 
 
et dans leurs replis se dérobe :
 
 
nuées sur nuées, ténèbres diluviennes.

 
13
Une lueur le précède, †
 
 
ses nuages déferlent :
 
 
grêle et gerbes de feu.

 
14
Tonnerre du Seigneur dans le ciel, *
 
 
le Très-Haut fait entendre sa voix :
 
 
 grêle et gerbes de feu.
 
15
De tous côtés, il tire des flèches,
 
 
il décoche des éclairs, il répand la terreur.

 
16
Alors le fond des mers se découvrit,
 
 
les assises du monde apparurent,
 
 
sous ta voix menaçante, Seigneur,
 
 
au souffle qu’exhalait ta colère.

 
17
Des hauteurs il tend la main pour me saisir,
 
 
il me retire du gouffre des eaux ;
 
18
il me délivre d’un puissant ennemi,
 
 
d’adversaires plus forts que moi.

Lectures du jour


Épître aux Éphésiens, Chap. 4, v. 14-24

14
 Nous ne serons plus des bébés. Nous ne ressemblerons plus à un petit bateau poussé dans tous les sens par les vagues de la mer. Nous ne serons plus emportés de tous les côtés par le vent des idées fausses. Les gens ne nous tromperont plus avec leurs mensonges habiles.
15
 Mais en disant la vérité avec amour, nous grandirons en tout vers celui qui est la tête, le Christ.
16
 C'est par lui que toutes les parties du corps tiennent ensemble et sont unies. Beaucoup d'articulations servent à unir le corps, et quand chaque partie du corps fait son travail, le corps grandit et se construit lui-même dans l'amour.
17
 C'est pourquoi, je vous dis ceci et j'insiste au nom du Seigneur: ne vivez plus comme ceux qui ne connaissent pas Dieu. Leurs pensées ne mènent à rien.
18
 Leur intelligence est dans la nuit, et ils ne participent pas à la vie de Dieu. En effet, ils sont ignorants parce que leur cœur est fermé.
19
 Ils ne savent plus ce qui est bien et ce qui est mal, et ils se conduisent n'importe comment. Toutes les actions immorales qu'ils ont envie de faire, ils les font sans se gêner.
20
 Vous, ce n'est pas de cette façon que vous avez appris à connaître le Christ.
21
 Mais est-ce que c'est bien du Christ que vous avez entendu parler? Est-ce que c'est lui qu'on vous a enseigné, selon la vérité qui est en Jésus?
22
 Si oui, vous devez laisser votre vie d'autrefois. Avant, vous étiez pleins de désirs trompeurs qui vous détruisaient. Eh bien, ce que vous étiez avant, il faut vous en débarrasser comme d'un vieux vêtement.
23
 Comprenez les choses d'une façon nouvelle, selon l'Esprit de Dieu.
24
 Et, comme si vous mettiez un vêtement neuf, devenez une personne nouvelle. Cette personne nouvelle est créée comme Dieu veut: la vérité la rend juste et sainte.

Commentaire

Un avant et un après

Avez-vous été baptisée ou baptisé ? Si oui, qu’est-ce que cela a changé dans votre vie? Est-ce que vous vivez en « êtres nouveaux », renouvelés jusqu’au plus profond de votre être?
L’interpellation de notre texte est forte et a de quoi nous secouer, y compris dans nos habitudes ecclésiales. Dans nos Eglises, en Occident, on discoure beaucoup sur Dieu, à propos de Dieu, autour de Dieu. On fait de la théologie, de l’exégèse sérieuse et fondée. Tout cela, c’est bien et beau. Mais quand avons-nous appris à vivre de Dieu dans notre vie quotidienne?
Parfois on a l’impression que rien ne nous distingue des autres humains, des « païens » : nous sommes aussi perdus qu’eux, tâtonnant dans les ténèbres de nos vies, laissant parler en nous toutes sortes de voix discordantes.
Pourtant, nous avons « appris le Christ », c'est-à-dire que nous avons fait le choix de vivre en lui, comme lui. Qu’est-ce que cela veut dire?
Vivre en Christ, c’est faire des choix radicaux, renoncer à de vieilles habitudes pour s’engager sur un autre chemin, avec d’autres valeurs, en particulier celles du non-jugement et de la confiance.
Vivre comme le Christ, c’est choisir de vivre autrement, avec d’autres objectifs, d’autres rythmes. C’est choisir un autre regard sur notre réalité.
Vous voulez des exemples concrets de cette vie en Christ? Paul nous en donnera demain…

Sujets de prière

Oraison

Dieu de lumière et de gloire,
qui as révélé à ton Eglise ta vérité
et manifesté au monde la clarté de ton Evangile,
fais-nous la grâce de ne plus être
flottants à tout vent de doctrine,
et renouvelle-nous dans la justice et la vérité,
en Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 35-07 (du recueil Alléluia)

Saint-Esprit, Dieu de lumière