mardi 25 septembre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 105 (104), 16-27

Dieu fidèle à sa parole

 
16
Il appela sur le pays la famine,
 
 
le privant de toute ressource.
 
17
Mais devant eux il envoya un homme,
 
 
Joseph, qui fut vendu comme esclave.

 
18
On lui met aux pieds des entraves,
 
 
on lui passe des fers au cou ;
 
19
il souffrait pour la parole du Seigneur,
 
 
jusqu’au jour où s’accomplit sa prédiction.

 
20
Le roi ordonne qu’il soit relâché,
 
 
le maître des peuples, qu’il soit libéré.
 
21
Il fait de lui le chef de sa maison,
 
 
le maître de tous ses biens,
 
22
pour que les princes lui soient soumis,
 
 
et qu’il apprenne la sagesse aux anciens.

 
          ~

 
23
Alors Israël entre en Égypte,
 
 
Jacob émigre au pays de Cham.
 
24
Dieu rend son peuple nombreux
 
 
et plus puissant que tous ses adversaires ;
 
25
ceux-là, il les fait se raviser,
 
 
haïr son peuple et tromper ses serviteurs.

 
26
Mais il envoie son serviteur, Moïse,
 
 
avec un homme de son choix, Aaron,
 
27
pour annoncer des signes prodigieux,
 
 
des miracles au pays de Cham.

Lectures du jour


Premier livre de Samuel, Chap. 23, v. 15-27

15
 David se rend compte que Saül se met en route pour le faire mourir. Il reste donc à Horcha, dans le désert de Zif.
16
 Un jour, Jonatan, fils de Saül, va trouver David à Horcha. Il rend courage à David au nom de Dieu.
17
 Il lui dit: "N'aie pas peur! Saül, mon père, ne pourra pas t'attraper. C'est toi qui seras roi d'Israël. Moi, je deviendrai ton bras droit, mon père le sait bien."
18
 Tous les deux font un pacte d'amitié au nom du Seigneur. Ensuite, Jonatan retourne chez lui, et David reste à Horcha.
19
 Des habitants de Zif vont trouver Saül à Guibéa. Ils lui disent: "David se cache dans notre région, dans les hauteurs près de Horcha, sur la colline de Hakila, au sud de la plaine désertique. Tu ne sais donc pas cela?
20
 Dès que tu voudras venir, notre roi, viens, et nous le livrerons en ton pouvoir."
21
 Saül leur dit: "Vous avez eu pitié de moi. Que le Seigneur vous bénisse!
22
 Retournez pour voir si vos renseignements sont exacts. Cherchez où David se trouve, et qui l'a vu là-bas. En effet, j'ai appris qu'il est très rusé.
23
 Cherchez tous les abris où il peut se cacher. Revenez me voir quand vous aurez tous ces renseignements, et je partirai avec vous. S'il est dans le pays, je fouillerai chaque endroit du pays de Juda pour le trouver."
24
 Les gens de Zif quittent Saül et rentrent chez eux. David et ses hommes se trouvent dans le désert de Maon, dans la partie basse, au sud de la plaine non cultivée.
25
 Saül et ses soldats partent à sa recherche. Quelqu'un le dit à David. Il va alors dans un endroit élevé du désert de Maon. Quand Saül apprend cela, il poursuit David dans cette région.
26
 Saül et ses soldats avancent sur le côté d'une colline, David et ses hommes marchent sur l'autre côté. Ils se dépêchent pour échapper à Saül. En effet, Saül et ses soldats sont sur le point de les atteindre et de les entourer pour les faire prisonniers.
27
 Mais au même moment, un messager arrive et dit à Saül: "Viens vite! Les Philistins attaquent le pays."

Commentaire

Sauvé par le gong

Saül était sur le point de réussir à s’emparer de David, mais il a été obligé de partir pour aller repousser les Philistins. Ouf ! David a été sauvé in extremis par un événement extérieur. Vive les Philistins, ces ennemis qui sans le savoir – ironie de l’histoire – contribuent au salut de David !
Et si ce n’était pas un hasard? S’il s’agissait d’une intervention divine?
Il est toujours difficile de déterminer ce qui relève du hasard ou de Dieu, mais le croyant voit la main de Dieu dans ce qui contribue à l’avancement de son règne. Pour réussir son plan de salut, Dieu peut utiliser des croyants ou des non-croyants, des partenaires ou des adversaires, comme ici l’arrivée des Philistins.

Il a promis la royauté à David, et Saül est impuissant à s’y opposer. Jonathan l’avait bien pressenti, lui qui affirmait à David que rien ne pourrait lui arriver.
Il n’empêche que David, jalousé, traqué et trahi doit passer par des moments bien difficiles. Il est protégé, certes, mais pas épargné.
C’est néanmoins une bonne préparation au rôle de roi qu’il devra ensuite assumer, que d’avoir lui-même passé par ce genre d’épreuve.

Demandons au Seigneur de nous protéger du mal et de nous aider à trouver un chemin en tout temps et en toutes circonstances, même dans les coups durs. Que chacune de nos épreuves soit une occasion de nous appuyer et nous rapprocher de lui.

Sujets de prière

Oraison

O Dieu, notre Père,
puisqu’il t’a plu de nous conserver
par ta grâce jusqu’à maintenant,
sois avec nous encore,
afin que nous nous employions à ton service,
que nous pensions, parlions
et agissions comme il te plaît,
et que tout dans notre vie
se rapporte à toi et au bien de nos frères;
de même que tu fais luire ton soleil sur le monde,
veuille éclairer notre cœur par la clarté de ton Esprit,
pour nous conduire dans la voie de la sainteté
en communion avec Christ, notre Seigneur.

Cantique 107 (du recueil Alléluia)

Louez Dieu pour sa grâce