mercredi 25 octobre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 105 (104), 28-45

Dieu fidèle à sa parole

 
28
Il envoie les ténèbres, tout devient ténèbres :
 
 
nul ne résiste à sa parole ;
 
29
il change les eaux en sang
 
 
et fait périr les poissons.

 
30
Des grenouilles envahissent le pays
 
 
jusque dans les chambres du roi.
 
31
Il parle, et la vermine arrive :
 
 
des moustiques, sur toute la contrée.

 
32
Au lieu de la pluie, il donne la grêle,
 
 
des éclairs qui incendient les champs ;
 
33
il frappe les vignes et les figuiers,
 
 
il brise les arbres du pays.

 
34
Il parle, et les sauterelles arrivent,
 
 
des insectes en nombre infini
 
35
qui mangent toute l’herbe du pays,
 
 
qui mangent le fruit de leur sol.

 
36
Il frappe les fils aînés du pays,
 
 
toute la fleur de la race ;
 
37
il fait sortir les siens chargés d’argent et d’or ;
 
 
pas un n’a flanché dans leurs tribus !
 
38
Et l’Égypte se réjouit de leur départ,
 
 
car ils l’avaient terrorisée.

 
          ~

 
39
Il étend une nuée pour les couvrir ;
 
 
la nuit, un feu les éclaire.
 
40
À leur demande, il fait passer des cailles,
 
 
il les rassasie du pain venu des cieux ;
 
41
il ouvre le rocher : l’eau jaillit,
 
 
un fleuve coule au désert.

 
42
Il s’est ainsi souvenu de la parole sacrée
 
 
et d’Abraham, son serviteur ;
 
43
il a fait sortir en grande fête son peuple,
 
 
ses élus, avec des cris de joie !
 
44
Il leur a donné les terres des nations,
 
 
en héritage, le travail des peuples,
 
45
pourvu qu’ils gardent ses volontés
 
 
et qu’il observent ses lois.

 
 
   Alléluia !

Lectures du jour

Évangile selon Luc, Chap. 11, v. 37-44. 37Quand Jésus a fini de parler, un Pharisien l'invite à manger avec lui. Jésus entre dans la maison du Pharisien et il se met à table. 38Le Pharisien est étonné de voir que Jésus ne se lave pas les mains avant le repas. 39Alors le Seigneur dit au Pharisien : « Vous, les Pharisiens, vous nettoyez l'extérieur du verre et de l'assiette ! Mais, à l'intérieur, dans votre cœur, vous avez envie de voler les autres et vous êtes méchants ! 40Vous ne comprenez rien ! Dieu a fait l'extérieur et il a fait aussi l'intérieur ! 41Donnez donc aux pauvres ce qui est dans votre assiette. De cette façon, pour vous tout sera pur. 42« Quel malheur pour vous, Pharisiens ! En effet, vous donnez à Dieu un dixième de certaines plantes, menthe, plantes sauvages et légumes du jardin. Mais vous oubliez d'être justes avec les gens et d'aimer Dieu. Pourtant, c'est cela qu'il fallait faire, sans oublier le reste. 43« Quel malheur pour vous, Pharisiens ! Vous aimez être assis au premier rang dans les maisons de prière, et vous aimez qu'on vous salue sur les places de la ville. 44« Quel malheur pour vous ! Vous êtes comme des tombes qu'on ne voit pas, et les gens marchent dessus sans le savoir ! » 45Un des maîtres de la loi dit à Jésus : « Maître, en disant cela, tu nous insultes, nous aussi ! » 46Jésus lui répond : « Quel malheur pour vous aussi, maîtres de la loi ! En effet, vous demandez aux gens de porter des charges très lourdes, et vous, vous n'y touchez pas, même avec un seul doigt !

Commentaire

Jésus, l'exemple même d'un mufle?

Invité respectueusement à un repas, Jésus se conduit comme un mufle.
Son hôte ne dit rien, mais désapprouve. Jésus lance trois invectives contre les pharisiens. Et lorsqu'un théologien tente de s'interposer, il renouvelle la compresse.

La forme de ces invectives trouve sa source dans la prophétie de malheur de l'Ancien Testament. Car l'agressivité de Jésus répond à une exigence fondamentale. Ce qui est en cause n'est pas la perception de l'hygiène ou des bonnes manières. Jésus oppose une conception intérieure à une conception extérieure de la religion, une conception où triomphe l'obligation morale sur l'exigence rituelle.
Car il faut se montrer prudent sur l'intériorité. Cette dernière ne se réduit pas à une foi qui demeure toute «spirituelle», mais elle se manifeste dans une liberté et un courage qui éclatent à l'extérieur. La purification de l'intérieur s'en prend au faire-valoir dans le monde public, à la rapacité et à la malice. On pourrait parler d'une conversion qui se manifeste notamment dans le rapport avec l'argent (v. 41). Jésus démonte les faux savoirs et les fausses valeurs. Seule une authentique relation à Dieu mène à une vie éthique véritable.

Le péché, la relation distordue avec Dieu, se cache moins dans les comportements eux-mêmes que dans les intentions intimes. Ce qui compte, c'est l'humilité qui se sait entre les mains de Dieu. La provocation de Jésus lui coûte la vie.

Sujets de prière

Oraison

O notre Dieu, ami des hommes, rends-nous dignes, malgré notre faiblesse, du salut que tu nous as donné; purifie-nous de toute hypocrisie, pour que nous soyons unis par le lien de la paix et de l’amour fraternel, en Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 46-11(du recueil Alléluia)