jeudi 25 mars 2021

Temps

Temps du carême

Semaine

Jeudi

Complément

Annonciation du Seigneur

Psaume

Psaume 131 (130)

Comme un petit enfant

 
1
Seigneur, je n’ai pas le cœur fier
 
 
   ni le regard ambitieux ; *
 
 
je ne poursuis ni grands desseins,
 
 
   ni merveilles qui me dépassent.

 
2
Non, mais je tiens mon âme
 
 
   égale et silencieuse ; *
 
 
mon âme est en moi comme un enfant,
 
 
   comme un petit enfant contre sa mère.

 
3
Attends le Seigneur, Israël, *
 
 
   maintenant et à jamais.

Lectures du jour


Épître aux Hébreux, Chap. 13, v. 1-16

1
Continuez à vous aimer comme des frères et sœurs chrétiens.
2
N'oubliez pas de bien recevoir ceux qui viennent chez vous. Quelques-uns, en faisant cela, ont reçu des anges sans le savoir.
3
Pensez aux prisonniers, comme si vous étiez en prison avec eux. Pensez à ceux qu'on torture, comme si c'était vous qu'on torturait.
4
Tous doivent respecter le mariage. Mari et femme doivent rester fidèles l'un à l'autre. Dieu jugera ceux qui ont une vie immorale et ceux qui sont adultères.
5
Ne soyez pas attachés à l'argent, soyez contents de ce que vous avez. En effet, Dieu lui-même a dit:" Non, je ne te laisserai pas, je ne t'abandonnerai pas."
6
Alors nous pouvons dire avec confiance:" Le Seigneur vient à mon secours, je n'aurai pas peur. Aucun être humain ne peut me faire de mal."
7
Souvenez-vous de vos anciens responsables qui vous ont annoncé la parole de Dieu. Regardez comment ils ont fini leur vie et imitez leur foi.
8
Jésus-Christ est le même, hier, aujourd'hui et pour toujours.
9
Ne vous laissez pas tromper par toutes sortes d'enseignements bizarres. Si c'est la bonté de Dieu qui nous encourage, c'est bien, mais les règles au sujet de la nourriture n'ont jamais servi à ceux qui les suivent.
10
Nous, nous avons un autel, et les prêtres juifs n'ont pas le droit de manger ce qui vient de cet autel. En effet, eux, ils servent dans le temple.
11
Là, le grand-prêtre juif apporte le sang des animaux dans le lieu très saint pour enlever les péchés, et les corps de ces animaux sont brûlés en dehors du camp.
12
C'est pourquoi Jésus, lui aussi, est mort en dehors de Jérusalem, pour libérer le peuple de ses péchés avec son sang à lui.
13
Sortons donc à sa rencontre en dehors du camp, en supportant les mêmes insultes que lui.
14
Sur la terre, nous habitons une ville qui ne durera pas toujours, mais nous cherchons la ville qui existera plus tard.
15
Par Jésus, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c'est-à-dire des chants qui le reconnaissent comme Seigneur.
16
N'oubliez pas de faire le bien et de partager ce que vous avez, voilà les sacrifices qui plaisent à Dieu.

Commentaire

Philadelphie, cité future

Le rêve de l’amour fraternel (Philadelphie, en grec )…
Plus qu’un rêve : une réalité possible, un commandement réalisable. Tellement espéré pour ici et maintenant qu’une quinzaine de villes portent aujourd’hui ce nom tout autour du monde (et donc pas seulement aux Etats-Unis).
Le commandement de l’amour fraternel n’est cependant réalisable que s’il s’accompagne des commandements cités ensuite (vv. 2 à 8) : l’hospitalité, l’entraide, la fidélité, la générosité, l’obéissance. Avez-vous remarqué en les lisant que cette liste reprend visiblement une bonne partie des dix commandements de Moïse, et qu’ils sont comme une version positive de la deuxième partie du décalogue ?

Il y en a des Philadelphies sur la terre ! Mais la cité future mentionnée au v. 14, où est-elle ? Par qui est-elle habitée ? Comment s’y organise la communauté chrétienne, l’Eglise ?

Pour vivre fidèlement la foi chrétienne, il faut « sortir en dehors du camp » (v. 13), c’est-à-dire du lieu où se trouvaient le sanctuaire et le temple des juifs, le lieu des sacrifices rendus caducs par celui du Christ.
Etre en dehors du camp, c’est se trouver là où on rencontre Jésus, où l’on partage son humiliation, où l’on comprend qu’il n’y a jamais ici-bas de cité permanente (même pas Jérusalem !), et où l’on peut se mettre à la recherche de la cité future.

Passer de la cité permanente à la cité future, ce n’est pas renier ou fuir les cités qui sont les lieux géographiques ou sociaux de nos vies mais à nous y engager toujours plus profondément pour débusquer les injustices, la violence, les conflits.
Ainsi, nous pourrons relier les deux cités et être messagers de transformation, de l’irruption du neuf dans le monde d’aujourd’hui.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Jésus, nous te bénissons,
car tu nous permets de nous approcher de toi,
bien que nous n’en soyons pas dignes.
Dans ta bonté, purifie nos cœurs
pour que nous puissions te contempler,
purifie aussi nos vies
pour que nous puissions t’en faire hommages;
et fais-nous la grâce de suivre
l’exemple de ton humilité
en devenant les serviteurs de nos frères et sœurs,
pour la gloire de ton nom.

 

Pour la mémoire de l’Annonciation, le 25 mars, neuf mois avant Noël:
Répands, Seigneur, ta grâce en nos cœurs:
Par le message de l’ange tu nous as fait connaître
l’incarnation de ton Fils bien-aimé;
conduis-nous par sa passion et par sa croix,
jusqu’à la gloire de sa résurrection,
Lui qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 41-23 (du recueil Alléluia)

Remplis d'amour et de reconnaissance