samedi 25 juin 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaumes 119, 33-40

33 Enseigne-moi, Seigneur, le chemin de tes ordres ;

à les garder, j’aurai ma récompense.


 34 Montre-moi comment garder ta loi,

que je l’observe de tout cœur.
 35 Guide-moi sur la voie de tes volontés,

 là, je me plais.


36 Incline mon cœur vers tes exigences,

non pas vers le profit.


37 Détourne mes yeux des idoles :

 que tes chemins me fassent vivre.


38 Pour ton serviteur accomplis ta promesse

 qui nous fera t’adorer.


39 Détourne l’insulte qui m’effraie ;

 tes décisions sont bienfaisantes.


40 Vois, j’ai désiré tes préceptes :

 par ta justice fais-moi vivre.

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 26, v. 12-23

12
 "C'est ainsi qu'un jour, je suis allé à Damas. Les chefs des prêtres m'avaient envoyé là-bas avec le pouvoir d'arrêter les croyants.
13
 J'étais sur la route, roi Agrippa, et vers midi, j'ai vu une lumière qui venait du ciel. Elle était plus forte que la lumière du soleil, et elle brillait autour de moi et de ceux qui m'accompagnaient.
14
 Nous sommes tous tombés par terre, et j'ai entendu une voix qui me disait dans la langue des Juifs: "Saul, Saul, pourquoi est-ce que tu me fais souffrir? Pourquoi résistes-tu comme le bœuf sous les coups de son maître? C'est inutile!"
15
 J'ai demandé: "Seigneur, qui es-tu?" Le Seigneur m'a répondu: "Je suis Jésus, c'est moi que tu fais souffrir.
16
 Maintenant debout, relève-toi! Voici pourquoi je me suis montré à toi: je t'ai choisi pour être mon serviteur. Tu seras mon témoin pour annoncer comment tu m'as vu aujourd'hui. Tu annonceras aussi ce que je te montrerai plus tard.
17
 Je t'envoie vers ton peuple et vers les autres peuples et je te protégerai contre eux.
18
 Alors, tu vas leur ouvrir les yeux, ils sortiront de la nuit pour revenir à la lumière. Ils ne seront plus sous le pouvoir de Satan, mais ils reviendront à Dieu. S'ils croient en moi, ils recevront le pardon de leurs péchés et une place avec ceux qui appartiennent à Dieu.""
19
 "Roi Agrippa, à partir de ce moment, je n'ai pas désobéi à ce que j'avais vu et qui venait de Dieu.
20
 Au contraire, voici ce que j'ai dit d'abord aux gens de Damas, puis de Jérusalem, aux habitants de toute la Judée et aux peuples qui ne connaissent pas Dieu: "Changez votre vie et tournez-vous vers Dieu. Faites de bonnes actions pour montrer que vous avez changé votre vie."
21
 À cause de cela, les Juifs m'ont arrêté dans le temple et ils ont essayé de me tuer.
22
 Mais jusqu'à aujourd'hui, Dieu m'a toujours aidé, et je continue à être son témoin devant tous, les petits et les grands. Les prophètes et Moïse ont parlé de ce qui devait arriver, moi, je ne dis rien de plus.
23
 Je dis seulement: le Messie a souffert, il s'est levé le premier de la mort et il doit annoncer la lumière à notre peuple et aux autres peuples."

Commentaire

Je ne puis autrement… Dieu me soit en aide !

Nous pouvons lire dans les Actes trois versions de cet événement du chemin de Damas ; la première (ch. 9) rapportée par le rédacteur Luc, les deux autres par Paul lui-même dans des discours adressés, une fois au public, et ici au roi Agrippa et sa suite. Ils sont presque identiques à quelques différences près, notamment ici l’insistance sur deux points : l’appel à Paul venant du Christ ressuscité élevé à la droite du Père dans un dialogue «en direct» et l’envoi en mission vers les «nations» – la lumière céleste ne brillant plus exclusivement pour Paul afin de lui imposer la conversion, mais pour tous ses compagnons de route d’alors, qui en sont éblouis et bousculés comme lui. L’appel du Christ s’adresse en fait à tous les participants de cette comparution dans l’aula de Festus, surtout au roi «transculturel» Agrippa, qui entendent le récit de Paul, en sont frappés et pris à partie.

A propos de sa vision céleste et de sa vocation missionnaire, Paul proclame sa foi au Christ ressuscité. Mais cet adjectif est de trop ! Au mot de résurrection, Festus bondit, les Athéniens (Ac 17) de l’Aréopage ricanent. «Tu es fou, Paul !» : il ne pouvait pas mieux dire, complimentant involontairement celui pour qui «la folie de Dieu est plus sage que la sagesse des hommes» (1 Cor) !

L’innocence de Paul ne fait plus aucun doute. Il doit être libéré. Il connaîtra la véritable libération – non pas une simple levée d’écrou –, celle du Saint-Esprit, que le croyant reçoit dans son acceptation des desseins de Dieu.

Sujets de prière

Oraison

Dieu de vérité,
par la prédication de ton apôtre Paul,
tu as fait briller la lumière de l’Evangile
à travers le monde;
nous te rendons grâce pour sa conversion,
et nous te prions de nous faire vivre de la foi
selon le témoignage qu’il a donné,
par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 36-16 (du recueil Alléluia)

Enfants de la lumière