samedi 25 juillet 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 119 (118), 49-56

De quel amour j’aime ta loi !

49
Rappelle-toi ta parole à ton serviteur,
 
 celle dont tu fis mon espoir.
50
Elle est ma consolation dans mon épreuve :
 
 ta promesse me fait vivre.
51
Des orgueilleux m’ont accablé de railleries,
 
 je n’ai pas dévié de ta loi.
52
Je me rappelle tes décisions d’autrefois :
 
 voilà ma consolation, Seigneur.
53
Face aux impies, la fureur me prend,
 
 car ils abandonnent ta loi.
54
J’ai fait de tes commandements mon cantique
 
 dans ma demeure d’étranger.
55
La nuit, je me rappelle ton nom
 
 pour observer ta loi.
56
Ce qui me revient, Seigneur,
 
 c’est de garder tes préceptes.

Lectures du jour


Évangile selon Marc, Chap. 5, v. 35-43

35
 Pendant que Jésus dit cela, des gens arrivent de la maison de Jaïrus et ils disent à celui-ci: <>
36
 Mais Jésus a entendu ces mots et il dit au chef de la maison de prière: <>
37
 Il ne permet à personne de l'accompagner, sauf à Pierre, Jacques et Jean, le frère de Jacques.
38
 Ils arrivent à la maison de Jaïrus. Là, il y a beaucoup de bruit. Jésus voit que les gens pleurent et poussent de grands cris.
39
 Il entre dans la maison et leur dit: <>
40
 Les gens se moquent de lui. Alors Jésus fait sortir tout le monde, il prend avec lui le père et la mère de l'enfant et ses trois disciples. Il entre dans la pièce où la petite fille se trouve.
41
 Il la prend par la main et lui dit: <> Cela veut dire: <>
42
 La petite fille se lève tout de suite et elle se met à marcher. Elle a douze ans. Ceux qui sont là sont très étonnés,
43
 mais Jésus leur demande avec force: <> Ensuite il leur dit: <>

Commentaire

Une libération pour la vie

Ce n'est pas un hasard si le récit de la fille de Jaïrus rappelée à la vie s’entremêle à celui de la femme guérie de sa perte de sang et l’encadre. Malgré les différences d'âge et de situation, en effet, ils racontent au fond la même histoire: celle d'une femme qui retrouve son identité dans la société, et celle d'une jeune fille éveillée à son identité de femme.
Si c'est facile à comprendre pour la femme libérée de son impureté rituelle, comment peut-on dire cela de la fille du chef de la synagogue?
Je trouve chez Françoise Dolto une interprétation m'a séduit, une piste plausible que j’explore maintenant avec vous.
Pendant 12 ans, la jeune fille était une «petite fille», comme l'appelle ici son père, un père dont manifestement les liens de l'amour paternel la maintiennent dans une dépendance devenue infantilisante, alors qu'à l'âge symbolique de 12 ans, elle s'apprête à découvrir son identité de femme. Stade à la fois désirable et redouté. Empêchée de s'épanouir dans la vie qui l'attend, elle a abandonné la lutte pour la vie et «se meurt».
Qu'il s'agisse ici d'une vraie mort ou d’un autre syndrome, la question reste ouverte, selon le sens qu'on donne à ces paroles de Jésus: «L'enfant n'est pas morte, elle dort.»
De toute façon, le vrai miracle est son éveil à une vie libérée. Ce miracle, Jésus peut l’opérer grâce à la foi du père de la jeune fille, un père qui, se jetant aux pieds de Jésus, a chassé tout orgueil de son âme. Il peut aller lui aussi vers une étape suivante de la vie: grandir en Dieu.
Il a été libéré de la peur de perdre sa fille.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
par ton Fils vainqueur de la mort,
tu as apporté au monde la guérison;
comble ton peuple de tes dons
pour qu’il puisse obtenir la liberté parfaite
et avancer vers la vie éternelle,
par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant
et pour les siècles des siècles.

 

Aujourd’hui, l’Eglise fait mémoire de l’apôtre Jacques, le frère de Jean. Prions avec les mots des chrétiens protestants d’Alsace et Lorraine:
Dieu d’amour,
tu as appelé l’apôtre Jacques
à tout quitter pour suivre le Christ,
jusqu’à donner sa vie;
accorde‐nous de mener une vie qui te plaise
et de te servir dans la paix du cœur,
Dieu béni pour les siècles des siècles.

Cantique 42-02 (du recueil Alléluia)

Du cœur et de la voix