Jeudi 25 Janvier 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 102 (101), 2-18

Ils passent. Tu demeures

 
2
Seigneur, entends ma prière :
 
 
que mon cri parvienne jusqu’à toi !
 
3
Ne me cache pas ton visage
 
 
le jour où je suis en détresse !
 
 
Le jour où j’appelle, écoute-moi ;
 
 
viens vite, réponds-moi !

 
4
Mes jours s’en vont en fumée,
 
 
mes os comme un brasier sont en feu ;
 
5
mon cœur se dessèche comme l’herbe fauchée,
 
 
j’oublie de manger mon pain ;
 
6
à force de crier ma plainte,
 
 
ma peau colle à mes os.

 
7
Je ressemble au corbeau du désert,
 
 
je suis pareil à la hulotte des ruines :
 
8
je veille la nuit,
 
 
comme un oiseau solitaire sur un toit.
 
9
Le jour, mes ennemis m’outragent ;
 
 
dans leur rage contre moi, ils me maudissent.

 
10
La cendre est le pain que je mange,
 
 
je mêle à ma boisson mes larmes.
 
11
Dans ton indignation, dans ta colère,
 
 
tu m’as saisi et rejeté :
 
12
l’ombre gagne sur mes jours,
 
 
et moi, je me dessèche comme l’herbe.

 
          ~

 
13
Mais toi, Seigneur, tu es là pour toujours ;
 
 
d’âge en âge on fera mémoire de toi.
 
14
Toi, tu montreras ta tendresse pour Sion ;
 
 
il est temps de la prendre en pitié : l’heure est venue.
 
15
Tes serviteurs ont pitié de ses ruines,
 
 
ils aiment jusqu’à sa poussière.

 
16
Les nations craindront le nom du Seigneur,
 
 
et tous les rois de la terre, sa gloire :
 
17
quand le Seigneur rebâtira Sion,
 
 
quand il apparaîtra dans sa gloire,
 
18
il se tournera vers la prière du spolié,
 
 
il n’aura pas méprisé sa prière.

Lectures du jour

Commentaire

Une ville juste érigée de pierres vivantes justifiées et sanctifiées

Pour la première fois dans l’Ancien Testament paraît le thème triomphal de la nouvelle Jérusalem, bâtie sur des pierres précieuses. On a cherché l’explication des ces images rutilantes dans l’usage que font les princes orientaux de gemmes nombreux et précieux pour leurs palais. Il est certain que les portes de Babylone émaillées bleu et or pouvaient susciter de tels rêves dignes de l’imagerie des Mille et Une Nuits.
Ces images fastueuses se retrouveront dans l’Apocalypse du Nouveau Testament.

Elles nous disent surtout que ce que Dieu fonde l’est sur la pureté, la transparence, la sainteté – en attirant notre attention sur le fait que trop souvent, hâtifs à créer du nouveau, nous bâtissons sur le terrain pourri de crimes non jugés, de haines enterrées, de pardons non assurés – terreau farci de graines nuisibles qui ne demandent qu’à germer au plus mauvais moment. Combien de guerres ont redémarré sur des traités de paix mal pensés, insuffisamment discutés, hypocritement appliqués …

C’est par l’instruction qu’il scelle au plus profond des cœurs que Dieu donne le goût de la paix : l’établir dans la justice, la restaurer lorsqu’elle est abîmée, veiller sur elle lorsqu’elle se lasse. Ingénieur et sidérurgiste – chez Jérémie c’est un potier ! – Dieu remet à leur place d’instruments de paix toutes les industries par lesquelles l’homme serait tenter d’oublier qu’il n’est qu’une « chétive pécore », comme dit La Fontaine…

Sujets de prière

Oraison

O Dieu,
tu es l’auteur de cette paix que tu aimes tant,
te connaître est vie éternelle,
te servir, liberté parfaite.
Protège tes humbles serviteurs
de tous les assauts de l’ennemi,
et, puisque nous nous confions à ta protection,
fais que nous n’ayons plus à craindre aucun adversaire.
Par Jésus le Christ, notre Seigneur.

 

En mémoire de la conversion de l’apôtre Paul:

O Dieu,
par la prédication de Paul, ton apôtre,
tu as fait briller la lumière de l’Evangile
partout dans le monde.
Nous t’en prions, puisque nous gardons
le souvenir de sa conversion,
fais que nous te montrions notre reconnaissance
en suivant son enseignement.
Par Jésus Christ, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Pour le dernier jour de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens:

Seigneur, nous te demandons humblement que,
par ta grâce, les Églises du monde entier
deviennent des instruments de ta paix.
Par leur action commune au milieu des hommes divisés
en tant qu’ambassadeurs
et serviteurs de ton amour qui guérit et réconcilie,
que ton nom soit sanctifié et glorifié.

Cantique 12 (du recueil Alléluia)

Viens au secours du peuple de tes fidèles